REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE

Nouvelle méthode pour RETROUVER et DECODER ses vies antéreures grâce à la psycho-généalogie, à la psycho-étymologie et à la science des symboles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Magie de la Chapelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christine

avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Magie de la Chapelle   Ven 21 Sep - 0:50

Bonjour ma chère Béatrice,

Voilà, ce matin, je me suis réveillée avec un peu de maux de tête lancinants sans avoir pris d’antalgiques cette nuit ;
J’ai, dès 9h appelé l’ostéopathe Thierry, qui m’a fait décrire mes
douleurs et il ne croit pas que cela vienne des cervicales ! Il m’a conseillé de plutôt aller consulter mon médecin si ces maux durent ;
ce que j’ai fait et c’est un répondeur qui parle pour indiquer
d’appeler le 15 pour les urgences !!!

J’essaie maintenant de te retranscrire les grandes lignes de mes dernières démarches avec toi, afin de me libérer totalement
de l’emprise de BERTIN ! Et le fait de la relater sur le forum me
permettra de confirmer ce désir !

Tu m’as faite inscrire sur Netclub, site de rencontre et tu
m’as dicté différents messages (en rapport avec leur annonce
et aussi mes envies), adressés à des hommes pour lesquels
je flashais.

Un certain Thierry a échangé avec moi, et j’ai très vite eu envie
de le rencontrer (le voir en chair et en os !) ; tu m’y as encouragée
à tel point que tu as accepté qu’il partage un week-end de vacances
en Vendée, avec toi, ta famille et Catherine ;

Dès la 1iére soirée, je ressentais un certain agacement du, au fait
que j’avais l’impression qu’il ramenait toujours tout à lui !!!

Je le lui ai exprimé qu’un tel comportement me renvoyait à
une forme de non-existence et d’étouffement ;
Malgré ses promesses de désirer changer cela, au fil des heures,
son attitude resta la même ! Heureusement que vous étiez tous
présents !
Alors je décide de ne pas poursuivre avec lui, il me rappelait
trop un comportement similaire de Bertin et j’ai réalisé que c’était
trop douloureux !
D’où mon envie de ne plus avoir de ce genre de relation.

A mon retour de vacances, je t’exprime que l’expérience vécue
avec Thierry a réveillé en moi, des sentiments et attachement pour BERTIN que je croyais envolés, depuis un an !!!

Le 19 Juillet, tu me composes un message destiné à BERTIN ;
(j’avais obtenu son N° de portable par une ex-voisine ROSE,
âgée de 82 ans) ; Je le laisse sur sa messagerie vocale en lui
faisant bien part que j’attendais un écho de lui ;

Tu me fais prendre conscience (j’en étais émue) que BERTIN m’avait
fait une déclaration à une certaine époque, qui était restée marquée
en moi et qui m’empêchait aujourd’hui malgré moi, de me laisser approcher par d’autres hommes !

Déclaration que j’avais interprétée et donc vécue de la façon
suivante :
« Comme quoi j’étais la femme idéale, parfaite, la femme de
sa vie » ;
Et je te rabâchais que j’avais très envie de le rencontrer à nouveau,
afin de tester mon baromètre émotionnel, pour pouvoir constater
où j’en étais dans mes sentiments !

Sa seule présence déjà, me permettrait de m’en rendre compte ! Peut-être y aurait-il un déclic, dans un sens comme dans un autre !!

Le 4 Août (naissance du fameux GRD-père Paul, voir l’histoire des attouchements), au cours d’une conversation, tu me proposes un plan dont en voici la teneur :
« Etant donné qu’il n’a répondu à aucun des messages téléphoniques
que tu lui as laissés entre le 19 juillet et le 13 août, soit tu prends
les services d’un détective privé, soit tu mets en planque dans ton camping- car devant la poste du lieu où il a soi-disant une boîte
postale ! »

J’étais OK avec tes propositions ! et quelques jours après, en
croyant composer un N° 0800, service qui permet d’identifier le
message vocal d’un portable, sans que le propriétaire ne soit
dérangé, de façon inattendue, j’entends la voix de BERTIN
qui décroche, et qui dit : Allo oui !!!

Pétrifiée, le souffle court, je raccroche; je reste hébétée, le cœur
battant la chamade, les jambes flageolantes ! Alors là vraiment,
je ne m’y attendais pas du tout !! Et c’est là que je m’aperçus que
si j’avais eu peur de lui parler, qu’en serait-il au moment de le
rencontrer !

Invitée à Ménil, chez les parents de Patrick le 1er août,( Patrick
mon premier amour, mort il y a 24 ans, dans un accident de
camping -car ), je décide le lendemain 2 août de pousser la
balade jusqu’au village de Saint JULIEN, afin de me mettre en
planque dans mon camping car, toute la Ste journée !

Petit clin d’œil, je ne savais pas à ce moment –là que ce jour-là
était le jour de st JULIEN, jour de naissance de mon frère ERIC
(renvoie au KINE ERIC …)
J’ai le sentiment que c’est aussi ce jour-là, que j’ai vu pour la
dernière fois BERTIN ! La journée s’étire péniblement ! Mais, aucun BERTIN à l’horizon !

Te souviens –tu, Béatrice quand tu prétendais que finalement j’avais peur de reconnaître que si je le rencontrais, il puisse me dire : Non Christine, je ne t’aime plus ! Ainsi en restant dans le doute, je continuais à vivre dans une certaine illusion qui elle, me permettait de survivre !
Et oui, j’aurais pu, même en bégayant me présenter à lui au téléphone ; Eh bien, moi, non !!!

Eh oui, j’avais très envie de me libérer de cette promesse, comme
quoi
« j’étais la femme de sa vie, » et en même temps, je ressentais
une énorme trouille de sa réponse !

En fait, inconsciemment, je cherchais à maintenir un lien !

Alors Béatrice se « fâcha» et me parla ainsi : STOP, ça suffit,
arrête de raser les murs, redresse-toi, maintenant et deviens
le guerrier !

J’accepte de tenter l’aventure, sachant Béatrice à mes côtés, à tout moment ;

Alors, elle me concocte la stratégie suivante :
Elle envisage d’envoyer un courrier à BERTIN de chez elle, pour le prévenir que je cherche à le rencontrer, afin qu’il m’appelle pour que nous fixions un lieu de rencontre ; et que dans le cas d’un refus, j’irai coller des affiches dans sa région ; affiche qui récompensera toute personne qui donnera des renseignements sur lui !

Précision importante : Béatrice me fait rajouter sur le message :
« si cela ne suffit pas, j’irai à la gendarmerie pour leur signaler ta disparition » ;
OUAH !!!!

Lettre envoyée le 16 Août, espérant que BERTIN réagisse …et qui finalement restera sans réponse ….
Il est vrai que Bertin me reprochait toujours de ne jamais aller
jusqu’au bout de mes actions !

Alors avec Béatrice, j’organise la démarche : elle me compose
une affiche (photo et texte), et met en mouvement la solidarité
des uns et des autres [membres du forum et le concours d’une
de ses clientes (Merci à vous tous)] !

Il fut convenu que j’irai sur place, à 360kms de chez moi, enquêter auprès des différentes relations amicales, que nous avions en commun avec BERTIN, pour coller des affiches si cela s’avérait nécessaire…

Un certain dimanche, Béatrice me laisse un mail et m’annonce
qu’ayant parlé avec Marie Lamy de mon projet, celle-ci
spontanément se propose de m’accompagner pendant ma mission !

Quelle joie, j’accepte avec enthousiasme, je me sentirai ainsi plus forte
et moins seule ! Je partirai de Normandie en voiture et Marie prendra le train à Paris et nous nous retrouverons ainsi à la gare de TOURS !

Pour chaque intervention prévue, Béatrice me rédige des questions réponses susceptibles de m’être utiles ; Bien coachée, je me sens rassurée ;

J’avais prévu partir le 25/8 mais faute de place dans les hôtels, je récupère Marie à la garde de TOURS le dimanche 26/8,
(sainte Natacha = Nathalie = jour de naissance de mon père et
du fils de Marie)

Comme convenu, nous faisons du porte à porte et encouragées par Béatrice en directe au téléphone, nous collons 3 affiches ;

J’avais prévenu Marc et Olivier de ma démarche, absents comme
par hasard, pendant la durée de mon séjour, en laissant un
message sur le portable de Marc ;
Juste après avoir collé ces fameuses affiches, Olivier me téléphone !
En colère, il m’ordonne de quitter son village et d’aller prospecter
vers un bled à 20kms de chez lui !
Prétendant que c’est dans ce bled que se cache Bertin !!!! » Et il me raccroche sèchement au nez!
Je me sens complètement anéantie par la violence de sa réaction !
J’en ai les pattes sciées !!…

Il venait de me jeter un nom de bled que je n’avais pas bien
entendu ! Et aussi sec, remontée, je le rappelle pour lui redemander
le nom exact de l’endroit ; et là, il articule clairement le nom soufflé
par Marc, qui lui reste lâchement dans l’ombre !!

Sautant de joie, Marie et moi, réalisons que ça a fonctionné et
nous nous précipitons pour décoller les affiches !

Puis nous prévenons Béatrice qui nous rappelle à l’ordre en disant :
" Non, non, non, remettez-moi ces affiches, qu’est-ce que c’est ce
bordel !
Tant que l’information n’est pas vérifiée, vous me laissez les affiches
où elles sont !!
Allez, Allez !!! Vous allez vite fait me les recoller !"

Oui chef !

Ce soir-là, j’eus l’appétit coupé à cause du comportement inattendu et violent d’Olivier à mon égard ! Alors qu’en fait ma démarche ne le concernait en rien !!

Du coup, au vu de l’autorité du coach, nous nous empressons de
recoller les affiches, en reconnaissant le lendemain que Béatrice
avait eu raison !
Car, après avoir sillonné les rues principales du bled donné par Olivier, notre recherche s’avéra sans résultat !

Et même, si cela me semble difficile et pesant, j’écoute Béatrice car j’ai confiance en elle, au vu de certaines autres démarches expérimentées avec succès.

Nous poursuivons les jours suivants, avec une impression qu’un
mutisme règne et pèse !

Le lundi soir, j’exprime à Marie, paniquée intérieurement, qu’il était
hors de question que j’aille à la gendarmerie ! NON, non, je ne
pouvais pas faire ça, à Bertin vu que son ex amie lui avait déjà
joué cette scène !
Et de plus j’aurai vraiment le sentiment de m’être rendue ridicule aux yeux de tous !

Après diverses démarches, dont celles de déposer une affiche et un courrier destinés à Marc et Olivier dans leur boîte aux lettres, et
soutenue par la présence bienveillante de Marie et le téléguidage à distance de Béatrice, je pris conscience soudainement de toute
l’ampleur des propos que tenait Bertin à mon égard, quand il me reprochait de ne pas aller jusqu’au bout des choses !

Je revois encore les mots écrits dans le courrier du 14 août,
où je lui précisais que sans réponse de sa part, j’irai à la
gendarmerie !! Ce qui me laisse malheureuse au plus profond
de moi !


Alors le mardi, au réveil, je fais part à Marie de ma décision, de tenir pour cette fois, ma promesse d’aller au bout de ce que je prétends,
donc finalement de nous rendre à la gendarmerie ;

A Béatrice d’ajouter ensuite : « De toute façon, je t’y aurais envoyée ! »

Ainsi je remplis ma promesse vis-à-vis de moi-même d’aller jusqu’au bout, et les gendarmes ne me donnent pas beaucoup d’espoir !
Ensuite, c’est avec regret, que je remets Marie au train et que je reprends la route pour rentrer chez moi ;

Une semaine plus tard, le mercredi 5 septembre (Ste Raïssa),
je suis contactée par téléphone par le même gendarme, qui me
délivre le message suivant : « BERTIN va bien, il ne veut plus vous
voir, ne veut plus que vous l’importuniez ;
pour lui, il a rompu, et voilà ! »
N’était-ce pas le but de votre recherche ?
Et moi, perplexe de répondre: Oui, Monsieur !

INCROYABLE, mais VRAI !

Toujours d’après Béatrice, la gendarmerie symbole de la LOI des HOMMES représente en fait le SYMBOLE MATERIALISE de la LOI de CAUSE à EFFET ;

J’étais profondément attristée par le résultat de toutes mes démarches que j’avais faites pour obtenir l’adresse de Bertin !

Et, là, comme par MAGIE, j’avais enfin un résultat !
La réponse que j’avais tant appréhendée !

En raccrochant, je m’aperçois, que j’ai un message dans
ma messagerie !
Je l’écoute et là, je reconnais la voix du gendarme qui vient de m’appeler, qui s’adresse à une autre personne et là, MIRACLE ,
j’entends la voix de Bertin !

En fait, le gendarme avait mal raccroché le téléphone et ma
messagerie a pu enregistré le nouveau N° de téléphone de
Bertin ainsi que son adresse complète !

J’ai pu ainsi entendre leur conversation et surtout, j’ai pu entendre
la VOIX et les MOTS MAUX que Bertin utilisait pour parler de moi !

Comme quoi, les VOIES VOIX de la CHAPELLE mènent à la SOURCE !

Voyez –vous mes amis, au cours de la conversation entre le
gendarme et BERTIN, j’ai finalement saisi, et j’en ai eu confirmation
plus tard, que ce sont bien, les FAMEUSES AFFICHES que Béatrice
nous a fait recoller, qui ont fait sortir BERTIN de sa tanière !

J’ai enfin, la réponse à mes questions ;
Et c’est avec soulagement, mais triste que je décide de respecter
son choix, en essayant de me tourner vers d’autres
VOIES, VOIX !

Merci Marie,
Merci Catherine,
Merci Béatrice de me permettre de nettoyer l’empreinte laissée
par la forme d’amour appelée « Bertin » !

Merci à tous par ricochets, de me permettre de démystifier
d’autres mémoires antérieures, comme celle de Patrick, mon
bien aimé, mort d’un accident de camping car, à laquelle se
rajoute celle de cette enfant que j’étais, âgée seulement de trois
ans, qui impuissante et remplie de chagrin, pleurait ses parents
disparus !

Merci à vous tous, pour toutes les autres mémoires qui m’échappent
mais ayant eu la même toile de fond ;

PS : le lendemain de mon retour de TOURS, au petit jour, le
premier appel fut celui d’un couple qui désirait acheter mon
camping- car après avoir lu l’annonce dans paru vendu !

Ce Premier appel sera le bon, ils le prendront au prix AFFICHE !
C’est la RECOMPENSE de la LOI de CAUSE à EFFET !

J’avais acheté ce camping -car à une Christine et là, clin d’œil extraordinaire, c’est une PATRICIA qui me l’achètera et qui viendra le chercher le jour de la ST AIME !!! Souvenez-vous de PATRICK !
La MAGIE de la Chapelle !

Vive la nouveauté !
Bises sunny
Christine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck

avatar

Nombre de messages : 286
Age : 53
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Magie de la Chapelle   Sam 22 Sep - 0:16

WOUAOUHHHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!

Merci Christine de nous faire partager ton témoignage et d'être aller au bout de ton expérience.

Franck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://risquerdieu.com/
Kty



Nombre de messages : 404
Age : 63
Localisation : PAYS DE LA LOIRE
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Magie de la Chapelle   Sam 22 Sep - 15:46

Bonjour Christine, et merci à toi de nous faire partager ton expérience jusqu'au bout de ta démarche.

Bises

Kty flower queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caroline

avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Magie de la Chapelle   Dim 23 Sep - 11:16

Bravo Christine !


Que de chemin parcouru !

Merci à toi pour ton courage et ta ténacité...

Les interventions et les récits de chacun nous encouragent tous à aller toujours plus en avant...

Sans ton message, je n'aurais pas eu l'audace de raconter mon rêve à l'univers...
MERCI

Caroline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde

avatar

Nombre de messages : 711
Age : 48
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Magie de la Chapelle   Dim 23 Sep - 22:42

MAGNIFIQUE, CHRISTINE !! sunny sunny
Quel bel enseignement pour tous de persévérance et de courage pour aller jusqu'au bout des démarches guidées par Béatrice ! cheers
Bravo à toi et merci pour le partage de ton expérience avec nous!
Je t'embrasse. I love you
Clotilde
queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine

avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Magie de la Chapelle   Ven 28 Sep - 14:16

Bonjour à tous,

Merci à vous , Frank, Kty, Caroline et Clotilde,

Chaque démarche ménée jusqu'au bout est une victoire sur hier et donc un mieux-être pour demain;

Même si je me sens encore un peu triste, j'essaie de découvrir chaque jour, comment je ne suis plus la même!

Bises à vous tous sunny
Christine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lnaga

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 54
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: Magie de la Chapelle   Ven 28 Sep - 19:30

Bonjour à vous tous,

Bravo , magnifique CHRISTINE , voilà l'élan de la vie, c'est somptueux.
Je me régale de ta joie car même si pour l'instand tu ne savoures pas tous ses arômes, je connais ce frisson, cette émotion, c'est trop bon.

Bisous

Hélène sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine

avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Magie de la Chapelle   Dim 7 Oct - 19:29

Bonsoir les amis,

Eh oui, Hélène, au fond, les prises de consciences amènent leur lot de joie ; Laughing

J’ai très envie de te faire part de la suite de mes aventures, ainsi qu’à vous tous ;
Je les retransmets à Béatrice régulièrement ; elle me démontre à chaque fois, les effets de la LOI de CAUSE à EFFET et en fonction de la réaction, elle m’oriente vers d’autres actions ;
Et c’est génial, ouah !!!

En voici un exemple ;

L’an dernier, j’avais essayé la biodanza dont le prof, Yvon est un ami ;
J’avais ressenti un gros mal-être, Yvon prévenu, je lui avais exprimé mon désir de partir au bout de ¾ d’heure de danse mais il m’avait dit de rester encore et de rétablir l’harmonie en moi quelques instants, puis de revenir sur la piste ;

Mais cet état persistant en moi, je me suis éclipsée ce soir-là ;
Les jours suivants, nous en avons parlé et j’avais décidé de ne pas poursuivre, malgré qu’il essayait de me convaincre du contraire !

Cette année, avec la nouvelle Christine que je suis devenue, Béatrice me propose de re-essayer, ce à quoi je lui réponds : Ok, j’ai envie d’essayer ;

Donc, ce 5/10, quand j’arrive à la biodanza, je suis la première, Yvon est sur le trottoir ;
Nous fumions une cigarette et je lui fais part de ma décision de quitter le cours, si jamais je me sentais mal, c’est-à-dire que je m’autorisais à partir ;


A ce moment-là, j’ai repensé aux explications de Béatrice qui me montraient les différences entre PROMESSE et CHOIX, et donc, je me suis accordée la possibilité de faire un autre choix à tout moment ;

Là encore, Béatrice m’indique qu’en employant le mot « autoriser », j’induis une notion de culpabilité, de peur !
Par exemple, lui dire à la place de « je m’autorise… » : Je te préviens, si ça ne me plaît pas, je pars ;

Je connais son pouvoir de persuasion ainsi que celui de sa femme, Jeannine (même prénom que ma mère), qui elle-même adore la biodanza ;
Je préférais que Yvon soit prévenu, connaissant ses jugements ;

Justement, Béatrice me fait prendre conscience que sa réponse : « Y a pas de raisons que cela se passe mal » est une réponse qui démontre qu’il ne m’entend pas !

C’est pourquoi, je vais vivre l’expérience concrète de ce que Béatrice m’a déjà expliqué : je vais me prendre le pied gauche dans mon pantalon large de jambe et, déséquilibrée, je vais mal me réceptionner : douleur intense, j’ai l’impression que le gros orteil est fracturé !
(Le lendemain, confiant cette aventure à Béatrice, elle m’envoie passer une radio : contusion avec hématome que le médecin soulagera avec un bandage pendant une semaine.)

Yvon m’avait dit : Y a pas de raisons que cela se passe mal, or je me suis fait très mal et malgré tout, je me suis fait violence en continuant !!!
En ayant dit : je m’autorise, l’autre m’impose une violence alors qu’il prône la non-violence !

Jeannine va me donner du Rescue( filtre magique qui atténue les malaises psychologiques), sauf qu’un orteil traumatisé ou foulé, c’est du repos et de l’arnica qu’il aurait eu besoin ;
Jeannine, en ce faisant, interprète que je suis psychologiquement fragile, non !!!
Elle a cru que j’avais un malaise psychologique et que mon orteil n’était qu’une forme de fuite, excuse qui pourrait être valable pour que je parte ;
L’an dernier, je m’étais sentie coupable d’être partie en douce !


Je me suis retrouvée face à Yvon et Jeannine, amis, je me suis soumise à mes vieilles croyances ( Processus Hoffman) et je me suis fait mal ;

Donc, Béatrice me répète : la souffrance est une erreur de croyance !

Je décide donc de re-essayer la biodanza mais pas avec eux ! Béatrice m’a indiqué une autre personne. Super !


Aujourd’hui, je prends conscience de cela après l’explication de Béatrice ; j’adore me réveiller ainsi ;

L’histoire vécue de la biodanza me renvoie vers l’ostéopathe : « se faire violence » !
Je vous raconte les enchaînements, vous suivez ?


Mardi 2/10 dernier, je fais 110km (1h30 de route) pour voir un ostéopathe avec lequel j’avais rendez-vous à 16h.
Je rentre dans la salle d’attente à 15h55, j’y suis seule ; à 16h10, une femme et son enfant entrent ;
A 16h15, l’ostéo se présente et il semblerait qu’il y ait un malentendu car la femme et l’enfant ont RV comme moi à 16h ;
L’ostéo nous demande de régler le malentendu et pourtant, après vérification, seul mon nom apparaît sur son agenda ; donc, l’autre femme n’est, elle, pas inscrite !
La femme reste silencieuse après avoir dit : « vous m’avez dit la semaine dernière, même jour, même heure » !

Donc, chasser le naturel, il revient au galop, je propose de laisser ma place, vu que je n’ai pas d’impératifs derrière ;
Je n’ai pas d’excuse valable (culpabilité), pour imposer mon RV qui est pourtant sur l’agenda : je me sens, là encore, obligée de m’écraser !
La femme se nomme « Christel », il y a de quoi sourire du fait que je me prénomme Christine !

Ma décision est influencée par le fait qu’elle est accompagnée d’un enfant ;
Donc, après avoir demandé à l’ostéo pour combien de temps, il en avait, il accepte que j’aille attendre dans ma voiture pendant qu’il s’occupait pendant 1/2h, temps de la consultation ; voiture qui est garée en face de sa porte.
25 minutes plus tard, je suis dans l’entrée et là, je croise la femme et l’enfant qui ressortent ;
Seulement, l’ostéo avait repris une autre consultante dont le mari est assis dans la salle d’attente ;

Là, je sens la colère monter en moi et je demande à ce monsieur, à quelle heure il avait RV ; et il me réponds : 16h30, alors que là, il était déjà 16h45 !
Je lui raconte ma mésaventure pour expliquer ma colère car finalement, en ayant RV à 16h, je suis toujours à attendre et surtout, je ne sais pas comment il va faire pour me prendre sur ses RV ; surtout que j’ai sonné et qu’il n’est pas apparu pour m’expliquer !!!
Le vieux monsieur me répond que ce sont des choses qui arrivent et se remet la tête dans son bouquin !

Ce qui a pour effet d’augmenter ma colère, violence intérieure au point que je me demandais si je n’allais pas partir ! Il est 17h15 quand la dame âgée ressort .L’ostéo les salue et moi-même par la même occasion ; je me sens tremblante de colère !

Il me fait rentrer dans son cabinet, là, avec une voie chevrotante, j’exprime mes sentiments. Je lui fais part de ma colère et de la violence intérieure qui me torture.
Ce à quoi, il me répond que : « ces personnes étaient dans la salle d’attente, elles venaient de loin après leur avoir précisé que je vous attendais ; je me suis laissé influencer par le fait qu’ils venaient de loin et qu’ils étaient âgés » !
Ce à quoi, je répondis : « moi aussi, j’ai fait 110km ! »
Ah bon ! il répond ;
Et je réplique sur un ton ironique : « Ah bien oui, vous l’ignoriez ! »

Devant son air abasourdi, il reprend le contrôle de la situation en me demandant mon adresse et les raisons de ma venue ; il s’aperçoit que j’habite loin et ma colère diminue ;
Je lui fais part quand même, de mes doutes sur le fait de me laisser aller tellement je suis contractée à cause de cette colère et cette violence !

Là, il se confond en plates excuses du fait que, malgré ma colère intérieure, j’ai eu un comportement non agressif envers lui ;
Il a tenu à me le préciser, ce qui m’a permis de lâcher mais surtout d’être valorisée.
J’avais réussi, par des mots, à manifester mon mécontentement à l’autre sans me culpabiliser de le faire !
J’ai exprimé mon mal-être à l’autre, sans être agressive vis-à-vis de lui ! Victoire dans les 2 sens, c’est pourquoi, lui l’a ressenti et me l’a carrément exprimé.

Toute vérité est bonne à dire avec les formules magiques de Béatrice Chapelle.

Et j’ai envie de vous ajouter ici des mots de Béatrice par rapport « au besoin » de RECONNAISSANCE : la reconnaissance, c’est HUMAIN, ce qui est ennuyeux, c’est d’écraser l’autre pour y arriver ! (Le dévaloriser ou le culpabiliser !)
Ici, je me situe victime ; j’ai des exemples ou je suis bourreau et je suis humaine !


Donc, après ces événements, je suis allée au cours de salsa ou Marc (Lucas) et Jean-luc vont me rendre hommage de la façon suivante :
-Marc est heureux de s’ et m’accompagner et danser sur ces rythmes ;
- Jean-luc est ravi de pouvoir découvrir et assister à ce cours sur mon invitation et par insistance de Béatrice ;
il va donc revenir au prochain ;

Ostéo, Yvon- Jeannine, processus hoffman, = biodanza , orteil foulé, mal-être= me faire violence !

A tout de suite, Béatrice m’avait prévenue : loi de cause à effet !

Christine
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine

avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Magie de la Chapelle   Dim 7 Oct - 20:26

Et me revoilà avec mon expérience appelée Bertin ; expérience révélatrice de mes schémas !

Souvenez-vous, Bertin vient à la gendarmerie avec l’affiche ;

Il sort du royaume des morts pour se rendre vivant à moi, en passant par la loi, le représentant symbolique de la loi de cause à effet matérialisée (gendarme) ;

Il a peur pour sa réputation car sur l’affiche, il est nommé disparu, donc non reconnu ;

Alors qu’en réalité, il cherche à se faire connaître et reconnaître à travers la pratique du tarot et surtout, développer sa clientèle ;

L’affiche, imposée par Béatrice, et son contenu peuvent laisser sous-entendre tout un tas de raisons plus ou moins honorables ! (Ex : personne recherchée pour dangerosité, pour abandon de femme et enfants, endettement, ou bien être devenu amnésique…)

Donc, Béatrice, magie qui a fonctionné à travers l’affiche et sur la démarche Marc-Olivier, c’est pourquoi, le jour ou Marie Lamy va rejoindre « un homme à l’affiche », Marie qui m’a accompagnée lors de ma démarche, moi j’ai des nouvelles de l’homme à mon affiche par les hommes de loi.

J’ai la réponse claire que l’autre refuse de me reconnaître « femme de sa vie »ou PROMESSE interprétée du même genre ;

Il exprime clairement que tout est fini entre nous et qu’il désire ne plus être importuné par mes lettres ou coups de téléphone !

Comme par MAGIE, il me donne son N° de téléphone et son adresse
Dans sa LOI de CAUSE à EFFET, ces affichent le dérangent ;

Bertin, dans son fonctionnement hypocrite de vouloir redevenir thérapeute, s’attire justement celle qui le repousse, qu’il refuse de contacter ; il aurait pu me m’appeler directement et me dire :
« Non, Christine, je ne t’aime plus, je ne veux plus de toi, alors, basta ! ».

Il se dit maître thérapeute et se comporte comme un esclave, c’est pourquoi, j’ai eu, malgré mes pulsions, ma possessivité/lui, ses coordonnées dans ma démarche ;
Le fait que j’aie eu ses coordonnées est une récompense de la loi de cause à effet ;

Maintenant, face à Bertin, c’est ennuyeux, me prévient Béatrice, car, vas-tu respecter son choix ?

Aimer, c’est respecter le choix de l’autre même si celui-ci ne nous convient pas !

A un moment donné, j’ai désobéi à un code de l’honneur, (je suis devenue dictatrice= bourreau) et je n’étais plus dans le code Chapelle !

J’ai bien vendu mon camping-car avant, et ensuite, ça me démange, ça m’obsède, j’ai des maux de tête dus aux pressions, je rumine, la tentation quoi….
Tensions du corps qui m’amèneront chez l’ostéopathe…

Et j’essaie à nouveau de respecter sa décision, c’est une question d’HONNEUR pour moi !

Béatrice m’a accueillie en me déculpabilisant, en me rassurant, et en me faisant voir les différentes facettes sur la notion et l’interprétation d’une PROMESSE, base de ma souffrance aujourd’hui !

La promesse amène la frustration,
« Quand je fais une promesse, je ne suis pas dans le Code Chapelle,
Le Code Chapelle, c’est J’ESSAIE, ça, c’est l’amour, la compassion »


Eh, bien, à travers mon expérience et l’amour de Béatrice, bonne méditation !


Bises à vous tous sunny sunny sunny

Christine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck

avatar

Nombre de messages : 286
Age : 53
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Magie de la Chapelle   Mar 9 Oct - 12:28

Bonjour à tous et à toutes,

Et bien Christine, quelle expérience!!!!!!!!!

Citation :
Là encore, Béatrice m’indique qu’en employant le mot « autoriser », j’induis une notion de culpabilité, de peur !
Par exemple, lui dire à la place de « je m’autorise… » : Je te préviens, si ça ne me plaît pas, je pars ;

J'aimerai avoir des précisions sur ce mot "autoriser".
Car il me semble qu'en s'autorisant quelque chose, nous devenons notre propre autorité, et que nous ne sommes plus en réaction à un évenement, mais que nous sommes décisionnaires de notre action.

Si par contre Christine avait demandé l'autorisation à Yvon, là elle aurait donné autorité à une autre personne et la notion de culpabilité et de peur seraient intervenues.

Quoiqu'en écrivant ce post, je me rends compte qu'il n'y a pas d'autorité puisque nous sommes tous des Dieux et que cette notion d'autorité a été inventé par les hommes pour que certains aient le pouvoir sur d'autres .

Est-ce cela ?
De toute façon un peu d'éclaircissement est toujours le bienvenu.

Franck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://risquerdieu.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Magie de la Chapelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Magie de la Chapelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Chapelle du Fest - Canton de St Amand (50)
» Magie Noire (Black Magic)
» Voulez-vous des tours de magie-IPAD Extraordinaires???
» Vidéo: art la chapelle Saint-Sauveur à Caen
» URGENT - Profanation de la chapelle militaire de la Base navale de Toulon, le 8 décembre 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE :: DECODEZ VOS VIES ANTERIEURES-
Sauter vers: