REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE

Nouvelle méthode pour RETROUVER et DECODER ses vies antéreures grâce à la psycho-généalogie, à la psycho-étymologie et à la science des symboles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle sur le forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
caroline

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Sam 16 Sep - 10:38

Bonjour Caramelgrimmy,

Je me permets de "m'imiscer" dans ta conversation avec Marie pour te dire que, moi aussi, le suicide de mon oncle et parrain a déclenché chez moi beaucoup de colère. Colère envers lui, qui m'avait abandonné, envers moi qui n'avait pas su le retenir, culpabilité de n'avoir rien senti venir, désir de désigner un coupable...

Aujourd'hui, il me semble que je suis en paix avec lui...

Effectivement, "les nounours sont sortis du placard" (voir histoire de caroline et les nounours) et je gardais précieusement depuis 9 ans son paquet de cigarettes que Béatrice m'a fait enterré avec un petit mot sur le lieu de son suicide.
Sur le coup, j'ai ressenti beaucoup de peine mais QUEL SOULAGEMENT !!!

Maintenant, j'ai le sentiment que cette phrase résonne en moi :

"AIMER, C'EST ACCEPTER LE CHOIX DE L'AUTRE MEME SI CE CHOIX NE NOUS CONVIENT PAS"

Bise, caroline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Lun 18 Sep - 19:32

caroline a écrit:
Bonjour Caramelgrimmy,

Je me permets de "m'imiscer" dans ta conversation avec Marie pour te dire que, moi aussi, le suicide de mon oncle et parrain a déclenché chez moi beaucoup de colère. Colère envers lui, qui m'avait abandonné, envers moi qui n'avait pas su le retenir, culpabilité de n'avoir rien senti venir, désir de désigner un coupable...

Aujourd'hui, il me semble que je suis en paix avec lui...

Effectivement, "les nounours sont sortis du placard" (voir histoire de caroline et les nounours) et je gardais précieusement depuis 9 ans son paquet de cigarettes que Béatrice m'a fait enterré avec un petit mot sur le lieu de son suicide.
Sur le coup, j'ai ressenti beaucoup de peine mais QUEL SOULAGEMENT !!!

Maintenant, j'ai le sentiment que cette phrase résonne en moi :

"AIMER, C'EST ACCEPTER LE CHOIX DE L'AUTRE MEME SI CE CHOIX NE NOUS CONVIENT PAS"

Bise, caroline
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Mer 20 Sep - 19:35

caramelgrimmy a écrit:
caroline a écrit:
Bonjour Caramelgrimmy,

Je me permets de "m'imiscer" dans ta conversation avec Marie pour te dire que, moi aussi, le suicide de mon oncle et parrain a déclenché chez moi beaucoup de colère. Colère envers lui, qui m'avait abandonné, envers moi qui n'avait pas su le retenir, culpabilité de n'avoir rien senti venir, désir de désigner un coupable...

Aujourd'hui, il me semble que je suis en paix avec lui...

Effectivement, "les nounours sont sortis du placard" (voir histoire de caroline et les nounours) et je gardais précieusement depuis 9 ans son paquet de cigarettes que Béatrice m'a fait enterré avec un petit mot sur le lieu de son suicide.
Sur le coup, j'ai ressenti beaucoup de peine mais QUEL SOULAGEMENT !!!

Maintenant, j'ai le sentiment que cette phrase résonne en moi :

"AIMER, C'EST ACCEPTER LE CHOIX DE L'AUTRE MEME SI CE CHOIX NE NOUS CONVIENT PAS"

Bise, caroline
bonjour Caroline
lundi j'ai répondu à ton message, mais je ne le trouve pas sur le forum, alors est ce que je l'ai bien envoyé? j'ai du mal avec toutes ces manipulations
Donc, je te disais merci de ton message.
Je pense qu'un suicide dans une famille n'est pas facile, nous nous culpabilisons. Puis, ce n'est pas facile non plus d'en parler, alors nous gardons ça à l'intérieur de nous.
C'est vrai, je lui en ai voulu de nous avoir laissé, nous étions 6 jeunes enfants.
Je n'y pense pas tous les jours (heureusement) mais parfois je rêve qu'il revient vieilli, tout penaud , alors je rentre dans une rage, et je lui repproche de nous avoir laissé. Je ne sais pas si c'est ça qui m'a rendu fragile mentalement.
Il y a peut être autre chose que je n'arrive pas à comprendre? et que je remets systématiquement sur le suicide de mon père.
Ta phrase "aimer c'est accepter le choix de l'autre même si ce choix ne nous convient pas"
Mais est ce que je l'aimais vraiment? J'étais une enfant difficile, alors effectivement cela se passait mal entre nous.
Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Mer 20 Sep - 22:58

caramelgrimmy a écrit:


après un moment de silence, je reviens (petit à petit)

Bonjour Marie

Je viens de voir la photo de ton père, je la trouve magnifique, j'ai un peu la même histoire, mais moi, je n'arrive pas à faire la paix, pas contre lui, mais contre moi. Je m'en veux de son suicide, je n'arrive pas à m'en détacher, je me culpabilise depuis des années, alors que je ne pense pas être la responsable, mais j'avoue qu'il me manque, je le hais comme je l'aime, je n'arrive pas à savoir?
Il me manque, il ne me manque pas? Souvent, je rêve qu'il revient (vieilli) mais je suis tellement heureuse que j'oublie tout, et après je lui repproche d'être revenu, est ce normal?

Merci beaucoup Jessica, je suis bien de ton avis, cette photo de mon père est magnifique.

Ma sœur qui se prénomme Marie-Christine, possède un logiciel particulier avec lequel elle fait des choses superbes. Aussi début 2006, elle a fait des retouches sur une ancienne photo de notre père (mon avatar) jusqu'à ce qu'elle devienne telle que je l'avais décrite dans mon livre à l'époque de mon anniversaire en mars 2000.

J'ignore si tu l'as lu dans le forum, mais j'ai déjà eu l'occasion de parler de ce passage de ma vie à propos d'une certaine petite photo d'identité sur laquelle, mon père n'était pas à son avantage. Son regard noir et son sourire "sardonique" dont j'avais le sentiment qu'il me narguait, sur le chevet de ma mère, me terrorisaient encore trente ans après sa mort.

Or, ma sœur est talentueuse puisqu'elle a réussi au feeling ce que je n'envisageais ne pouvoir obtenir que d'un photographe professionnel. Il faut savoir qu'elle ma sœur n'a pas eu connaissance de ce que j'ai écrit dans mon livre à propos de cette petite photo d'identité, six ans auparavant.

Mon avatar est donc pour moi la "matérialisation" de ma démarche de démystification effectuée sous le coaching de Béatrice 6 ans auparavant, le jour de mes cinquante ans.

Tiens, j’y pense… quel âge as-tu Jessica ?

Mais revenons aux questions que tu me poses en disant avoir un peu la même histoire que moi.

Dans le décodage de l'âme enseigné par le code Chapelle, chaque mot est essentiel car il exprime une émotion.

Aussi, utilisons certains des mots (mots = clés, outils) de ton message pour commencer à aller chercher ce qui coince en toi !!!

Tu dis :

Question 1) - mais moi, je n'arrive pas à faire la paix, pas CONTRE lui, mais CONTRE moi.

Lorsque deux personnes font la paix, elles ne font pas la paix CONTRE… mais AVEC.

Les mots que tu as utilisés pour énoncer ta question, signifient que si tu avais, au plus profond, envies de dépasser toutes formes de rancœur vis-à-vis de ton passé, tu aurais formulé ta phrase ainsi :

- mais moi, je n'arrive pas à faire la paix, non pas AVEC lui, mais AVEC moi.

Aussi lorsque je décode ta première phrase, je ressens une certaine forme de guerre dirigée CONTRE toi parce que "consciemment ou inconsciemment" entretenue CONTRE ton père.

Or, une chose est sûre Jessica… tu ne pourras jamais faire la paix avec toi, si tu ne commences pas par essayer d'accepter ton père tel qu'il a été et quel que soit ce qu'il ait fait.

Question 2) - Je m'en veux de son suicide, je n'arrive pas à m'en détacher, je me culpabilise depuis des années, alors que je ne pense pas être la responsable,

Qu'est-ce qui te fait dire qu'il pourrait y avoir un responsable extérieur au suicide de ton père ?

Quel âge avais-tu à l'époque Jessica ?

Sache cependant que personne n'est responsable de ce que l'autre fait de sa vie même lorsqu'il choisit d'y mettre un terme.

Chacun est le Maître unique en son propre royaume. Cela signifie que tu es responsable de ta vie comme je suis responsable de la mienne et comme nos deux pères ont été l'unique responsable de la leur. En aucun cas, nous ne sommes responsables de ce que fait l'autre.

En bref, cela signifie que nos deux pères ont fait le choix de se suicider et que personne n'a à se culpabiliser suite à cette décision qu'ils ont prise. C'était leur choix même s'il ne nous convient pas !!!

Personnellement, je sais que mon père s'est suicidé parce qu'il a traîné comme un boulet durant 42 ans (4+2=6) de n'avoir jamais "digéré" la mort subite de sa petite sœur Colette.

A l'époque de ce décès, mon père avait 6 ans comme le dernier de ses 6 enfants (donc mon dernier frère) qui n'avait lui aussi que 6 ans lors du suicide notre père.

Tiens, tiens… 6 ans, c'est aussi le temps écoulé entre l'année 2000 (j'ai eu 50 ans en mars 2000) où j'ai brûlé sa photo et l'année 2006 où ma sœur a réussi à modifier celle qui me sert aujourd'hui d'avatar. Oh… 6 ans est aussi la différence d'âge entre ma sœur et moi et figure-toi Jessica… qu'elle va justement avoir 50 ans cette année !!!

Je prépare cette réponse depuis quelques jours et je viens de lire que dans ton post à Caroline, il y avait chez toi aussi 6 enfants…

Question 3) mais j'avoue qu'il me manque, je le hais comme je l'aime, je n'arrive pas à savoir?

Tu n'arrives pas à savoir si tu l'aimes ou si tu le hais, c'est bien ça Jessica !!!

Et bien considérons que tu l'aimes ou tu le hais selon tes changements d'états d'être.

Lorsque tu le hais, tu culpabilises et tu as mal.
Lorsque tu l'aimes, tu es triste, il te manque et là encore tu as mal.

Aussi, il est évident que pour toi (ça l'était aussi pour moi auparavant) le mot AMOUR est un synonyme du mot SOUFFRANCE.

Jessica, c'est parce que tu cherches absolument à trouver un COUPABLE au geste de ton père que tu continues d'être mal !!!

Etends ce message (ci-dessous) qu'essaie de te livrer ton âme qui utilise et utilisera inlassablement ton MAL ÊTRE pour te parler jusqu'à ce que tu décides de l'écouter :

- "Tu n'as pas à chercher un coupable Jessica car il N'Y A PAS DE COUPABLE au suicide de ton père !!!"

Comme tu refuses d'entendre ce message de ton âme, il est tout à fait logique que tu tournes inlassablement en rond dans ta forme de mal être !!!

Ton fonctionnement, ne sert donc qu'à continuer d'entretenir des souvenirs émotionnels négatifs qui finiront tôt ou tard par se répercuter sur tes enfants et tes petits enfants !!!

Je t'en parle en toute connaissance de cause car c'est ce qui se produit chez moi !!!

Et oui Jessica, j'ai finalement réalisé que mon fils est né à "cause ou grâce" au suicide de mon père.

Or, si j'ai réussi à lui dévoiler la véritable raison de sa conception !!! Je n'arrive pas à lui révéler qu'il est la réincarnation de son grand-père alors que le savoir interférerait sur l'obstacle qu'il rencontre dans sa vie d'aujourd'hui !!!

Jessica, c'est en te lisant (tu dis avoir à peu près la même histoire que moi) que finalement, je retrouve pour ma part, non pas un peu, mais beaucoup du fonctionnement de ma sœur dans le tien. Aussi, je prends conscience grâce à toi, que je ne pourrais pas parler à mon fils tant que ma sœur n'aura pas à son tour fait la paix avec notre père !!!

Je reviendrais vers le reste de tes interrogations (ton rêve à répétition) un peu plus tard.

Merci à toi Jessica d'exister et d'avoir osé nous parler de toi sur le forum car ainsi tu m'as permis de continuer de me montrer comment fonctionne le monde.

Bisous. Marie flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Jeu 21 Sep - 21:43

Marie LAMY a écrit:
caramelgrimmy a écrit:


après un moment de silence, je reviens (petit à petit)

Bonjour Marie

Je viens de voir la photo de ton père, je la trouve magnifique, j'ai un peu la même histoire, mais moi, je n'arrive pas à faire la paix, pas contre lui, mais contre moi. Je m'en veux de son suicide, je n'arrive pas à m'en détacher, je me culpabilise depuis des années, alors que je ne pense pas être la responsable, mais j'avoue qu'il me manque, je le hais comme je l'aime, je n'arrive pas à savoir?
Il me manque, il ne me manque pas? Souvent, je rêve qu'il revient (vieilli) mais je suis tellement heureuse que j'oublie tout, et après je lui repproche d'être revenu, est ce normal?

Merci beaucoup Jessica, je suis bien de ton avis, cette photo de mon père est magnifique.

Ma sœur qui se prénomme Marie-Christine, possède un logiciel particulier avec lequel elle fait des choses superbes. Aussi début 2006, elle a fait des retouches sur une ancienne photo de notre père (mon avatar) jusqu'à ce qu'elle devienne telle que je l'avais décrite dans mon livre à l'époque de mon anniversaire en mars 2000.

J'ignore si tu l'as lu dans le forum, mais j'ai déjà eu l'occasion de parler de ce passage de ma vie à propos d'une certaine petite photo d'identité sur laquelle, mon père n'était pas à son avantage. Son regard noir et son sourire "sardonique" dont j'avais le sentiment qu'il me narguait, sur le chevet de ma mère, me terrorisaient encore trente ans après sa mort.

Or, ma sœur est talentueuse puisqu'elle a réussi au feeling ce que je n'envisageais ne pouvoir obtenir que d'un photographe professionnel. Il faut savoir qu'elle ma sœur n'a pas eu connaissance de ce que j'ai écrit dans mon livre à propos de cette petite photo d'identité, six ans auparavant.

Mon avatar est donc pour moi la "matérialisation" de ma démarche de démystification effectuée sous le coaching de Béatrice 6 ans auparavant, le jour de mes cinquante ans.

Tiens, j’y pense… quel âge as-tu Jessica ?

Mais revenons aux questions que tu me poses en disant avoir un peu la même histoire que moi.

Dans le décodage de l'âme enseigné par le code Chapelle, chaque mot est essentiel car il exprime une émotion.

Aussi, utilisons certains des mots (mots = clés, outils) de ton message pour commencer à aller chercher ce qui coince en toi !!!

Tu dis :

Question 1) - mais moi, je n'arrive pas à faire la paix, pas CONTRE lui, mais CONTRE moi.

Lorsque deux personnes font la paix, elles ne font pas la paix CONTRE… mais AVEC.

Les mots que tu as utilisés pour énoncer ta question, signifient que si tu avais, au plus profond, envies de dépasser toutes formes de rancœur vis-à-vis de ton passé, tu aurais formulé ta phrase ainsi :

- mais moi, je n'arrive pas à faire la paix, non pas AVEC lui, mais AVEC moi.

Aussi lorsque je décode ta première phrase, je ressens une certaine forme de guerre dirigée CONTRE toi parce que "consciemment ou inconsciemment" entretenue CONTRE ton père.

Or, une chose est sûre Jessica… tu ne pourras jamais faire la paix avec toi, si tu ne commences pas par essayer d'accepter ton père tel qu'il a été et quel que soit ce qu'il ait fait.

Question 2) - Je m'en veux de son suicide, je n'arrive pas à m'en détacher, je me culpabilise depuis des années, alors que je ne pense pas être la responsable,

Qu'est-ce qui te fait dire qu'il pourrait y avoir un responsable extérieur au suicide de ton père ?

Quel âge avais-tu à l'époque Jessica ?

Sache cependant que personne n'est responsable de ce que l'autre fait de sa vie même lorsqu'il choisit d'y mettre un terme.

Chacun est le Maître unique en son propre royaume. Cela signifie que tu es responsable de ta vie comme je suis responsable de la mienne et comme nos deux pères ont été l'unique responsable de la leur. En aucun cas, nous ne sommes responsables de ce que fait l'autre.

En bref, cela signifie que nos deux pères ont fait le choix de se suicider et que personne n'a à se culpabiliser suite à cette décision qu'ils ont prise. C'était leur choix même s'il ne nous convient pas !!!

Personnellement, je sais que mon père s'est suicidé parce qu'il a traîné comme un boulet durant 42 ans (4+2=6) de n'avoir jamais "digéré" la mort subite de sa petite sœur Colette.

A l'époque de ce décès, mon père avait 6 ans comme le dernier de ses 6 enfants (donc mon dernier frère) qui n'avait lui aussi que 6 ans lors du suicide notre père.

Tiens, tiens… 6 ans, c'est aussi le temps écoulé entre l'année 2000 (j'ai eu 50 ans en mars 2000) où j'ai brûlé sa photo et l'année 2006 où ma sœur a réussi à modifier celle qui me sert aujourd'hui d'avatar. Oh… 6 ans est aussi la différence d'âge entre ma sœur et moi et figure-toi Jessica… qu'elle va justement avoir 50 ans cette année !!!

Je prépare cette réponse depuis quelques jours et je viens de lire que dans ton post à Caroline, il y avait chez toi aussi 6 enfants…

Question 3) mais j'avoue qu'il me manque, je le hais comme je l'aime, je n'arrive pas à savoir?

Tu n'arrives pas à savoir si tu l'aimes ou si tu le hais, c'est bien ça Jessica !!!

Et bien considérons que tu l'aimes ou tu le hais selon tes changements d'états d'être.

Lorsque tu le hais, tu culpabilises et tu as mal.
Lorsque tu l'aimes, tu es triste, il te manque et là encore tu as mal.

Aussi, il est évident que pour toi (ça l'était aussi pour moi auparavant) le mot AMOUR est un synonyme du mot SOUFFRANCE.

Jessica, c'est parce que tu cherches absolument à trouver un COUPABLE au geste de ton père que tu continues d'être mal !!!

Etends ce message (ci-dessous) qu'essaie de te livrer ton âme qui utilise et utilisera inlassablement ton MAL ÊTRE pour te parler jusqu'à ce que tu décides de l'écouter :

- "Tu n'as pas à chercher un coupable Jessica car il N'Y A PAS DE COUPABLE au suicide de ton père !!!"

Comme tu refuses d'entendre ce message de ton âme, il est tout à fait logique que tu tournes inlassablement en rond dans ta forme de mal être !!!

Ton fonctionnement, ne sert donc qu'à continuer d'entretenir des souvenirs émotionnels négatifs qui finiront tôt ou tard par se répercuter sur tes enfants et tes petits enfants !!!

Je t'en parle en toute connaissance de cause car c'est ce qui se produit chez moi !!!

Et oui Jessica, j'ai finalement réalisé que mon fils est né à "cause ou grâce" au suicide de mon père.

Or, si j'ai réussi à lui dévoiler la véritable raison de sa conception !!! Je n'arrive pas à lui révéler qu'il est la réincarnation de son grand-père alors que le savoir interférerait sur l'obstacle qu'il rencontre dans sa vie d'aujourd'hui !!!

Jessica, c'est en te lisant (tu dis avoir à peu près la même histoire que moi) que finalement, je retrouve pour ma part, non pas un peu, mais beaucoup du fonctionnement de ma sœur dans le tien. Aussi, je prends conscience grâce à toi, que je ne pourrais pas parler à mon fils tant que ma sœur n'aura pas à son tour fait la paix avec notre père !!!

Je reviendrais vers le reste de tes interrogations (ton rêve à répétition) un peu plus tard.

Merci à toi Jessica d'exister et d'avoir osé nous parler de toi sur le forum car ainsi tu m'as permis de continuer de me montrer comment fonctionne le monde.

Bisous. Marie flower
bonjour Marie
Bien sûr, je ne trouve pas les bonnes phrases pour m'exprimer, mais je pense que cela s'apprend
Je dis ce que je ressens, puis en réfléchissant, je me dis que j'aurai dû utiliser d'autres termes (pas facile)
Mon âge? je vais avoir 50ans
J'avais 13 ans quand c'est arrivé (le suicide) j'étais déjà une enfant très difficile, mais par la suite, m'étant disputé avec un de mes frères, il m'avait coincé contre le mur en me tapant, il m'a dit que c'était de ma faute si notre père s'était suicidé, et quelque temps après c'est ma mère qui m'a dit la même chose. Alors ces paroles me sont restées pendant des années dans ma mémoire, jusqu'à maintenant.
Un jour, j'ai eu le courage de leur demander pourquoi j'étais resposable.
Ils m'ont répondu qu'ils ne se rappelaient pas de cette phrase. Alors, je pense qu'ils l'ont dit sur le coup de la colère, mais pour une enfant, je pense que c'est très dur à porter.
J'ai toujours ressenti que mon père ne m'aimait pas, alors un jour j'ai demandé à ma soeur pourquoi, et elle m'a répondu que c'est parce que je ressemblais à ma grand-mère maternel (car il ne l'aimait pas, histoire de famille)
Je n'ai jamais cru à cette version.
Les coups, j'en ai eu, même si ma famille ne s'en rappelle pas.
Je n'avais pas le droit d'aller voir mes "copines d'école" qui habitaient près de chez moi, j'avoue que j'y allais en cachette, mais quand mon père s'en appercevait, il venait me chercher avec la CEINTURE.
Des coups de ceinture avec la BOUCLE, je me rappelle. J'avais des marques sur les bras, les jambes. Ma mère hurlait derrière la porte de ma chambre en lui disant d'arrêter, mais rien n'y faisait. Alors, oui, je le détestais.
Un jour, à l'école (alors que j'avais pris ma raclée la veille) j'avais dis à une copine que je voulais qu'il CREVE, et 2 jours après il se suicidait.
Alors, comment ne pas culpabiliser. Je ne pense pas que mes frères et soeur s'en soient rendu compte de tout ça, enfin les plus âgés.
Ma soeur et mon frère travaillaient et avaient d'autres préoccupations.
Voilà Marie, pourquoi je suis mal.
Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Dim 24 Sep - 15:53

sunny Bonjour Jessica,

J'ai lu ton message du 21/09/06 mais avant d'y revenir, je finis de répondre à tes questions du 15/09/06 posées à Caroline.


Question 4) Il me manque, il ne me manque pas ?

Que ton père manque à l'enfant que tu étais autrefois, c'est OK Jessica !!!
Or, il ne manque pas à la femme que tu es devenue !!!

Aussi, lorsque tu dis : "Il me manque, il ne me manque pas" c'est parce que tu navigues entre la femme d'aujourd'hui et l'enfant d'autrefois en toi !!!

Il me manque… est le dialogue de l'enfant qui bloque en toi des choses qu'elle n'a pas digérée.

Il ne me manque pas…. est celui de la femme qui "rumine" inconsciemment ce que l'enfant de l'époque n'a pas digérée.


Souvent, je rêve qu'il revient (vieilli) mais je suis tellement heureuse que j'oublie tout, et après je lui reproche d'être revenu, est ce normal?

Oui, c'est normal Jessica et cela continuera jusqu'à ce que tu essaies d'accepter au moins l'idée que ce qui est écrit ici puisse être "VERITE". Lorsque nous dormons, notre inconscient qui se transforme en prestidigitateur, vient nous faire la conversation afin de nous livrer des informations. Aussi, à travers tout un symbolises adapté à chacun, il nous adresse judicieusement des vérités sur nous même.

Aussi, le fait que ton père revienne "vieilli" dans certains de tes rêves, fait symboliquement de lui quelqu'un d'équilibré, une sorte de "sage" qui ne peut pas se suicider. A ce moment là de ton rêve, tout va bien car ton mental est en état de "lâcher prise".

Mais, au plus profond de toi, l'enfant d'autrefois qui avait probablement à l'époque, ravalé sa colère, sa rage, ne veut pas s'en laisser compter et demande à s'exprimer. Aussi, tu te réveilles sans comprendre que l'inconscient, c'est ton âme qui essaie de te parle à travers un langage que tu ne connais pas et qu'il convient de le décoder afin de libérer l'enfant en toi.


L'étude des rêves est donc l'outil indispensable pour se faire une idée réelle de la subtilité avec laquelle l'inconscient est capable de délivrer des messages qu'il personnalise aussi souvent qu'il le juge nécessaire.

Ta phrase "aimer c'est accepter le choix de l'autre même si ce choix ne nous convient pas"

Mais est ce que je l'aimais vraiment ? J'étais une enfant difficile, alors effectivement cela se passait mal entre nous.


A quoi cela te sert-il aujourd'hui Jessica, de chercher si l'enfant de l'époque aimait ou n'aimait son père si ce n'est à martyriser INUTILEMENT la femme que tu es devenue !!!

Tu n'étais qu'une enfant de 13 ans lors de son suicide et comme tous les enfants du monde, tu était revenue avec son baluchon de vies passées à démystifier !!!


JESSICA A MARIE le 21 septembre 2006

Réponses de Marie en marron

Bonjour Marie

Bien sûr, je ne trouve pas les bonnes phrases pour m'exprimer, mais je pense que cela s'apprend
Je dis ce que je ressens, puis en réfléchissant, je me dis que j'aurai dû utiliser d'autres termes (pas facile)


sunny Détrompe-toi Jessica !!! Dire sans réfléchir ce que tu ressens est exactement ce qu'il convient de faire ici car ainsi, tu "dégueules" tout ce que tu as dans les "tripes".

Si tu réfléchies, ta tête va vouloir essayer de mieux faire d'où encore durant longtemps, des souffrances totalement inutiles qui mettront un frein à l'essentiel.

Pour le moment, continues de dire ce que tu ressens sans t'occuper d'autres termes qui arriveront tout naturellement lorsque le "ménage" se fera en toi.

Ta façon de t'exprimer est donc parfaite Jessica.


Mon âge? je vais avoir 50ans

Et bien là dit dont… exactement comme ma sœur et donc comme l'âge que j'avais lorsque j'ai enfin fait la paix avec mon père !!!

Si j'ai bien saisie, c'est aussi la PAIX que tu cherches à faire avec le tien n'est-ce pas Jessica !!!

Mais j'y pense Jessica … Est-ce que le mot PAIX évoque quelque chose de particulier pour toi ?

Je m'explique : Ton père habitait-il une rue de la PAIX lorsque tu étais enfant. A moins que ce soit toi ?

Dans ce cas, il serait intéressant que tu aies près de toi, un ami, un mari etc. qui ait dans sa propre histoire quelque chose ou quelqu'un (une date d'évènement, de naissance, un prénom, un nom etc.) qui te ramènerait directement à ton père !!!


J'avais 13 ans quand c'est arrivé (le suicide) OK

j'étais déjà une enfant très difficile, mais par la suite, m'étant disputé avec un de mes frères, il m'avait coincé contre le mur en me tapant, il m'a dit que c'était de ma faute si notre père s'était suicidé, et quelque temps après c'est ma mère qui m'a dit la même chose. Alors ces paroles me sont restées pendant des années dans ma mémoire, jusqu'à maintenant.

Je t'ai déjà longuement expliqué que le suicide de ton père, n'a pas de RESPONSABLE extérieur à lui-même.

Aussi, ton frère et ta mère dont il est facile d'imaginer qu'eux-mêmes souffraient terriblement de ne pas accepter le geste de ton père, se reprochaient probablement eux aussi son suicide !!!


Un jour, j'ai eu le courage de leur demander pourquoi j'étais responsable.

Ils m'ont répondu qu'ils ne se rappelaient pas de cette phrase. Alors, je pense qu'ils l'ont dit sur le coup de la colère, mais pour une enfant, je pense que c'est très dur à porter.


Les remords sont des sentiments humains très mauvais conseilleurs. C'est donc sans mesurer l'étendue des dégâts que cela allaient provoquer en toi, qu'ils ont trouvé une espèce de "placebo" à leurs propres souffrances.

A travers ton côté "enfant difficile" tu as sans doute été la RESPONSABLE "rêvée" au suicide de cet homme. Probablement se sont-ils déchargés sur toi des reproches qu'ils se faisaient à eux-mêmes !!!

Que l'enfant de 13 ans n'ait pas compris est naturel !!! Or, la femme d'aujourd'hui sait que l'on ne se suicide pas parce que l'on a une enfant difficile Jessica !!!


J'ai toujours ressenti que mon père ne m'aimait pas, alors un jour j'ai demandé à ma soeur pourquoi, et elle m'a répondu que c'est parce que je ressemblais à ma grand-mère maternel (car il ne l'aimait pas, histoire de famille)

A l'époque, ta sœur n'avait peut-être pas de réponse à ta question. Aussi, c'est probablement la seule qu'elle ait trouvée à te donner.

Or, ton père t'aimait Jessica, mais il t'aimait de la façon dont il avait lui-même été aimé de ses parents lorsqu'il enfant.

Personnellement, depuis que je connais l'histoire de la petite sœur de mon père, décédée en bas âge, j'accepte comme vérité qu'il ait pu souffrir toute sa vie de cette subite donc BRUTALE disparition parce que ses parents eux-mêmes, ne s'en sont jamais remis.

La preuve en est, que mon père ne m'a jamais parlé de sa petite sœur !!! C'était d'ailleurs un sujet plus que tabou chez moi puisque je l'ai découvert par hasard.

Aussi dans la famille de mon père, mettre une fille au monde, était certainement "inconsciemment" considéré comme une espèce de "malédiction" dont il fallait BRUTALEMENT se protéger pour éviter toutes nouvelles formes de souffrances intolérables.


Je n'ai jamais cru à cette version.

Personnellement, j'ai moi aussi reçu des coups par mon père et je me souviens très bien qu'il frappait aussi ma propre sœur.

Les coups, j'en ai eu, même si ma famille ne s'en rappelle pas.
Je n'avais pas le droit d'aller voir mes "copines d'école" qui habitaient près de chez moi, j'avoue que j'y allais en cachette, mais quand mon père s'en appercevait, il venait me chercher avec la CEINTURE.

Des coups de ceinture avec la BOUCLE, je me rappelle. J'avais des marques sur les bras, les jambes. Ma mère hurlait derrière la porte de ma chambre en lui disant d'arrêter, mais rien n'y faisait. Alors, oui, je le détestais.

Un jour, à l'école (alors que j'avais pris ma raclée la veille) j'avais dis à une copine que je voulais qu'il CREVE, et 2 jours après il se suicidait.

Alors, comment ne pas culpabiliser. Je ne pense pas que mes frères et soeur s'en soient rendu compte de tout ça, enfin les plus âgés.

Ma soeur et mon frère travaillaient et avaient d'autres préoccupations.
Voilà Marie, pourquoi je suis mal.

Bisous. Jessica


Ta sœur et ton frère travaillaient dis-tu, mais peut-être avaient-ils les mêmes préoccupations que les tiennes !!!

Si cela peut te rassurer ma chère Jessica, la veille du suicide du mien, il disait à un copain qu'il était malheureux à la maison. Je passais juste à ce moment là et je lui ai rétorqué qu'il inversait les rôles. Je pourrais donc moi aussi me culpabiliser !!!

Or, il n'en est rien parce que c'était vrai qu'il nous rendait malheureux, tous autant que nous étions.

Ferais-tu partie Jessica de ceux qui disent : "C'était mon père, donc je DOIS l'aimer" !!!

Aujourd'hui, tu ne peux rien changer au fait établi que tu as pris des coups Jessica !!! Par contre, tu peux modifier en toi la vision que tu as conservée de ton passé.

Jessica, ton père comme le mien, véhiculaient les fantômes de leur propre passé qu'ils rejetaient sur leur famille réciproquent parce qu'ils ne savaient pas où aller les chercher pour les faire décaniller !!!

Tu n'as pas jeté de SORT à ton père, en disant deux jours auparavant, que tu souhaitais qu'il CREVE Jessica !!!

Si tu l'as dit, c'est tout simplement parce dans ta colère du moment, tu as ressenti ce qu'il allait faire, ce que tu as "inconsciemment" traduit à ta copine… à ta façon.

Voilà Jessica, et que tous ceux qui souffrent inutilement comme toi, du suicide d'un proche, puissent grâce à toi qui a osé parler, tomber sur ce post.

Bisous. Marie flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Dim 24 Sep - 21:57

bonsoir Marie
Merci pour tes paroles
Par contre, souffir inutilement, je ne le pense pas, je pense que l'on souffre vraiement, à l'intérieur, mentalement, je pense que l'on souffre vraiment. Maintenant pourquoi souffrir,peut être parce que nous aimons ça,j'avoue que tout me dépasse, et je n'ai plus envie de souffrir.....J'ai envie qu'on m'aide...................................
Revenir en haut Aller en bas
Catherine

avatar

Nombre de messages : 755
Age : 66
Localisation : Région Rouennaise (76)
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Dim 24 Sep - 23:05

Bonsoir à toute la famille,

Jessica, je suis très sensible au
fait que tu aies réussi à dire ton vécu et tes ressentis après le suicide de
ton père.

Et Marie, merci, par tes
réponses, de nous éclairer sur le fonctionnement humain.

Il me semble que par
"souffrir inutilement" Jessica, Marie ne nie pas la souffrance (qui
est bien réelle) mais veut dire par là que la souffrance est induite par une
erreur (souvent inconsciente) de croyance et que c'est pour cette raison que la
souffrance est inutile.

Continues de nous dire tes maux,
car à travers eux, nous apprenons beaucoup par rapport aux nôtres.
Merci.

Bisous à tous.
Catherine
I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artmajeur.com/catherinefalize
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Dim 24 Sep - 23:09

caramelgrimmy a écrit:
bonsoir Marie
Merci pour tes paroles
Par contre, souffir inutilement, je ne le pense pas, je pense que l'on souffre vraiement, à l'intérieur, mentalement, je pense que l'on souffre vraiment. Maintenant pourquoi souffrir,peut être parce que nous aimons ça,j'avoue que tout me dépasse, et je n'ai plus envie de souffrir.....J'ai envie qu'on m'aide...................................

sunny J'ai le sentiment jessica, que tu n'as pas saisie ce que signifie :

LA SOUFFRANCE EST UNE ERREUR DE CROYANCE. CHANGE TES CROYANCES POUR QUE DIMINUE PROGRESSIVEMENT TA SOUFFRANCE.

Exemple: Je te dis que tu souffres inutilement !!!

Ta réponse : Je pense que l'on souffre vraiment, à l'intérieur, mentalement, je pense que l'on souffre vraiment.

TU SOUFFRES ET JE TE CROIS SINCEREMENT, MAIS A QUOI CELA SERT-IL JESSICA ?

Ceci dit, tu vois juste puisque effectivement, c'est le mental qui entretient la souffrance et je te le répète INUTILEMENT et ce, même si pour le moment tu ne sembles pas saisir le sens de la phrase ci-dessus !!!

Tu finiras pas saisir où nous essayons d'en venir avec cette phrase si tu relis attentivement tout ce qui a été écrit.

Il est entre autre, important que tu répondes à mes questions dont celle de la rue de la PAIX, restée sans réponse !!!


Bisous. Marie flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Lun 25 Sep - 10:45

bonjour Marie
je viens de relire tes messages
Pour ce qui est la paix, effectivement, j'habite avenue de la Paix depuis 5 ans. Tu me dis de réfléchir sur des dates.
Maintenant que j'y pense, mon mari est né un 17 mai (comme mon grand père paternel que j'adorais)
Cette maison, nous l'avons acheté un 3 février (date de naissance de mon fils) la personne a qui nous l'avons acheté est né un 3 février
La propriétaire (décédée) s'appelait EVERARD Adelina (sainte Adeline est le 20 octobre, anniversaire de ma maman.
La maman de mon mari s'est mariée un 3 février (ça me poursuit) elle a eu une petite fille le 5 octobre (qui est aussi décédée ce jour là) date anniversaire de mon papa. Voilà pas mal de coincidences......
Que penser? Y a t'il quelque chose à comprendre?
Marie, peux tu m'aider?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Lun 25 Sep - 11:10

caramelgrimmy a écrit:
bonjour Marie
je viens de relire tes messages
Pour ce qui est la paix, effectivement, j'habite avenue de la Paix depuis 5 ans. Tu me dis de réfléchir sur des dates.
Maintenant que j'y pense, mon mari est né un 17 mai (comme mon grand père paternel que j'adorais)
Cette maison, nous l'avons acheté un 3 février (date de naissance de mon fils) la personne a qui nous l'avons acheté est né un 3 février
La propriétaire (décédée) s'appelait EVERARD Adelina (sainte Adeline est le 20 octobre, anniversaire de ma maman.
La maman de mon mari s'est mariée un 3 février (ça me poursuit) elle a eu une petite fille le 5 octobre (qui est aussi décédée ce jour là) date anniversaire de mon papa. Voilà pas mal de coincidences......
Que penser? Y a t'il quelque chose à comprendre?
Marie, peux tu m'aider?

sunny OK Jessica,

As-tu le prénom de cette petite fille née et décédée un 5 octobre, jour de la naissance de ton père. Comment se prénommait la mère de cette petite fille qui était donc la soeur de ton mari ?

Oui Jessica, je vais non pas t'aider car ce mot n'est pas contenu dans le code Chapelle, mais continuer de te monter comment décanter certains indices qui nous permettent de voyager dans le temps passé afin de nous amener à démystifier certains blocages qui se traduisent par du mal être, mais qui, en vérité (le mal être) est l'annonce de messages que notre âme cherche à nous livrer.

J'aime cette phrase ce que j'ai lu un jour quelque part :

TOUT EST ECRIT A LA SURFACE DES CHOSES...

Or, nous sommes aveuglés au point que nous nous contentons des apparences sur lesquelles nous nous complaisons à pleurer !!!

Un jour où j'étais dans une salle de voyance, ma grand'mère est venue me parler via le méduim présent. Elle m'a dit ceci :

ENLEVE TES VERRES FUMES

C'est à partir de ce jour-là que j'ai décantée (preuves matérielles à l'appui) être la réincarnation de la soeur de mon père.

OUI Jessica, si tu en as vraiment envie, je vais te montrer comment nous fonctionnons en ce monde où tout est parfait vu à travers la loi de "CAUSE A EFFET".

Pour l'instant... COULE, ZEN Jessica !!!

Bisous. Marie flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Lun 25 Sep - 16:10

merci de me montrer comment décanter
Pour le prénom de la petite décédée le 5 octobre, il n'y en a pas, je ne retrouve plus le livret de famille de ma belle mère, mais je crois que c'était écrit "née sans vie" sans prénom
ma belle mère qui est décédée s'appelait Marcelle comme ma grand mère maternelle. J'aimais beaucoup ma grand mère, j'allais la voir régulièrement, mais au début en cachette, car ma mère ne voulait pas que nous allions la voir (toujours ces histoires de famille) Un jour, elle l'a appris alors quand je suis rentrée, j'ai eu droit à une bonne raclée.
Par contre, ma mère m'envoyait chez elle quand mon père ne rentrait pas, car il passait beaucoup de temps chez sa mère, alors il fallait que j'aille lui dire de rentrerà la maison, et ça ne se faisait pas sans mal. Je n'aime pas trop me rappeler ces souvenirs, mais je pense qu'il le faut pour justement décanter tout ça
bisou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Lun 25 Sep - 19:09

je viens de relire mon message, et j'ai fait une erreur.
En effet, ma belle mère s'appelait Marcelle comme ma grand mère paternel et non maternelle.
Cela peut avoir de l'importance.
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Lun 2 Oct - 8:26

De Jessica à Marie

bonjour Marie

je viens de relire tes messages
Pour ce qui est la paix, effectivement, j'habite avenue de la Paix depuis 5 ans.

- QUEL MESSAGE L'ASSOCIATION DU MOT PAIX ET DU CHIFFRE 5 DELIVRE A JESSICA !!!

Dans le tarot de Marseille la lame N° 5 (le Pape) symbolise le contrat, l'union, la relation, la bénédiction. Il représente un parent proche, un protecteur, un médecin etc.

Dans le code Chapelle la lame N° 5 symbolise DIEU.

L'association du mot PAIX et du chiffre 5 est donc la confirmation inscrite "inconsciemment" dans la matière depuis 5 ans d'une PAIX imminente avec toi-même (dieu en toi) faisant son chemin… via l'acceptation progressive du geste de ton père (dieu le père).


Tu me dis de réfléchir sur des dates. Maintenant que j'y pense, mon mari est né un 17 mai (comme mon grand père paternel que j'adorais)

- QUEL MESSAGE LE FAIT D'AVOIR ATTIRE UN MARI, NE LE MÊME JOUR QUE SON GRAND-PERE PATERNEL DELIVE A JESSICA !!!

17 mai = PASCAL qui vient de l'hébreu "PASSAGE" puis du latin pasqualis "relatif à la fête pascale".

Chez les chrétiens, la Pâques célèbre la résurrection du Christ.

Dans le code Chapelle, la résurrection, c'est la REINCARNATION que les prêtres ont remplacée pour maintenir la peur chez les gens.

Pour démystifier des peurs ou croyances ancestrales, le mental a besoin de nombreuses preuves Jessica. Mais, il convient aussi d'essayer d'accepter de croire en l'idée qu'il puisse exister une autre forme de "vérité" capable de rétablir l'équilibre en toi.

Aussi, c'est pour te convaincre progressivement que tu as attiré un mari, né un 17 mai comme ton grand-père donc une famille qui véhicule des REPERES identiques à ceux véhiculés par ta propre famille.

D'aucun appelle ces repères des coïncidences alors que dans le code Chapelle, il est dit qu'il s'agit de synchronicités "dépassant" l'espace et le temps.


Ton grand-père, né un 17 mai, a eu deux enfants. Une petite fille décédée en bas âge, un 21, et ton père né un 5/10. Ta grand'mère donc l'épouse de ton grand-père et mère de ses deux enfants se prénommaient Marcelle.

Ton mari est né un 17 mai comme ton grand-père. Sa mère, Marcelle, est née un 21 comme l'enfant décédée en bas âge. Cette autre Marcelle a également eu une petite fille née et décédée un 05/10 jour de la naissance de ton père.


En clair, nous sommes attractifs et magnétiques, et nous attirons des "parties miroirs" de nous-même avec lesquels nous échangeons parce qu'ensemble, nous avons des choses à décanter.

Cette enfant née et morte un 05 octobre (sainte fleur) chez ton mari (mari qui travaille aux espaces verts = fleurs) te renvoie à ton père, né un 05 octobre (sainte fleur). Cette petite fille symbolise donc les cycles naturels de la NATURE comme de la vie appelés… REINCARNATION.

05/10 = naissance de ton père 5 + 10 = 15 (= 1 + 5 = 6) Ton père comme le mien, a 6 ans lors de la mort de sa petite sœur et l'on retrouve le chiffre 6 à de nombreuses reprises chez lui aussi.


Cette maison, nous l'avons acheté un 3 février (date de naissance de mon fils) la personne a qui nous l'avons acheté est né un 3 février

Dans les symboles, la maison représente SOI-MÊME

Maison achetée un 3 février = Saint BLAISE dont l'étymologie est "qui bégaie".

Bégayer = (mal parler, mal dire les choses ou tout simplement, ne pas dire les choses.)

Blaise est le Saint patron des TISSERANDS.


La propriétaire (décédée) s'appelait EVERARD Adelina (sainte Adeline est le 20 octobre, anniversaire de ma maman.

EVERARD = "Sanglier dur, fort". (Tué par un SANGLIER, le sang d'Adonis se répandit et une FLEUR en serait née.)

L'ex-propriétaire de ta maison, prénommée Adelina comme le jour de la naissance de ta mère, te renvoie à ton père. Aussi, les repères laissés par l'ex-propriétaire, m'amènent à une question Jessica :

Ton père né à la Sainte Fleur, ne se serait-il pas vidé de son sang dans sa maison lors de sa mort ?


La maman de mon mari s'est mariée un 3 février (ça me poursuit) elle a eu une petite fille le 5 octobre (qui est aussi décédée ce jour là) date anniversaire de mon papa. Voilà pas mal de coincidences......

05/10 vu plus haut au sujet de la réincarnation : Naissance, mort, naissance, mort, naissance, mort et ainsi vont depuis l'éternité, les cycles de la vie…

Que penser? Y a t'il quelque chose à comprendre?

Pour le prénom de la petite décédée le 5 octobre, il n'y en a pas, je ne retrouve plus le livret de famille de ma belle mère, mais je crois que c'était écrit "née sans vie" sans prénom.

ma belle mère qui est décédée s'appelait Marcelle comme ma grand mère paternel. J'aimais beaucoup ma grand-mère, j'allais la voir régulièrement, mais au début en cachette, car ma mère ne voulait pas que nous allions la voir (toujours ces histoires de famille) Un jour, elle l'a appris alors quand je suis rentrée, j'ai eu droit à une bonne raclée.

Par contre, ma mère m'envoyait chez elle quand mon père ne rentrait pas, car il passait beaucoup de temps chez sa mère, alors il fallait que j'aille lui dire de rentrer à la maison, et ça ne se faisait pas sans mal. Je n'aime pas trop me rappeler ces souvenirs, mais je pense qu'il le faut pour justement décanter tout ça

Marie, peux tu m'aider ?
Jessica.

Les ¾ du temps lorsque rien ne va plus dans un couple, les enfants sont prient en OTAGE.

Dans certains cas, ils sont même "inconsciemment" considérés comme des totems de guerre. Ta grand'mère comme ta belle-mère qui se prénommaient Marcelle étaient "étymologiquement parlant" toutes les deux des "dieux de la guerre".

Jessica, l'état de mal être qui te poursuit depuis des années, c'est l'enfant prise en OTAGE à l'époque par ses dieux parents qui n'a pas compris et qui est restée en décalage, en la femme que tu es devenue.

En clair, cela signifie que même si l'enfant a physiquement grandi pour devenir une femme, elle continue de "pourrir" la vie de la femme parce qu'elle existe toujours en elle, à l'état d'enfant OTAGE.

Finalement, c'est à la femme d'aujourd'hui d'expliquer à l'enfant otage d'hier en elle, que ses "dieux parents" de l'époque, avaient eux-mêmes été les victimes de leur propre enfance.

Les repères de la famille de ton mari, te ramènent direct à la famille de ton père. Ainsi, tu peux constater que dès l'âge de 6 ans, ton père a lui aussi durant toute sa vie, été un enfant "OTAGE" des souffrances de son propre passé.

Jessica, explique à l'enfant en toi, que ses parents ne savaient pas que la vie à un sens et quel en est ce sens !!! Explique à l'enfant en toi Jessica qu'ils ignoraient qu'ils étaient régis par une loi dite de "cause à effet" basée sur le système émotionnel.

Aujourd'hui Jessica, il convient simplement que tu racontes à l'enfant d'hier en toi, qu'elle n'a plus rien à attendre de ses "dieux parents" d'autrefois.

Ceci dit, c'est donc à la femme que tu es devenue de faire cesser la GUERRE en toi, en expliquant à l'enfant otage d'hier, que la Jessica que tu es devenue, est à l'heure d'aujourd'hui son seul et unique "dieu parent" qu'il lui appartient de rééduquer !!!

Bisous. Marie flower
Revenir en haut Aller en bas
Kty



Nombre de messages : 404
Age : 63
Localisation : PAYS DE LA LOIRE
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Lun 2 Oct - 10:51

Bonjour Marie,

Je viens de lire dans ce que tu as décodé pour Jessica concernant les lames de tarot que la lame n° 5 symbolise Dieu dans le Code Chapelle, donc tu ne te sers pas que du livre sur les prénoms... alors où trouve-t-on le Code Chapelle ?

Bises
Kty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Lun 2 Oct - 11:47

Kty, j'ai le sentiment que tu n'as pas compris ce qu'est le code Chapelle alors qu'il est constamment décrit dans le forum. J'ai comme l'impression que tu mélanges un peu tout !!!

Mouchkaa I love you
Revenir en haut Aller en bas
Kty



Nombre de messages : 404
Age : 63
Localisation : PAYS DE LA LOIRE
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Lun 2 Oct - 12:16

C'est tout à fait possible que je mélange tout. J'ai le sentiment que c'est le désir d'avancer, d'aller plus loin dans mes recherches que je me pose autant de questions et que je souhaite en savoir davantage.

D'ailleurs dans un message du mois de juillet, tu dis au sujet de Marie qu'elle t'indiquait les mots et les phrases sans doute venant du Code Chapelle, mais où les avaient-elles prises ? J'ai le sentiment qu'il me manque des éléments;

En ce qui concerne les lames du tarot : le 5 correspond à la papesse, dans le Code Chapelle à Dieu, où peut-on trouver cet élélément ?

Bises

Kty

J'ai l'impression qu'il faut que Béatrice me conseille, et qu'elle m'accompagne pour une meilleure compréhension afin de chasser ces anciennes croyances.

Que chacune m'apporte sa lumière !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kty



Nombre de messages : 404
Age : 63
Localisation : PAYS DE LA LOIRE
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Lun 2 Oct - 12:44

Quelle est la signification des 22 lames de tarot en utilisant le Code Chapelle .

Bises

Kty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Lun 2 Oct - 13:34

La signification des 22 lames de tarot, suivant le livre "Un enfant un prénom" est :

XXII
Le Mât (ou le Fou)
Il représente, avec son baluchon, le bout du chemin. Le baluchon est le bagage symbole de l'héritage émotionnel. C'est le stade, là encore, du choix majeur, soit la fin d'un cycle ou le début d'un nouveau…

Bisous - Mouchkaa I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Mer 4 Oct - 21:53

bonjour Marie
j'ai lu et relu ton message, mais actuellement, je ne suis pas très bien, bronchite, alors j'avoue que je ne suis pas dans mon assiette
Mais je pense, que depuis que je suis sur le forum, je me sens mieux.
Tu as raison de dire que la femme que je suis devenue a toujours en elle la petite fille qui a souffert. Et je me dis "STOP"
J'ai enfin envie de vivre, non pour la petite fille, mais pour la femme que je suis. Je me suis toujours rabaissée, dégoûtée. Et depuis quelques temps (très récent) j'ai envie d'être MOI. Et finalement, je me sens mieux, que ce soit personnel ou professionnel.
Je sais qu'il y a encore un long chemin avant d'arriver à être moi même, c'est à dire délivrée de tout ce fardeau, mais je pense que je vais y arriver.
Je vais en rester là pour aujourd'hui.
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Christine

avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Jeu 5 Oct - 1:07

Bonsoir Jessica,
J'ai envie de t'inviter à lire sur ce forum "l'aperçu des enseignements du code Chapelle".
Tu y découvriras comment essayer de remplacer le mot:"je pense"
Bises
Noëlle I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Jeu 5 Oct - 8:19

Jessica a écrit:
bonjour Marie
j'ai lu et relu ton message, mais actuellement, je ne suis pas très bien, bronchite, alors j'avoue que je ne suis pas dans mon assiette

sunny Bonjour Jessica,

Continue de lire et relire mon message tout en suivant l'invitation de Noëlle à propos de certains mots qu'il convient d'éviter comme le suggère le code Chapelle.


Mais je pense je m'aperçois, que depuis que je suis sur le forum, je me sens mieux.

Depuis des années que je m'intérresse au fonctionnement de la nature humaine, j'ai moi-même testé différentes techniques. Aussi, j'affirme en toute connaissance de cause que la méthode du code Chapelle basée sur l'émotionnel, via le décodage qui permet de démystifier est la seule qui m'ait apporté le bonheur de vivre.

Tu as raison de dire que la femme que je suis devenue a toujours en elle la petite fille qui a souffert. Et je me dis aujourd'hui c'est "STOP"

Si TU TE DIS Jessica, tu vas uniquement continuer de faire l'expérience de TE DIRE, c'est pourquoi, il convient d'affirmer ce dont tu as envie.

Ceci dit, nous avons tous en nous, des enfants d'hier qui nous crient à travers nos souffrances de les libérer ! Aussi, je ressens en tes quelques lignes que tu commences à accepter d'entendre, le réel contenu de ce que les tiens te demandent de réaliser pour TOI-MÊME !!!


J'ai enfin envie de vivre, non pour la petite fille, mais pour la femme que je suis.

Tu m'en voies ravie !!!

Je me suis toujours rabaissée, dégoûtée. Et depuis quelques temps (très récent) j'ai envie d'être MOI. Et finalement, je me sens mieux, que ce soit personnel ou professionnel.

Pour être TOI, il convient non pas de rayer, de balayer, d'étouffer mais d'accepter progressivement toutes les autres TOI que tu as été jusqu'à maintenant afin d'essayer de commencer à les AIMER telles qu'elles ont été.

Dans le code Chapelle il est dit que :

L'A-VENIR se construit à partir des SOUsVENIR é-MOT-ionnels stochés dans la mémoire cellulaire.

ACCEPTER c'est ECOUTER les "messages" de toutes ces femmes que tu as été hier car elles sont tes enfants, au même titre que la petite fille que tu as été.

Alors Jessica, ne rejette surtout pas la femme d'hier qui s'est rabaissée, pas davantage celle qui s'est dégoûtée !!! Ecoute tout ce qu'elles t'ont raconté à travers leurs plaintes sans continuer de les juger. Ainsi, tu vas progressivement démystifier tes vieilles croyances qui sont source de mal être.


Je sais qu'il y a encore un long chemin avant d'arriver à être moi même,

Mais, tu es déjà TOI-MÊME Jessica sauf que jusque là, tu étais TOI-MÊME qui n'acceptait pas de se connaître ou plus exactement de SE RECONNAÎTRE !!!

c'est à dire délivrée de tout ce fardeau, mais je pense suis certaine d'que je vais y arriver.

Devenir enfin TOI-MÊME c'est essayer d'accepter de croire que le mot FARDEAU puisse rimer avec le mot RICHESSE...

Je vais en rester là pour aujourd'hui.

bisous

Soigne-toi bien Jessica. Bisous. Marie flower


PS : Je profite de ma réponse à Jessica pour vous transmettre un petit coucou de Malika dont la date d'opération approche et qui pense à sa famille du forum même si en ce moment elle n'est pas présente parmi nous.

Bisous à toi Malika et très bon rétablissement. Marie flower
Revenir en haut Aller en bas
Franck

avatar

Nombre de messages : 286
Age : 53
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Jeu 5 Oct - 15:10

Bonjour tout le monde,

Jessica, aujourd'hui nous sommes le 5/10, date d'anniversaire de ton père et de cette petite fille.

Je suis né le 5 octobre et mon père est né lui aussi le 5 octobre. J'ai depuis peu, grâce aux différentes démarches demandées par Béatrice, un rapport privilégié avec mon père, nous échangeons dans l'univers des émotions et non plus dans celui des codes fallacieux préétablis par la société et relayés parle mental.

Aussi il me plait de voir dans cette date du 5 octobre une date de nouvelle naissace présageant uneréconciliation de toi-même avec toi-même à travers l'histoire de ton père.
Je m'explique, mon père et moi sommes devenus comme un bouquet de fleurs. (le 05 octobre est, comme l'a rappelé Marie, la sainte Fleur).
A travers l'histoire de mon père, j'ai pu révéler la mienne. Et aujourd'hui quel bonheur quand je l'ai au téléphone ou que je le vois.

Ton père te laisse comme message par sa date de naissance, que tu ES une fleur et non une ronce remplie d'épine de la culpabilité... il ne tient qu'à toi de fleurir...
En écrivant cette phrase j'ai tiré une carte de tarot pour voir à quoi correspond cette phrase. Le Monde est sorti, la lame 21, qui dans le code Chapelle signifie victoire, nouvelle naissance

Et puis cette petite fille qui vient faire un court passage, comme pour te montrer que ce jour là, la Sainte fleur, elle te laissait la place qui te revient.

Pour continuer dans les mots à ne plus utiliser :

Citation :
bonjour Marie
j'ai lu et relu ton message, mais actuellement, je ne suis pas très bien, bronchite, alors j'avoue que je ne suis pas dans mon assiette
[quote]Je n'avais pas le droit d'aller voir mes "copines d'école" qui habitaient près de chez moi, j'avoue que j'y allais en cachette, mais quand mon père s'en appercevait,[quote]

Le verbe "avouer" est à proscrire. Les juges demandent à l'accusé de faire des aveux pour ensuite mieux le juger. Tu n'as pas à faire d' aveux, car tu n'es pas coupable!!!!! Tant que tu emploiras le verbe "avouer", cela signifiera que tu donnes raison à ceux qui se permettent (à ta demande inconsciente) d'être tes juges!!!
En bannissant ce mot (et d'autres) tu vas révéler petit à petit ce que tu es réellement...une superbe fleur .

Kty, si tu te sens attiré par le tarot n'hésite pas à contacter Béatrice, qui pourra t'apporter ses lumières dessus.

Amitiés à tous
Franck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://risquerdieu.com/
Kty



Nombre de messages : 404
Age : 63
Localisation : PAYS DE LA LOIRE
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Jeu 5 Oct - 18:26

Bonjour Franck,

Merci. En effet, je suis attirée par le tarot;

Kty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   Jeu 5 Oct - 21:20

sunny Bon anniversaire Franck...

En ce qui concerne ton tirage concernant la phrase que tu adresses à Jessica, tu as entièrement raison, cette carte qui représente la VICTOIRE sur le MONDE est un excellent présage pour elle !!!

Souviens-toi Franck que Jessica nous a raconté qu'elle va avoir 50 ans cette année. Son histoire et la mienne se ressemblent et j'ai le profond sentiment qu'elle va, elle aussi, faire la PAIX avec elle... via son père durant l'année de ses 50 ans.

Pour ce qui est de cette petite fille (soeur de son mari) née un 5 octobre, elle lui montre le chemin pour arriver à l'autre petite fille (soeur de son père) décédée en bas âge.

Cette autre petite fille portait un prénom dont l'étymologie signifie "VICTOIRE SUR LE PEUPLE".

Ainsi avec ta carte représentant la VICTOIRE sur le MONDE, tu as la confirmation que Jessica est sur le point de remporter la VICTOIRE sur la PEUPLADE de toutes ces petites filles qu'elle a été pour arriver jusqu'à la femme qu'elle commence à devenir.

Bisous. Marie flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle sur le forum   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle sur le forum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation d'une nouvelle sur le forum
» La Nouvelle Star est de retour sur D8
» Nouvelle sur ce forum, quelques questions sur les mutations
» Genève : La nouvelle gare Cornavin
» nouvelle sur le forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE :: DEMYSTIFICATION-
Sauter vers: