REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE

Nouvelle méthode pour RETROUVER et DECODER ses vies antéreures grâce à la psycho-généalogie, à la psycho-étymologie et à la science des symboles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1291
Age : 59
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Sam 26 Jan - 21:28

Le POUVOIR des EMOTIONS
à travers la MAGIE des MOTS
et leurs résonances!!



Les expressions que nous utilisons parlent de nous.
Il y a une relation entre les mots abstraits et l'endroit du corps qu'ils désignent.

Les latins employaient déjà le mot "corpus" dans le sens de "personne"
et l'ancien français disait "mes cors" pour "moi".

Le sens d'un mot ou d'une expression ne dépend pas seulement de sa
place et de ses relations avec les autres mots. Il dépend tout autant
de son histoire, qu'il est possible de retrouver à partir de traces
à moitié effacées, de manifestations dont nous ne percevons plus
que les échos.
En dessous de la surface des mots, tout en profondeur, vit dans une obscurité confuse des relations où s'entremêlent vie individuelle et vie sociale.

Longtemps la parole garda un pouvoir magique: dire, c'était faire.




Les Yeux

Il m'a jeté de la poudre aux yeux
J'y tiens comme à la prunelle de mes yeux
Cela m'a coûté les yeux de la tête
Il m'a trompé avec ses yeux de merlan frit
J'ai eu les yeux plus grands que le ventre
J'ai vu trop grand
Je suis enceinte jusqu'au yeux
Je n'avais d'yeux que pour elle
Pourtant cela me crevait les yeux
Il me sortait par les yeux
Je l'ai de suite dévoré des yeux
Je n'ai jamais eu le compas dans l'oeil
Il n'avait pas froid aux yeux
Il n'avait pas les yeux dans sa poche
N'avoir plus que ses yeux pour pleurer
Chez les Egyptiens, Rê, le dieu soleil, était doué d'un oeil brûlant.
L'oeil inscrit dans un triangle est, à la fois, un symbole maçonnique et chrétien.
En tant que lumière, l'oeil est la consience humaine qui regardait Caïn.
"Agni", qui désigne aussi le Bouddha, symbolise l'oeil divin qui voit tout.
Le soleil est également considéré comme l'oeil du monde.

Le Cœur

J'en aurai le coeur net
J'ai mal au coeur
Ca me soulève le coeur
Ca me tourne le coeur
Ca me met le coeur à l'envers
Ca me réchauffe le coeur
Je prends tout trop à coeur
J'ai un coeur de pierre
Mon coeur n'y est plus
J'ai le coeur gros
Je ne le porte pas dans mon coeur

Comme beaucoup d'autres viscères, le coeur est resté longtemps mystérieux.
Pour les Grecs, le coeur était le lieu de la mémoire et de l'intelligence, d'où l'expression : "savoir par coeur", c'est-à-dire de mémoire.
Progressivement, du masculin, le coeur est passé au féminin, et la tête s'est trouvée renforcée dans sa place de "chef".


Les Dents

Je me suis cassé les dents dans cette histoire
J'ai une dent contre lui
Je n'ai plus rien à me mettre sous la dent
Je n'en fais qu'une bouchée
Je suis armé jusqu'au dents
J'ai la dent dure
J'ai eu le mors aux dents
J'ai dû serrer les dents
Je mens comme un arracheur de dents

Perdre ses dents signifie dans le langage du rêve, perdre son énergie vitale et est également un symbôle de castration et, plus généralement, de perte de la force agressive, de la virilité.
Avoir une dent contre quelqu'un signifie avoir de la rancune.
Etre sur les dents, c'est être dans la position du vaincu, face contre terre.

La gorge

J'ai la gorge serrée
J'ai une boule dans la gorge
J'ai un chat dans la gorge
Il m'a pris la gorge
J'ai eu le couteau sur la gorge
Il m'a fait rendre gorge
J'ai ri à gorge déployée
J'ai le gosier en pente
Cela m'est resté au travers de la gorge
Je n'ai pas pu avaler ça

Lorsque Adam avala le morceau de pomme interdit du jardin d'Eden, il vit que Eve, dans sa nudité, n'était pas comme lui : le morceau lui resta en travers de la gorge - d'où la pomme d'Adam.

Le Nez

J'ai manqué de flair
Ca m'est passé sous le nez
Je ne peux plus le sentir
Je l'ai dans le nez
Il m'a mis le nez dessus
Ca se voyait comme le nez au milieu de la figure
Il m'a eu les doigts dans le nez
Ca me pendait au nez

Le nez n'est plus ce qu'il était ! Jusqu'au XIXe siècle, on l'aimait grand, majestueux, imposant.
Celui qui possédait un grand nez était, disait-on, supposé être particulièrement bien membré sexuellement.

La peau

Je suis mal dans ma peau
Je l'ai dans la peau
Je me mets toujours dans sa peau
Je risque sans cesse ma peau
Je ne vendrais pas chère ma peau
Je me traite toujours de peau de vache
J'aurai sa peau
Ca m'a coûté la peau des fesses
Je lui crêve la peau s'il continue
J'ai vendu la peau de l'ours trop vite

Nous naissons depuis, peut-être la chute du Paradis, avec une pellisse cutanée qui à la fois nous protège du monde extérieur et représente notre mode de communication avec autrui.
Curieusement, pour le latin, "pellis" est la peau d'animal, tandis que "cutis" est la peau d'homme.
Au XVIIe siècle, existait une profession très lucrative, le "piqueur public". Son travail consistait à piquer la peau d'une prétendue sorcière afin de vérifier si elle avait le diable dans la peau. Le témoignage du piqueur public était accepté sans discussion lors des procès.



Le sang

Je me fais du mauvais sang pour elle
Je me fais un sang d'encre avec ce procès
Dès que le vois, il me fait tourner les sangs
Cela m'a glacé le sang
Je me ronge les sangs dans cette affaire
J'ai eu un coup de sang quand j'ai appris ...
Ma mère me disait toujours que j'avais le sang chaud
Il m'a excité jusqu'au sang, c'est de sa faute
Si je le laissais faire, il me viderait jusqu'au sang
J'en ai sué sang et eau

Jusqu'au début du XIXe siècle, la saignée permettait d'évacuer un excès de sang afin de rétablir l'équlibre des fluides. L'expulsion des "humeurs peccantes" d'un sang altéré, soignait la plupart des maladies, apaisait les convulsions et les délires.


_________________
Avec PLAISIR tu fusionneras, quand "CODE CHAPELLE " tu appliqueras

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Lun 28 Jan - 17:41

Bonjour à tous,

L'EMOTION A UN POUVOIR...LA PREUVE :

J'ai la gorge serrée
J'ai une boule dans la gorge
Cela m'est resté au travers de la gorge
Je n'ai pas pu avaler ça

J'ai passé le week-end avec Nolwenn, ce petit garçon qui représente mon enfant lorsque j'étais Hélène dans ma précédente vie.
Ce week-en est particulier puisque nous étions la St Paul qui correspond à la date présumée de fécondation de l'enfant que je n'ai pas eu dans cette vie ci où je m'appelle Caroline.

C'est une période difficile pour moi où je ressens une certaine mélancolie et beaucoup moins de goût que d'habitude pour la vie.

...Et à force d'avoir les boules, la gorge serrée...Et bien depuis ce matin, j'ai une angine !

L'EMOTION EST CREATRICE !

Bonne journée à tous.

Caroline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanfan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 50
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: EXPRESSIONS AVEC YEUX GORGE ET COEUR   Mar 29 Jan - 0:01

CAROLINE , sunny sunny sunny sunny
que dire de plus à ta mélancolie ?
SAUF ,connais-tu "contes à guérir,contes à grandir" du grand JACQUES SALOME en livre de poche ?
un délice,nous savons tous que les contes nous aident à guérir,à réparer des blessures présentes ou passées,
A SAVOURER,POUR TOI,"le conte de la petite ratonne laveur qui avait plein,mais vraiment plein de désirs"
bonne nuit à tous & a toutes
fanfan Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Mer 30 Jan - 20:06

Bonsoir Fanfan et tous,

Citation :
A SAVOURER,POUR TOI,"le conte de la petite ratonne laveur qui avait plein,mais vraiment plein de désirs"

Fanfan, chaque rencontre est un cadeau échangé...je me suis donc dit : Tiens, tiens, tiens, qu'est-ce qu'est venue révéler le Dieu déguisé Fanfan au Dieu déguisé Caroline ?."

Fanfan, qu'es-tu donc venue me révéler à propos de moi même ?

...J'ai donc eu envie de me procurer ce livre de conte.

Tout de suite, en arrivant dans la librairie, j'ai lu le conte de la petite ratonne...sur le coup, bof, bof...ce conte ne semblait pas me correspondre, je ne ressentais rien de spécial en le lisant.

Je me suis donc dit que j'allais le recopier sur le forum et que, par l'intermédiaire du fameux fil invisible, j'entendrais, pourquoi pas un écho !

Le voici :

Le conte de la petite ratonne laveur qui avait plein, mais vraiment plein de désirs.

Il était une fois une ratonne laveur, qui avait tout plein de désirs en elle.
Et cela depuis très longtemps, depuis toute petite.

Des désirs de toutes les couleurs, je veux dire des désirs dans toutes les directions, dans tous les domaines. Et surtout des désirs qui ne correspondaient pas du tout à ceux de ses parents.

Ce qu’il y avait d’épouvantable dans cette situation, c’est que les parents avaient, eux aussi, tout plein de désirs, mais différents de ceux de la petite ratonne laveur. Totalement différents, aux antipodes de ceux de leur fille.

Aussi avait-elle eu le sentiment que chaque fois qu’elle avait un désir, c’était comme une agression pour ses parents ! Comme une violence qu’elle leur faisait.

Elle avait donc eu honte, durant très longtemps, de ses désirs. Une honte profonde, toute rouge, partout au fond d’elle, au creux du ventre, dans les fesses et même dans les genoux. C’est douloureux une honte dans les genoux d’un raton laveur qui se déplace beaucoup !

Et savez-vous comment on voyait qu’elle avait honte, quand elle avait des désirs différents de ceux des personnes qu’elle aimait . Eh bien elle produisait des verrues . Oui, des verrues ! Oh ! pas très grosses, pas noires comme certaines verrues, mais des petites verrues roses, blanches ou légèrement brunes ! Plein de petites verrues sur ses pattes de devant.

Au début elle n’avait pas fait attention à ces verrues. Elles apparaissaient, puis disparaissaient, revenaient…comme cela.

Et plus tard, bien plus tard, devenue une grande ratonne laveur, quand elle s’était mariée, au début elle n’avait pas remarqué non plus qu’elle n’osait pas avoir de désirs différents de ceux de son mari. Elle s’ajustait sur les désirs de son partenaire ne donnant pas d’existence aux siens. Mais elle ne se sentait pas très heureuse.

Après beaucoup de malentendus, elle décida de le quitter, de vivre seule.

Elle décida ainsi de respecter ses désirs, ses élans, ses enthousiasmes, ses projets à elle. Elle n’eut plus de verrues.

Un jour, elle rencontra un autre raton laveur qui venait d’un pays différent du sien. Ils n’avaient pas les mêmes habitudes. Elle, par exemple, elle avait des désirs de tendresse plein les pattes et le museau, plein le ventre et le dos et lui, c’était comme si la tendresse lui faisait un peu peur.

Lui, il était très adroit avec sa queue de raton laveur. Il lui apprenait plein de choses nouvelle qu’elle n’avait jamais faites. Et quelques mois après leur rencontre…les verrues revinrent. Elle s’interrogea.

« Je suis heureuse, j’aime ce raton laveur, j’ai plein de plaisir avec lui…Qu’est-ce qui ne va pas ? »

Ce qu’elle n’avait pas encore repéré c’est que dans cette nouvelle relation, elle n’avait pas respecté quelques-uns de ses désirs les plus importants. Elle en avait refoulé, nié, rejeté quelques-uns. Alors les verrues se déchaînèrent…comme des verrous.

Plein les pattes, oui, au moins dix-huit. Elle pouvait les compter et les recompter. Dix-huit, le même nombre que les années qu’elle avait passées avec son premier mari. Cela l’interpella si fort qu’elle décida de respecter mieux ses désirs, surtout avec son nouvel ami.

Nous croyons savoir que les verrues disparurent comme par enchantement.
Il en resta une dernière, qu’elle remercia : « Petite verrue merci, tu m’as fait prendre conscience que je mettais des verrous à ma vie. Si jamais je me laissais aller à recommencer, n’hésite pas à revenir…pour m’avertir. »

Ainsi se termine le conte de la petite ratonne laveur, qui, devenue grande, apprit à respecter ses désirs, en ne les verrouillant plus…par des verrues.


Et c'est en le recopiant que j'ai saisi !

Moi aussi comme la petite ratonne, j'ai eu un premier mari avec qui je n'étais pas heureuse...Chez moi, ce ne sont pas des verrues qui sont apparues mais des kilos !
Je l'ai quitté et, comme par enchantement, ces kilos qui me semblaient disgracieux m'ont quittés !
J'ai rencontré un autre homme aujourd'hui avec qui il me semble que je pourrais être heureuse...Mais je remarque, insidieusement, les fameux kilos du passé revenir !

Quel est le message ?

Une conversation hier avec Franck et la lecture de ce conte m'ont donné la réponse !

La sexualité !

Je ne me sentais pas désirable et desirée par David, notre sexualité ne me satisfaisait pas et en parler était impossible, David refusait systématiquement et violemment d'aborder ce sujet !
...Aujourd'hui je rencontre des difficultés avec Jean...
C'est décidé, je lui en parle ce soir !

Bonne soirée.

Caroline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Mer 6 Fév - 23:25

Bonsoir à toutes et tous,

Citation :
C'est décidé, je lui en parle ce soir !

Ca y est, c’est fait ! Même s’il me semble qu’il m’a regardé comme si je descendais directement de Mars lorsque je lui ai exprimé ma sensation de ne pas être assez désiré par lui !

De m’être exprimée nous a permis d’aborder le sujet de la sexualité, et, il me semble que depuis, beaucoup de choses ont changé…au moins pour moi ! Je me sens de mieux en mieux avec lui, plus à l’aise avec son corps et le mien.

Tout doucement je me laisse aller aux sentiments…Je « lâche » !!!


Je viens aussi faire écho à l’expérience d’Alexandra car moi aussi aujourd’hui quelqu’un du passé est revenu !

Pour commencer, mon ami Bertrand m’a invité à sa fête d’anniversaire (il est né le 18 mai), qu’il a prévu de donner le 24 mai. Or, le 24 mai est la date de naissance d’Hélène, ma précédente incarnation.

Lors de cette fête, je vais revoir Julie, l’amie dont je me suis séparée au mois de juillet 2002. Je la jugeais en partie responsable de l’attitude plus que déplacée de son père et son beau-père à mon égard. Il me semblait que son silence cautionnait les manières plus que cavalières des hommes de sa famille ! (J’ai déjà évoqué cette histoire sur le forum dans mon récit de mes aventures à Montélimar)

La dernière fois que j’ai vu Julie, un soir de juillet 2002, je suis passée chez elle en coup de vent car j’étais invitée à dîner chez ma collègue Isabelle avec qui je travaillais dans un cabinet de radiologie. Pour me rendre à ce dîner, je passais devant chez Julie, je m’étais donc arrêté de mauvaise grâce…

Après ma grossesse extra-utérine, au mois de Mars de l’année dernière, j’ai rappelé Julie. Je lui ai juste dit que parfois des évènements graves comme celui que j’étais en train de vivre « remettent les pendules à l’heure » et que j’avais envie de lui dire que je sentais souvent sa présence…Elle m’a accueillie d’abord froidement puis, à la fin de la conversation a évoqué la possibilité de nous revoir mais je n’ai plus jamais eu de nouvelle.

Peu m’importe, ce jour là, j’ai eu le sentiment de poser un paquet, de lâcher une casserole.

Comme une réconciliation entre moi et moi.

Aujourd’hui, jour des cendres, Isabelle, mon ancienne collègue m’a téléphoné ! Je ne l’ai pas revu depuis ce fameux soir de juillet 2002…Nous nous sommes parlés ensuite une ou deux fois au téléphone mais j’avais quitté mon emploi et la vie nous a doucement séparés jusqu’à aujourd’hui !

Elle m’a appris qu’elle avait changé d’emploi, elle travaille maintenant à Montereau là où vit et exerce Julie et elle a déménagé à Ecuelle à côté de Morêt sur Loing, où vit Béatrice !

Afin d’arrondir ses fins de mois, elle organise des réunions (genre Tupperware) chez les gens afin de vendre des bijoux et elle se propose de me présenter sa collection !

Après plus de 5 ans sans nouvelle, elle re-débarque dans ma vie quasi au même moment où je vais revoir Julie !!!

J’ai été tellement surprise par ce coup de fil et ces « coïncidences » qui font ressurgir le passé que j’ai fait des recherches sur la fête des Cendres…


Pour les catholiques, le mercredi des Cendres est un jour de pénitence qui marque le début du carême. Il a lieu le lendemain du Mardi gras, et est le 1er jour du Carême. C'est une fête mobile. Il marque la fin du carnaval (le mot carnaval vient du bas-latin carnelevamen qui signifie action d’ôter la viande).

Chez les premiers Chrétiens, ce jour était celui où se faisaient les pénitences publiques : les pénitents se présentaient en signe d'affliction la tête couverte de cendres. Aujourd'hui, il n'y a plus de semblables pénitences, mais les fidèles se rendent à l'église, où le prêtre leur trace une croix sur le front avec de la cendre, en prononçant ce verset de la Genèse (3, 19): Memento, homo, quod pulvis es, et in pulverem reverteris. « Homme souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. » La formule « Convertis-toi, crois en l'Évangile » est également possible. Cette cérémonie fut instituée par Grégoire Ier.
« Mardochée, ayant appris tout ce qui se passait, déchira ses vêtements, s'enveloppa d'un sac et se couvrit de cendre. Puis il alla au milieu de la ville en poussant avec force des cris amers » (Livre d'Esther 4,1). Le sac et la cendre sont liés à des coutumes anciennes d'expiation et de pénitence. L'imposition de cendre au front du pénitent est une évocation symbolique de la mort. Ces cendres sont obtenues en brûlants les rameaux bénis l'année précédente le dimanche des rameaux. Les cendres sont elles même bénies solenellement avant la messe.

Tous les fidèles catholiques sont tenus à l'abstinence et au jeûne le Mercredi des Cendres (canons 1249 à 1251 du Code de Droit Canonique) sauf restrictions d'âge (canon 1252).



Il me semble interessant de noter que ce mercredi des cendres marque la fin du carnaval…Carnaval qui a une étymologie commune avec incarnation, réincarnation, etc…

Carnaval qui signifie « ôter la viande »…L’appel d’Isabelle aujourd’hui signifie-t-il que je continue à démystifier le passé et ainsi à « ôter » les manteaux de mes précédentes incarnations ?

Bonne soirée.

Caroline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Dim 10 Fév - 13:00

Bonjour tout le monde,

Vous êtes bien calmes…

Hier, lors de mon entretien avec Béatrice, j’ai pris conscience du POURQUOI je ne me sens pas bien du tout dans les maisons de retraite. Voici vers quoi cela me renvoie :

Eté 1995, je n’ai pas encore 20 ans, je suis en prépa pour finalement devenir pédicure-podologue.
J’ai deux meilleures amies, Virginie et Karine.

A cette époque, la mère de Virginie, Marianna, est directrice d’une maison de retraite (qui finalement sera fermée deux ans plus tard pour mauvais traitement !).

Légèrement influençable par mes amies (humour !), je finissais par perdre tous mes petits jobs d’étudiante. C’est pourquoi Marianna, cette année-là, nous propose à Karine et à moi, un boulot d’auxiliaire de vie dans sa maison de retraite.

Nous avons fait (quand même !) un essai qui fut concluant, et donc, nous commencions dés le lendemain matin.

C’était début août, donc nous, jeunes étudiantes pleines de vie faisions la fête jours et nuits ! Nous étions les gardiennes de la maison des parents de Karine…qui s’en rappellent !!!
(Pauvre maison ! Nous invitions tellement de monde et n’importe qui ! Pour vous donner un aperçu, nous étions environ 70 à l’anniversaire de Virginie et nous n’en connaissions pas la moitié !!! Dégâts énormes, brûlures de cigarette sur les moquettes, coussins brûlés, tâches en tout genre…enfin déco à refaire complètement ! Imaginez les enguelades au retour !!!)

Revenons à la maison de retraite.
Karine n’a pas réussi à se lever le premier jour de boulot ! Et moi j’y suis allée, la tête dans le pâté !
2ème jour, Karine était virée à cause de son absence de la veille et moi, je me mets à vomir dans la chambre d’un des patients…Résultat : Je me suis fait virer !

Seulement j’avais une énorme culpabilité vis à vis de la mère de Virginie, parce que, pour moi, j’avais failli à mon contrat ! Cela peut paraître ridicule quand on lit l’histoire de la maison pour laquelle je n’avais par contre aucune culpabilité ! En fait je lui avais réclamé ce poste et je m’étais fourvoyée !

Dans cet établissement, mon 1er jour et seul jour fut un enfer ! C’était mon 1er contact avec la mort, la souffrance, la déchéance ! Je découvrais un univers MACABRE.
Moi, pétillante et insouciante, enfin en un mot : VIVANTE !

Naturellement, je prenais mon temps pour discuter avec les pépés et les mémés et les toilettes n’étaient pas assez vite nettoyées ! Je me faisais engueler par mes collègues qui étaient de vraies vacheries (je vous rappelle que cette maison de retraite fut fermée pour MAUVAIS TRAITEMENT ce qui ne m’a pas surprise !)

La vieillesse, la mort, la déchéance m’ont refroidie et m’ont fait vomir le lendemain…Mes tripes refusaient de continuer à servir la déchéance !

Cet épisode s’est répété en 2002, quand, en tant que pédicure-podologue j’en ai remplacé une autre qui se prénommait Carole.
Me voilà de nouveau travaillant dans une maison de retraite ! J’étais coincée, terrorisée dans ma voiture ! Je n’avais pas envie d’y aller ! J’étais désespérée ! C’était horrible, insalubre, et cette maison de retraite a d’ailleurs, elle aussi, fermé quelques mois plus tard…Aïe aïe

De nouveau, je me retrouve confrontée, malgré moi, à une situation similaire en 2004. Ayant besoin de clientèle, suite à l’ouverture de mon cabinet, je suis pistonnée à la maison de retraite du Chatelet.

Cette maison de retraite est toute pourrie (je ne sais pas quand est-ce qu’elle va fermer !!!) et je tiens difficilement 2-3 ans…avec des maux de ventre, nausées, terreurs, cauchemars, enfin malade comme un chien jusqu’au jour où, au fil de mes consultations avec Béatrice, je vais me dégager de ce PIEGE !

Démarche à faire très difficile pour moi : Béatrice me fait passer une annonce pour me faire à mon tour remplacer à la maison de retraite. Seulement voilà, malgré tout, je ne voulais pas lâcher, donc, j’ai cherché un remplaçant en donnant comme pretexte « pour raison personnelle ».
Intéressant, Béatrice me fait prendre conscience que je refuse d’arrêter et que je préfère invoquer un motif non valable !
Effectivement, malgré tout, la maison de retraite m’apportait un revenu non négligeable !
Je décide donc de me faire remplacer pour 3 mois.
Au final, l’EXCUSE FUT MATERIALISEE par ma grossesse extra-utérine !!! et je fus contactée à cette occasion à l’hôpital par la directrice de la maison de retraite pour reprendre mon job !

J’y retourne le cœur à l’envers (je ne lâche toujours pas !) et finalement ils me virent parce que je n’assure pas mes rendez-vous !!!

Nous en arrivons à Marianna qui me sollicite 13 ans après pour que je revienne, là en tant que pédicure-podologue, bosser dans sa nouvelle maison de retraite où elle est en poste depuis moins d’un an !
Depuis la fermeture en 1997 de son ancienne maison de retraite, elle avait monter une agence matrimoniale et donc, en 2007, elle est revenue à ses anciennes AMOURS !

A votre avis, dans combien de temps cette maison va-t-elle fermer ?!!!

Donc j’ai pour DEMARCHE, par Béatrice d’appeler Marianna pour lui dire merci de cette proposition mais « je n’ai plus envie de bosser en maison de retraite et c’est mieux pour tout le monde !!! »

Ouf, cette fois-ci, j’ai enfin retrouvé mon honneur, ma dignité intérieure !
(Nettoyage cellulaire)

Passez un bon week-end et profitez du beau temps !

Caroline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Dim 10 Fév - 13:09

Citation :
Pour commencer, mon ami Bertrand m’a invité à sa fête d’anniversaire (il est né le 18 mai), qu’il a prévu de donner le 24 mai. Or, le 24 mai est la date de naissance d’Hélène, ma précédente incarnation.

Lors de cette fête, je vais revoir Julie, l’amie dont je me suis séparée au mois de juillet 2002.

J'ai pris conscience hier, avec Béatrice que cette fête d'ANNIVERSAIRE va être, pour moi, une nouvelle NAISSANCE...à une nouvelle VISION puisque mon ami Bertrand est OPTICIEN !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1291
Age : 59
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Lun 11 Fév - 22:13

Bonsoir Caroline

Bravo pour avoir mis votre message ....

Alors, chère Amie, avez-vous réussi à joindre
Marianna pour faire
votre démystification!

Bises La chapelle qui surveille

_________________
Avec PLAISIR tu fusionneras, quand "CODE CHAPELLE " tu appliqueras

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Lun 11 Fév - 22:37

Bonsoir Béatrice et tous,

Citation :
Alors, chère Amie, avez-vous réussi à joindre
Marianna pour faire
votre démystification!

Eh bien non ! Je lui ai téléphoné sur son portable à deux reprises et j'ai fini par lui laisser un message...
Je retente ma chance demain afin de réaffirmer mon choix de ne plus travailler en maison de retraite même si ça n'était pas l'objet de son courrier...!

Bises. Caroline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine

avatar

Nombre de messages : 755
Age : 66
Localisation : Région Rouennaise (76)
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Mar 12 Fév - 15:01

Bonjour à toute la famille sunny sunny sunny

Je suis contente, Caroline : voilà un exemple de plus qui montre comment "se fabriquent" les différents mal-êtres ....

En plus, samedi soir, j'avais été "choquée" par un documentaire racontant l'histoire d'une petite grand-mère, mise en maison de retraite par sa famille sans en avoir été avertie....
Et dimanche matin, j'étais à songer à tout cela, en faisant le lien avec la façon dont les personnes âgées sont intégrées à la vie familiale en Indonésie... (et remerçiant ma mère qui, à 93 ans, est encore alerte et autonome...)
J'ai été surprise de découvrir ensuite ton message !!!

En ce qui me concerne, je suis "calme" sur le forum. Je suis en train de vivre une expérience difficile pour moi au niveau émotionnel. J'ai pris conscience, guidée par Béatrice, de m'être laissée manipuler par ma soeur jumelle qui a toujours envie de me dominer... Je suis donc obligée de m'éloigner d'elle et ce n'est pas facile (nous avons eu 57 ans récemment et c'est la 1ère fois que je décide ne pas passer mon anniversaire avec elle !!!)

En contre-partie, il me semble que certains blocages dont j'ignorais l'origine (ne pas pouvoir dire certaines choses à certaines personnes) sont en train de se lever ....

Bisous bisous à tous.
Catherine

I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artmajeur.com/catherinefalize
caroline

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Mar 12 Fév - 20:13

Bonjour à tous,

WAOUH C'est fait !!!!

Je viens d'avoir MARIANNA au téléphone et je lui ai dit merci pour sa proposition mais que je n'avais plus envie de travailler en maison de retraite ! Elle m'a semblé surprise et m'a demandé pourquoi et je lui ai répondu que je rencontrais des difficultés à cotoyer la mort et la misère d'aussi près et surtout que je n'en avais plus envie !

Avant de l'appeler, je vous avais écrit un message pour vous dire que "je traînais un peu la patte" à l'idée de l'appeler !

J'avais écrit un long message qui a disparu au moment de le poster...Ca m'a enchanté parce que je me suis dit que c'était le moment et j'ai pris mon téléphone !

D'autant que la maison de retraite s'est faite très présente pour moi aujourd'hui !

J'ai d'abord rencontré MARINA, la jeune femme que j'ai remplacé chez le dentiste et qui travaille en maison de retraite...Elle anime des ateliers de mosaïque pour les personnes agées et nous racontait à Sylvie et moi qu'elle avait perdu beaucoup de maisons qui n'avaient pas renouvelé son contrat pour restriction budgétaire !
Elle a dû prendre un job alimentaire...Elle vend des bijoux et chapeaux pour homme dans un centre commercial.

Ensuite, CAROLE, le médecin de la maison de retraite où je travaillais m'a téléphoné en utilisant la ligne de la maison de retraite et non son portable comme d'habitude...ce qui m'a valu comme dans le passé des angoisses et peurs rien qu'à la lecture de ce numéro de téléphone !!

En fait elle voulait récupérer les semelles de son fils à mon cabinet, puisque, bien que je ne travaille plus dans sa maison de retraite, elle fait soigner son mari et ses enfants chez moi.

Je suis contente d'avoir pu m'exprimer à Marianna, je me sens plus légère !!! C'est une réconciliation intérieure ! Je ne me suis pas fait virer, j'ai choisi de refuser quelque chose qui ne me convient pas !!! J'ai retrouvé ma dignité !!

Catherine, bon courage dans tes démarches...pas facile les relations de gémellité ! J'en ai un exemple sous les yeux avec mes frères !
Maman m'a téléphoné hier et m'a raconté que mes frères jumeaux qui étaient partis toute la semaine dernière au ski ensemble sont rentrés à moitié fachés !!! Ils se chamaillent toujours mais sont incapables de vivre éloigné l'un de l'autre bien longtemps !

Bises. Caroline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Mar 12 Fév - 20:49

Citation :
La chapelle qui surveille

Eh ouais Béatrice !!! Je sens que vous aviez envie de me donner le kyosaku (pour ceux qui ne connaissent pas ce sont des coups de baton distribués au cours des séances de méditation ou zazen dans le boudhisme zen)...Eh bien ça sera pas pour cette fois !!! Mission accomplie !

Bises. Caroline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1291
Age : 59
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Mer 13 Fév - 13:35

...Bonjour Caroline

EXCELLENT !! Caroline, voyez ce que j'ai découvert, en remettant
vos messages sur nos vies antérieures décodées ...

ooOOoo

Citation :

Nous sommes le 13 février 2008 et, en reclassant vos messages
qui rapportent vos expériences depuis le 13 décembre 07, voici
ce que j'aimerais vous montrer:

N'avez pas l'impression que votre REVE est toujours
d'actualité!!!!

Regardez, les 2 ANCIENNES COLLEGUES de votre REVE
pourraient correspondre à CARINE et VIRGINIE .........!!!!

LE SYMBOLE des CHAMBRES et du BUREAU, pourraient indiquer
votre "embauche " PASSEE, en tant qu' auxiliaire de vie, quand
vous étiez étudiante et puis plus tard au PRESENT, à l'époque de
David, en tant que pédicure Podologue !!

Son REVE était donc PREMONITOIRE :
Aujourd'hui 2 MOIS après, comme l'indiquait ce REVE , dans la
réalité, CAROLINE VIT REELLLEMENT son REVE, en ma
compagnie!
Je suis le SYMBOLE DE LA VIEILLE SORCIERE :
il suffit de relire un peu plus haut , quand Caroline dit se faire
sonner les Cloches par la vieille sorcière!


RELISEZ son message du 10 février 08 pour le constater.........
Bises
Beatchapelle

_________________
Avec PLAISIR tu fusionneras, quand "CODE CHAPELLE " tu appliqueras

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   Dim 25 Mai - 12:27

Bonjour à tous,

Citation :

Pour commencer, mon ami Bertrand m’a invité à sa fête d’anniversaire (il est né le 18 mai), qu’il a prévu de donner le 24 mai. Or, le 24 mai est la date de naissance d’Hélène, ma précédente incarnation.

Lors de cette fête, je vais revoir Julie, l’amie dont je me suis séparée au mois de juillet 2002. Je la jugeais en partie responsable de l’attitude plus que déplacée de son père et son beau-père à mon égard. Il me semblait que son silence cautionnait les manières plus que cavalières des hommes de sa famille ! (J’ai déjà évoqué cette histoire sur le forum dans mon récit de mes aventures à Montélimar)

La dernière fois que j’ai vu Julie, un soir de juillet 2002, je suis passée chez elle en coup de vent car j’étais invitée à dîner chez ma collègue Isabelle avec qui je travaillais dans un cabinet de radiologie. Pour me rendre à ce dîner, je passais devant chez Julie, je m’étais donc arrêté de mauvaise grâce…

Après ma grossesse extra-utérine, au mois de Mars de l’année dernière, j’ai rappelé Julie. Je lui ai juste dit que parfois des évènements graves comme celui que j’étais en train de vivre « remettent les pendules à l’heure » et que j’avais envie de lui dire que je sentais souvent sa présence…Elle m’a accueillie d’abord froidement puis, à la fin de la conversation a évoqué la possibilité de nous revoir mais je n’ai plus jamais eu de nouvelle.

Peu m’importe, ce jour là, j’ai eu le sentiment de poser un paquet, de lâcher une casserole.

Comme une réconciliation entre moi et moi.

Je viens vous raconter la suite de mes aventures.

Comme convenu, j'ai participé hier soir à la soirée d'anniversaire de mon ami Bertrand. Jean m'a accompagné.

Depuis quelques jours Jean m'exprimait une certaine souffrance. Il me disait être déprimé et je remarquais effectivement qu'il multipliait les retours vers son passé (Depuis qu'il est avec moi, beaucoup d'anciens amis le recontacte, il a retrouvé Jacques, un homme qui a est un référent paternel pour lui et qu'il n'avait pas vu depuis plus de 5 ans...etc)

Hier, j'étais fragilisée par tout ça et j'étais envahie par les doutes...Il me semblait que Jean et moi n'étions plus sur la même longueur d'ondes, ressenti que je n'avais jamais eu jusqu'à maintenant.

En plus, j'étais assez angoissée à l'idée de revoir mon amie Julie à cette fameuse soirée d'anniversaire.

Et bien tout s'est déroulé parfaitement !!!! J'ai retrouvé Julie comme il y a 6 ans...J'ai ressenti une grande joie à entendre le son de sa voix, l'éclat de son rire...C'était super !

Nous avons passé une bonne partie de la soirée ensemble et je suis fière de moi !!! J'ai échangé avec grand plaisir avec Julie et son mari mais j'ai par contre ignoré la mère de Julie pour qui je ne ressens que de l'indifférence !

Il me semble que c'est la première fois de ma vie que je sacrifie aux convenances !!!! Je ne lui ai même pas dit bonjour !!!!!! Aaaah c'que c'est bon !!!

Puis au cours de la soirée, Jean et moi nous sommes éclipsés dehors et nous avons eu une longue conversation sur ses ressentis, les miens, nos désirs, notre amour...etc

Cet échange m'a permis de chasser les doutes qui m'envahissaient depuis quelques jours.

Bonne journée. Caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....   

Revenir en haut Aller en bas
 
EXPRESSIONS AVEC YEUX,COEUR, GORGE....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» on ne voit bien qu'avec le coeur... Saint Exupéry
» expressions avec la météo
» Ne joue pas avec le coeur d'une femme... Elle n'en a qu'un. Joue plutôt avec ses seins, elle en a 2!
» le coeur de bébé-ange
» auteurs que je ne connais pas: le coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE :: FORUM :: REPORTAGES ou TEMOIGNAGES d'EXPERIENCES VECUES ..........-
Sauter vers: