REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE

Nouvelle méthode pour RETROUVER et DECODER ses vies antéreures grâce à la psycho-généalogie, à la psycho-étymologie et à la science des symboles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 un enfant mort bien avant de naitre pour co-naître

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 51
Localisation : polynésie
Date d'inscription : 26/10/2010

MessageSujet: un enfant mort bien avant de naitre pour co-naître   Mer 27 Oct - 23:28

Puisque l'on se permets les confidences, con-fidence, avec confiance, je vais essayer de vous partager mon expérience de ré-incarnation...

Il a fallu que je cherche durant 42 ans pour comprendre enfin un évènement de ma vie "passée" qui en fait est re-passé, pour mon plus grand bonheur.

Il y a donc environ deux années, je me suis retrouvé dans un endroit où je n'aurai jamais dû être et à un moment durant lequel je n'aurai jamais dû être.

Et pourtant, j'y étais...Simplement parce que j'avais écouté ma petite voix (voie) intérieure...

Le message que j'ai reçu était : "Le Seigneur est entrain de sauver une personne d'une mort certaine alors qu'il est âgé de trois à quatre semaines, dans le ventre de sa mère !"

Etonnant n'est-ce pas ?

Sur le moment j'étais assez étonné car, intellectuellement, je n'avais jamais conçu ou pris conscience qu'une action pouvait déprogrammer une personne qui était adulte, alors qu'elle était âgée de quelques jours...

Bien entendu, je n'ai pas pris ce message pour "moi" en particulier mais cela a ouvert un espace, une brêche, dans ma pensée...

Environ une semaine après, j'écris à une amie et lui explique ce que j'ai entendu de mes deux oreilles... Au moment même que je lui fais part de ce message, mon coeur s'emballe et des larmes irrésistibles se mettent à perler sur mes joues.... Pour autant, je tiens à préciser que je ne suis pas un pleurnicheur...

Là, je comprends intérieurement que ces "mots" "dits" étaient "maux-dits", maudits...

Je voyais alors des pinces venir me chercher, alors que je restais caché, tout en haut, par peur de mourir...

Convaincu des faits, je décide alors d'écrire à ma mère et à mon père, (séparés), pour leur annoncer ce que je venais de vivre.
Quelques jours après, ma mère m'écrit : "Mon fils, c'est vrai, nous avons voulu te faire passer, alors que tu n'avais que quelques semaines. j'ai pris une série de piqures, grâce au médecin de famille mais celles ci m'ont rendu malade et j'ai dû arrêter le traitement... Donc, tu es arrivé, un dimanche 1er mai 1966 à 2H15 du matin, sous siège...(c'est à dire les fesse en premier)

Il s'agissait là d'un effroyable secret de famille... J'ai seulement dit à ma mère que je lui demandais pardon pour ce qu'elle avait fait....Encore dans le schéma du pardon, de la faute, et donc de la culpabilité... doit on être coupables de vivre ? Non...

Mais voilà, depuis, tout a été comme chamboulé, remué, exorcisé... Je devais vivre avec un petit coeur blessé bien avant même de naître...

J'en ai conclu un élément très important de mon histoire personnelle....

Je suis né lorsque j'ai été sauvé avant même de sortir du ventre de ma mère... Donc, admettons qu'il y ait eut quatre semaines, je suis donc né huit mois avant le 1er mai 1966, c.a.d le 01/09/1965...

C'est mon histoire personnelle et elle n'engage que moi...

Il a fallu que j'attende une année encore pour "guérir de cette "peur" de sortir de la nuit, du ventre de ma mère.... Car, même si j'ai été sauvé, mon coeur n'était pas pour autant guéri...

C'est la suite...

Merci à vous de m'aider à re-découvrir, à enlever la chape du sercret, cette chape de plomb qui voudrait tout cacher et qinsi nous tromper sur ce que nous sommes, en vérité, des Dieux, créateurs d"un monde déjà là mais encore en devenir... l'uni...vers...in-connu... Tout est déjà là, couvert, à chacun de le dé-couvrir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claudie

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 58
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: un enfant mort bien avant de naitre pour co-naître   Mer 27 Oct - 23:54

Re bonsoir Eric,

Je viens de lire avec émotion ton histoire et je dois dire qu'elle réveille quelque chose en moi de similaire et je m'explique :

Je sens (sans en être certaine), que ma mère aurait essayé de se débarasser de moi. (de toute façon, je n'étais absolument pas désirée). Ma mère me l'a bien fait comprendre par la suite.

Je suis née comme toi un dimanche et c'est aussi comme toi que je suis venue (par le SIEGE).

Il a fallu que le médecin me retourne et me sorte à coup de forceps (les PINCES°). J'en ai encore les marques sur le crâne.

J'étais étranglée TROIS FOIS par le cordon !!! affraid



Par contre, j'ai du mal à comprendre le fait que tu veuilles faire remonter ta date de naissance au 1er septembre !

En tout cas, merci d'avoir osé nous raconter ce terrible secret, de le partager avec nous.

Bisoux. I love you


Claudine Like a Star @ heaven


*** J'ai relu et je commence à saisir ce que tu voulais dire :

En fait, ta conception remonterait au 1er Août mais ta véritable vie (celle qui est sauvée) commence un mois plus tard, le 1er Sept. 65.

Ce premier mois de grossesse serait un peu comme un no-mans'land pour toi ? une période de noir, de sombre ? de non-vie ?

Dis-moi ce que tu ressens Eric. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse de L'Univers

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 50
Localisation : L'Univers
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: un enfant mort bien avant de naitre pour co-naître   Jeu 28 Oct - 0:44

Bonsoir Eric,

Merci pour ce très émouvant témoignage ...

Tout comme toi je fais parti d'un de ces embryons "rescapés" ... Grossesse "accidentelle" mes parents eux aussi avaient pris la décision de "me faire passer" ... !

J'ai vécu différentes situations de "sauvetages" (physique, familiaux, moraux etc) et voir même des situations in-extremis .. ! Ton témoignage met en lumière un processus important, Nous attirons à Soi des situations d'urgence, de panique, de sauvetage au cours de notre existence tout simplement parce que nous véhiculons une charge émotionnelle issue de cette toute première situation d'urgence et de sauvetage in-vitro ...

C'est ainsi que nous reproduisons/créons chaque fois le même scénario lequel nous conduit à vivre ces États d'urgence, de stress, de peur et de panique jusqu'au moment ou nous parvenons à les démystifier ... Cela demande parfois toute une vie ... parfois plusieurs vies .... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde

avatar

Nombre de messages : 711
Age : 48
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: un enfant mort bien avant de naître pour connaître   Jeu 28 Oct - 11:46

Bonjour Eric, bonjour les filles !

Tout comme vous tous et beaucoup d'entre nous, je n'étais pas un bébé "désiré"; ma mère a bien tout essayé également pour me faire "passer" mais voilà ...j'ai préféré vivre mes expériences dans cette vie ... et je suis née également un dimanche !

Eric, avec l'enseignement Chapelle, nous savons que c'est L'ENFANT QUI CHOISIT SES PARENTS, donc de se réincarner dans telle ou telle famille afin de revivre une Histoire afin de la démystifier et de modifier cette histoire ...

Il semblerait donc qu'embryon déjà, tu ais eu déjà ce ressenti et que tu ais choisi de continuer ta gestation dans CE ventre ; tu avais ,et a toujours, sinon tu ne serais pas sur ce forum en train d'échanger avec nous, certainement une Histoire à modifier par rapport à tes parents ... histoire par rapport à des vies antérieures, de gros "non-dits" chez les aïeux etc ...

Je saisis ce que tu veux dire en expliquant ton sentiment de "naître" le 1er septembre ...comme tu as "résisté" aux manipulations et tentatives de ta mère, tu as l'impression d'avoir gagné une bataille et donc que ta vie démarre ici ... Or, tu as attiré à toi tes parents afin de vivre dès ta conception des expériences, comme je l'ai dit plus haut ...et chez certains, la bataille commence très tôt ! C'est toi qui as décidé du cours de la grossesse de ta mère et donc de ta gestation ... ton expérience à 3 ou 4 semaines est quelque part comme celles que tu mènes / mèneras tout au long de cette vie ...

Citation :
Car, même si j'ai été sauvé, mon coeur n'était pas pour autant guéri...

Tu ne peux que te féliciter de t'être sauvé ... tu as attiré à toi le fait d'être en vie !

Pourrais-tu nous éclairer sur ce ressenti : " mon coeur n'était pas pour autant guéri "

Merci Eric, de nous faire participer à ces révélations sur toi !

A très bientôt !
Bien à toi
Clotilde queen


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse de L'Univers

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 50
Localisation : L'Univers
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: un enfant mort bien avant de naitre pour co-naître   Jeu 28 Oct - 12:44

Clotilde ton explication est très intéressante, merci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un enfant mort bien avant de naitre pour co-naître   

Revenir en haut Aller en bas
 
un enfant mort bien avant de naitre pour co-naître
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bien utiliser les collyres pour les yeux
» Bien se préparer pour l'hiver, quels conseils avez-vous ?
» refuser un enfant parce qu'il a (peut-être) la rougeole
» enfant fréquentant la pré-maternelle
» Fiche pour Fabriquer un Petit Panier à Garnir en toute Occasion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE :: FORUM :: REPORTAGES ou TEMOIGNAGES d'EXPERIENCES VECUES ..........-
Sauter vers: