REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE

Nouvelle méthode pour RETROUVER et DECODER ses vies antéreures grâce à la psycho-généalogie, à la psycho-étymologie et à la science des symboles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réponse au « droit de savoir » : le DROIT A LA VIE (L’AVIS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Réponse au « droit de savoir » : le DROIT A LA VIE (L’AVIS)   Lun 21 Avr - 20:54



En réponse à l’expéditeur du courrier.

Nuit du 19 au 20 Avril :

Il est 3h30 du matin et je n’arrive pas à dormir. Je souris intérieurement en prenant conscience que le seul remède efficace à mes brûlures d’estomac (provoquées je dois me rendre à l’évidence par des contrariétés) est le GAVISCON. Comme on dit dans ma famille « soigner le mal par le mal ». Je me rends compte également que les dates sont là. A cette même période en 2006, Laëtitia, mon EX meilleure amie me rendait visite pour une semaine. Ce fut la dernière fois que nous nous sommes vues et ce fut également pour moi l’occasion de différentes prises de conscience concernant la nature de notre relation.
2008, je suis de nouveau enceinte et une autre histoire d’amitié intervient dans ma vie comme un message.

Cela fait remonter en moi des blessures d’enfance :

La première c’est l’incompréhension que j’ai pu ressentir à plusieurs reprises face aux gens lorsque vivant mon petit bonhomme de chemin (ne partageant pas les mêmes centres d’intérêts, les mêmes valeurs que les autres, étant en quelque sorte différente) je me trouvais alors la cible de quolibets, dévalorisations, railleries…

SI JE NE TE CONVIENS PAS PASSE TON CHEMIN !!!!!!

Quand je ne me sens pas à l’aise avec quelqu’un, c’est ce que je fais.

Je me rappelle aussi les fois où les soi disant AMI(E)S qui à l’occasion d’un désaccord, d’une dispute, s’empressait d’aller « baver sur l’autre », calomnier leur AMI(E) en racontant leur échange, leur confidence dans le but de lui nuire, par vengeance !!!!
Pourquoi ce besoin de détruire ce qui avait tant de valeur par le passé, même si le présent est différent ????? Pourquoi trahir la confiance d’hier ?????N’est-il pas possible de continuer son chemin sans salir le passé ????

Pour moi c’est quelque chose de difficile à entendre car même avec des personnes qui ne sont pas mes AMI(E)S, j’essaie de ne pas déblatérer sur eux malgré un désaccord.

Je dis bien, J’ESSAIE car il n’est pas toujours facile quand une situation nous met en colère et nous blesse profondément de regarder les choses avec justesse, notre FACE CACHEE peut prendre le dessus devant l’intensité de l’émotion. Mais en laissant un peu passer la vague d’émotion, nous voyons ensuite notre part de responsabilité dans l’histoire et notre vision change.
J’ai déjà ressenti de la colère, de la jalousie, de l’envie dans mes relations aux autres (ami(e)s, famille, connaissance) mais je me suis interdit, en tous cas quand j’en avais conscience de le faire subir aux autres.

Si cette vision des choses est de la naïveté, alors OUI JE SUIS NAÏVE et je n’ai pas envie de changer CETTE PARTIE DE MOI !!!!

Ne pas se laisser dévaloriser par l’autre, garder son honneur ne signifie pas le dévaloriser, le déshonorer… « Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse » La QUETE du RESPECT ne se fait pas dans l’IRRESPECT d’autrui …
Cela me rappelle certaines vieilles croyances qui veulent que les ENFANTS aient DEVOIR DE RESPECT envers les ADULTES ?????!!!!!??? Cela m’a toujours surpris !!! Ne dit on pas par ailleurs que le respect se gagne, se mérite ???? ETRE ADULTE signifierait-il mériter le respect quelque soit ses actes par rapport à l’enfant ?????? Cela me surprend d’autant plus, quand de fil en aiguille cela prend une certaine forme de soumission, d’obéissance et de NON CONTRADICTION à la parole de l’adulte ? La parole de l’adulte serait elle « PAROLE d’ÉVANGILE » ????? Où se trouve alors le RESPECT DE L’AUTRE (en l’occurrence l’enfant) et DE SON DROIT D’EXPRESSION ?????!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
 
Réponse au « droit de savoir » : le DROIT A LA VIE (L’AVIS)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Droit de savoir - Tsunami
» Droit d'entrée SCM
» Cours de droit (Droits d'auteur, Rémunération, ...)
» Droit de réponse à l'article de l'Express
» Le DIF : Droit Individuel à la Formation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE :: DECODEZ VOS VIES ANTERIEURES-
Sauter vers: