REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE

Nouvelle méthode pour RETROUVER et DECODER ses vies antéreures grâce à la psycho-généalogie, à la psycho-étymologie et à la science des symboles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DECODAGE pour attouchements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Christine

avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: DECODAGE pour attouchements   Jeu 8 Fév - 2:48

Bonsoir à tous et toutes,

Catherine,tu sais que toute la famille est là pour t'écouter lorsque tu te sentiras prête;

Merci à toi d'une telle présence sur le forum !I love you I love you I love you

Bisous
Noëlle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine

avatar

Nombre de messages : 755
Age : 66
Localisation : Région Rouennaise (76)
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: DECODAGE pour attouchements   Sam 17 Fév - 1:22

Bonjour Noëlle, bonjour à toute la famille,

Citation :
Alors, comme te l’a dit Franck :

Merci de nous raconter ton histoire.

J’ai le sentiment que ce serait un moyen mutuel de continuer, chacun et chacune, à démystifier nos histoires !
Qu’en dis-tu ?

Je t'avais demandé un peu de temps pour te répondre Noëlle, parce que écrire cette histoire est difficile pour moi.

Mais en même temps, je sens qu'il est primordial que je le fasse, me rendant compte que depuis, puisque je n'arrive pas à écrire autre chose sur le forum, c'est que cette histoire me "bloque" encore quelque part.

Alors, j'essaie :

Nous avions, ma Juju et moi, environ 6 ans. Notre père venait de tomber gravement malade (cancer du poumon) et notre mère avait décidé de nous envoyer quelque temps à la campagne, chez sa soeur Emilienne, qui s'occupait d'une petite ferme avec son mari Alexandre. Ils étaient à l'époque âgés d'environ une soixantaine d'années, et avaient plusieurs enfants et petits-enfants.

C'était l'été. Nous accompagnions souvent notre oncle Alexandre dans ses activités. Un soir, il était dans les herbages, à traire ses vaches. Nous étions avec lui, et avions pris une timbale pour pouvoir, ce que j'adorais, mettre la timbale directement sous le pis de la vache et boire le délicieux lait tiède.

Notre oncle nous regardait, avec ce que j'ai pris pour un sourire affectueux. Mais ... il nous a demandé d'enlever notre culotte !!!! Je ne voulais pas. Je refusais.

Ma Juju, peut-être pour se protéger, s'est débrouillée pour parvenir à retirer ma culotte. Je me souviens de cette lutte avec elle, de mon oncle qui l'encourageait, jusqu'à ce que je finisse par m'avouer vaincue et la laisse faire. Puis Alexandre nous a ordonné de ne parler de cela à personne, ce que nous avons fait ...

Par la suite, puisque nous continuions à aller tous les étés en "vacances" chez eux, Alexandre est allé beaucoup plus loin avec moi, jusqu'à me violer, en me faisant croire que j'étais consentante... Il me semble qu'il laissait ma Juju tranquille.

Cela a duré jusqu'à l'âge de 10/11 ans, jusqu'à ce nous refusions d'aller en vacances et que notre mère l'accepte (elle n'était pas au courant de ce qui se passait, puisque nous ne lui avions rien dit) ...

J'ai reparlé de tout cela avec ma Juju il y a un an environ : elle ne se souvient pas de l'épisode de la culotte ! Je me dit qu'elle a occulté pour se protéger, mais en même temps, je me dit c'est "trop facile" ! Bref, j'ai encore de la colère vis-à-vis de ce que j'appelle une trahison de sa part.

A ma mère, nous lui en avons parlé il y a seulement 2 ans. Elle nous a demandé pourquoi nous n'avions rien dit. Nous lui avons répondu que nous n'avions pas osé.

Il y a une autre rumeur, dont je n'ai pas eu le courage encore de vérifier la véracité : mon frère aîné, Michel, aurait été au courant et aurait laissé faire, contre de l'argent....


J'ai craqué récemment, réalisant que cette histoire là va m'attirer un mari qui me violera à son tour.

Viol à la suite duquel je suis enceinte, et pour lequel je vais faire une IVG ... à la Clinique du Belvédère .... là où Ingrid, ma fille, sans le savoir, va faire la sienne cette année !

Je suis tellement traumatisée par ce viol et mon IVG (mon mari refusant de reconnaître sa responsabilité) que j'avais oublié jusqu'à l'itinéraire pour me rendre au Belvédère....
BELVEDERE, de l'italien belvedere (de bello = beau et vedere = voir) ---> Belle vue

Voilà mon histoire.
Peut-être vient-elle en miroir de la tienne, Noëlle ...


J'en profite pour faire part à notre famille du forum de la proposition que tu m'as faite : t'accompagner à ta cure de thalasso...

Pour ceux qui se souviennent de ma phobie de l'eau, (et aussi parce que, probabement suite à mes histoires de viol, je préfère cacher mon corps plutôt que le montrer) ... j'ai eu un premier réflexe de refuser. Mais j'accepte de faire l'expérience, rassurée par la présence de Noëlle, expérience qui ne peut, même si difficile, qu'avoir des retombées positives, pour l'une comme pour l'autre...

Après quelques recherches et questionnements, Noëlle m'a proposé le centre de LUC-sur-mer, à mi-distance entre nos deux domiciles, ce qui nous convient à toutes les deux. (or, étymologie de Luc = lumière : nous allons aller faire la lumière sur nos histoires ?).

C'est mercredi 14 et jeudi 15 février, que nous avons réservé notre cure à Luc, pour la semaine du 19 au 23 mars prochain...

En y regardant de plus près :

Mercredi 14 = Saint Valentin. Saint Valentin, prêtre, est mort décapité sur la Voie Flaminienne (parce qu'il mariait en secret) sous les ordres de l'Empereur CLAUDE.

Jeudi 15 février = Saint CLAUDE

Lundi 19 mars = ANNIVERSAIRE de NOELLE

Vendredi 23 mars = veille de la Ste CATHERINE de Suède


S'il y a quelque chose qui ne vous semble pas clair dans ce message, n'hésitez pas à me le dire !
Je prépare une autre partie de mon histoire, que je mettrai prochainement sur le forum...

Bisous à tous.
Catherine,

I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artmajeur.com/catherinefalize
chantalounette

avatar

Nombre de messages : 441
Localisation : rhone alpes
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: DECODAGE pour attouchements   Sam 17 Fév - 13:24

Bonjour Catherine,flower

je viens de lire ton histoire ,j'ai le sentiment qu'Ingrid a vécu cette même histoire et au même endroit afin de se rapprocher de toi et aussi parcequ'elle n'était pas au courant , nous refaisons souvent les mêmes choses que nos parents.

Pour moi j'ai répété la même chose que ma mère mais inversée, il a fallu que je vienne sur le forum et que je vous connaisse pour que la lumière se fasse c'est en fait la loi de cause à effet qui s'est reproduite, j'avais jugé mon père comme un salaud parce qu'il était mariée vous connaissez mon histoire et pour moi c'est moi qui était mariée lorsque j'ai rencontré mon mari actuel nous avons lutté pendant 2 ans et puis j'ai fini par divorcer (chose que mon père n'a pas fait) avant je n'avais pas compris que cette histoire m'était arrivée afin de me montrer que nous pouvions tombé amoureux même en étant marié et parce que j'avais jugé mon père sans chercher d'explications .
Maintenant j'ai ouvert les yeux et je suis en paix avec mes parents

il est important pour toi que tu arrives à faire la lumière au sujet de ton frère car tu portes encore ce poids en toi et cela te fait du mal même si cela est dur après quel soulagement.

Tu es courageuse d'aller faire une cure de thalasso je suis comme toi je suis phobique de l'eau.

Pour l'hopital Bellevue mon mari a été opéré d'un oeil à l'hopital Bellevue de Saint Etienne!!

Le 15 février st Claude le deuxième prénom de mon mari
Le 19 mars fête de mon mari st Joseph

J'ai vu que le 23 mars est la st victorien = victoire + lumière = doux présage j'ai le sentiment que tu feras la lumière et que tu sortiras victorieuse de ce passage de ta vie.

Prends bien soin d'Ingrid.I love you

Bonne journée et gros bisous,

Chantalounettte,queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DECODAGE pour attouchements   Sam 17 Fév - 13:56

sunny Et bien dit donc Chantalounette, je n'en reviens pas de lire jusqu'où tu es allée dans le décodage de ta propre histoire. C'est une IMMENSE JOIE pour moi de constater que tu décodes maintenant comme une "grande" alors que tu me dis souvent en MP ne pas oser te lancer de peur de te tromper.

De plus, ton histoire de culpabilité concernant le mariage me touche personnellement et tu comprendras pourquoi lorsque je vais mettre ce que je suis en train de préparer pour répondre à Catherine.

C'est dingue comme tout s'emboite parfaitement dans nos histoires à tous.

Bisous à tous.

Marie flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DECODAGE pour attouchements   Sam 17 Fév - 18:48

sunny Bonjour à toute la famille,

Citation :
Bonjour Noëlle, bonjour à toute la famille,

Citation:
Alors, comme te l’a dit Franck :

Merci de nous raconter ton histoire.

J’ai le sentiment que ce serait un moyen mutuel de continuer, chacun et chacune, à démystifier nos histoires !
Qu’en dis-tu ?

sunny Merci à vous Catherine et Noëlle de m'avoir amenée à démystifier mon histoire d'abus (escroquerie) à travers vos histoires d'abus (inceste).

Merci à Ingrid et Chantalounette ainsi qu'à tous ceux de la famille comme à nos amis de passage qui vont nous lire.

Bisous. Marie flower


Citation :
Je t'avais demandé un peu de temps pour te répondre Noëlle, parce que écrire cette histoire est difficile pour moi.

Mais en même temps, je sens qu'il est primordial que je le fasse, me rendant compte que depuis, puisque je n'arrive pas à écrire autre chose sur le forum, c'est que cette histoire me "bloque" encore quelque part.

Alors, j'essaie :

Nous avions, ma Juju et moi, environ 6 ans. Notre père venait de tomber gravement malade (cancer du poumon) et notre mère avait décidé de nous envoyer quelque temps à la campagne, chez sa soeur Emilienne, qui s'occupait d'une petite ferme avec son mari Alexandre. Ils étaient à l'époque âgés d'environ une soixantaine d'années, et avaient plusieurs enfants et petits-enfants.

sunny Puisque tu t'adresses aussi à toute la famille Catherine, je viens en attendant la suite de ton histoire, commencer à repérer ce qui pourrait bien me permettre de continuer à démystifier la mienne. J'ignore où cela va me mener, mais je verrais bien... Comme toi, j'essaie et inchallah !!!

Hier, jour où tu écrivais ton histoire sur le forum, je suis allée consulter un avocat afin de lui exposer la mienne.

Mon histoire à moi Catherine n'est pas une histoire d'inceste, mais "d'amour escroquerie" avec abus de confiance et de faiblesse, entre autres !!!

Comme ton oncle chez toi, le protagoniste de mon histoire a misé sur les sentiments de honte et de culpabilité pour obtenir mon silence.

La femme de ton violeur se prénommait Emilienne. Or, le prénom Emilienne qui vient d'Emile signifie "rival et ruse" comme celui de mon "escroc" qui se prénomme dirons-nous… Emilien.

C'est pour ne rien changer à la véritable étymologie de son prénom que j'ai choisi tant ici que dans le livre que j'écris de le franciser en Emilien.

C'est donc parce que j'ai fait la démarche de consulter un avocat, le jour où tu nous donnes le prénom d'Emilienne (femme de ton oncle Alexandre) que j'ai fait la relation entre nos deux histoires.

Te lire alors que nous avons déjà tant et tant de points en commun Catherine, m'a donné l'envie de raconter, à mon tour, comme toi pour la première fois, cette autre partie de mon histoire. Aussi, puisque nous sommes avec les épouses, je suis maintenant convaincue qu'y trouvant son compte par le fait qu'il rentrait avec de l'argent pour faire chauffer la marmite, celle d'Emilien était sa complice.

En ce qui concerne Emilien, il me racontait que son mariage n'en était plus un et que s'il restait à vivre sous le même toit que son épouse (dont je précise qu'elle acceptait qu'il soit mon amant) c'était uniquement par soucis de ne pas se déchirer leurs enfants (encore jeunes à l'époque).


Citation :
C'était l'été. Nous accompagnions souvent notre oncle Alexandre dans ses activités. Un soir, il était dans les herbages, à traire ses vaches. Nous étions avec lui, et avions pris une timbale pour pouvoir, ce que j'adorais, mettre la timbale directement sous le pis de la vache et boire le délicieux lait tiède.

Notre oncle nous regardait, avec ce que j'ai pris pour un sourire affectueux. Mais ... il nous a demandé d'enlever notre culotte !!!! Je ne voulais pas. Je refusais.

Ma Juju, peut-être pour se protéger, s'est débrouillée pour parvenir à retirer ma culotte. Je me souviens de cette lutte avec elle, de mon oncle qui l'encourageait, jusqu'à ce que je finisse par m'avouer vaincue et la laisse faire. Puis Alexandre nous a ordonné de ne parler de cela à personne, ce que nous avons fait ...

Par la suite, puisque nous continuions à aller tous les étés en "vacances" chez eux, Alexandre est allé beaucoup plus loin avec moi, jusqu'à me violer, en me faisant croire que j'étais consentante... Il me semble qu'il laissait ma Juju tranquille.

Cela a duré jusqu'à l'âge de 10/11 ans, jusqu'à ce nous refusions d'aller en vacances et que notre mère l'accepte (elle n'était pas au courant de ce qui se passait, puisque nous ne lui avions rien dit) ...

Emilien qui connaissait l'histoire de mon père qui s'était suicidé la veille de recevoir sa lettre de licenciement, utilisait constamment le chantage au suicide pour me faire tomber dans le piège de me soutirer mon l'argent.

Citation :
J'ai reparlé de tout cela avec ma Juju il y a un an environ : elle ne se souvient pas de l'épisode de la culotte ! Je me dit qu'elle a occulté pour se protéger, mais en même temps, je me dit c'est "trop facile" ! Bref, j'ai encore de la colère vis-à-vis de ce que j'appelle une trahison de sa part.

Le mot TRAHISON n'est pas un VAIN mot dans mon propre ressenti Catherine.

Citation :
A ma mère, nous lui en avons parlé il y a seulement 2 ans. Elle nous a demandé pourquoi nous n'avions rien dit. Nous lui avons répondu que nous n'avions pas osé.

La Justice des hommes me demande aujourd'hui pourquoi je n'ai pas parlé plus tôt Catherine. Et moi de lui répondre la vérité :

-"Je l'ai fait, mais à l'époque celle-ci AVEUGLEE par les mensonges d'Emilien = (l'étymologie d'Emilien = " RIVAL et RUSE") a pris son parti devenant ainsi pour moi une véritable INQUISITRICE."


Citation :
Il y a une autre rumeur, dont je n'ai pas eu le courage encore de vérifier la véracité : mon frère aîné, Michel, aurait été au courant et aurait laissé faire, contre de l'argent....

J'ai craqué récemment, réalisant que cette histoire là va m'attirer un mari qui me violera à son tour.

Viol à la suite duquel je suis enceinte, et pour lequel je vais faire une IVG ... à la Clinique du Belvédère .... là où Ingrid, ma fille, sans le savoir, va faire la sienne cette année !

Je suis tellement traumatisée par ce viol et mon IVG (mon mari refusant de reconnaître sa responsabilité) que j'avais oublié jusqu'à l'itinéraire pour me rendre au Belvédère....
BELVEDERE, de l'italien belvedere (de bello = beau et vedere = voir) ---> Belle vue

Je tiens juste à rajouter au sujet du mot BELVEDERE qu'il est un pavillon ou une terrasse au sommet d'un édifice ou d'un TERTRE d'où l'on peut voir au loin.

La racine du mot TERTRE est "BORNE". Un TERTRE funéraire est une éminence de terre recouvrant une sépulture. (Vu l'âge de ton violeur au moment des faits, il est aujourd'hui sous TERRE Catherine)

Aussi, ton frère Michel, probablement toujours de ce monde, devient le chemin pour te permettre de démystifier concrètement ton histoire.

Une BORNE est un repère indiquant une distance ou tout autres formes de repères.

Les bornes de la connaissance

Au pluriel : Les Bornes-Fontaine = petite fontaine en forme de borne. (Le mot FONTAINE serait-il une borne, un repère dans ton histoire Catherine ?)

L'IVG d'Ingrid au Belvédère, t'a amené à aller voir au loin, c'est-à-dire, à aller voir ce qui coince, en ce bel édifice appelé Catherine, afin qu'Ingrid puisse à son tour démystifier sa propre histoire d'IVG au Belvédère dont nous savons maintenant qu'elle est directement reliée à sa maman. Histoire d'IVG ayant éveillée en elle, un esprit momentanément suicidaire.


Citation :
Voilà mon histoire.
Peut-être vient-elle en miroir de la tienne, Noëlle ...

J'en profite pour faire part à notre famille du forum de la proposition que tu m'as faite : t'accompagner à ta cure de thalasso...

(Thalasso = eau = fontaine)

Citation :
Pour ceux qui se souviennent de ma phobie de l'eau, (et aussi parce que, probabement suite à mes histoires de viol, je préfère cacher mon corps plutôt que le montrer) ... j'ai eu un premier réflexe de refuser. Mais j'accepte de faire l'expérience, rassurée par la présence de Noëlle, expérience qui ne peut, même si difficile, qu'avoir des retombées positives, pour l'une comme pour l'autre...

Eau = phobie de Catherine comme de Marie.

Or, l'eau est le symbole des émotions. Rêver d'eau signifie qu'il convient soit de démystifier ou qu'une démystification est en cours de réalisation !!! C'est selon !!!

J'ai commencé à parler d'Emilien (sans le prénommer) dans ma réponse du 15 février dernier à berenice67 qui habite en Suisse.

Après m'avoir escroquée en France, c'est à Genève en Suisse qu'Emilien est allé cacher... avoir ouvert une Société dans laquelle il vend des produits où l'eau est l'élément essentiel.

Suite à mes recherches pour démystifier mon histoire, j'ai découvert l'existence de cette Société "inconsciemment" inscrite au registre du commerce Suisse par Emilien, le jour de la saint BARNABE.

Il semblerait qu'il ait donc aujourd'hui les moyens financiers de me rembourser. Or, s'il se cache en Suisse (dont il est frontalier) c'est pour échapper au remboursement de sa lourde dette.

Aujourd'hui encore, Emilien refuse de croire qu'il écrit lui-même, jour après jour, son histoire. Or, il démontre à travers la loi de "cause à effet" qu'il a déjà tout mis en place pour que tôt ou tard, son "escroquerie" lui "explose" en pleine figure rien que part le fait qu'il soit allé installer sa nouvellle Société (dans laquelle je le rappelle, l'eau est l'élément essentiel) rue de la GRENADE à Genève sans s'être "LAVE" des dettes qu'il m'a fait contracter avant qu'il ne fasse "COULER" celle de france.

GENEVE = GENE génétique EVE la première femme.

Pour ma part, je décode encore et toujours mon histoire reliée à la sienne et ce, afin que mes enfants n'en subissent pas un jour les retombées.

Il faut savoir que la même histoire était déjà en train de se reproduire, si ce n'est qu'il ne s'agit pas cette fois d'un amant, mais d'un cousin par alliance qui a demandé à ma fille de jouer le même rôle qu'Emilien m'a fait jouer. C'était il y a un an. Je me suis fâchée afin de lui éviter cette "malédiction". Finalement, c'est son compagnon qui a pris le relais.

Je ne fais là que monter comment nous fonctionnons "inconsciemment" à travers la loi de "cause à effet" à laquelle personne n'échappe.

Emilien a lui aussi des enfants qu'il m'a constamment brandit à la figure pour m'émouvoir et il est vrai que si je n'ai pas parlé, c'est aussi pour que ses enfants, n'aient pas une mauvaise image de leur père.

C'est donc par ignorance que je me suis laissée prendre aux ruses d'intimidation d'un Emilien brandissant sa progéniture pour conter ma détermination de demander réparation et ce, en utilisant comme menaces de prédilection des phrases telles que :

- Je te tue avec toute ta famille si tu fais souffrir mes enfants.

Ou :

- Je vais me suicider "proprement" pour que mes enfants croient à un accident et je t'emporte avec moi.

J'ignorais alors que s'il était le plus "pourrit" des hommes pour la femme naïve que j'étais à l'époque, il n'en était pas moins, le meilleur des pères pour ses enfants.

Aujourd'hui, je sais que si j'avais choisi de faire l'expérience du suicide à travers mon père, les enfants d'Emilien avaient eux aussi choisi leur père ainsi que les expériences allant avec, qu'il se suicide ou pas.

Pour ma part, je n'étais en aucun cas responsable par ce qu'ils allaient ressentir en découvrant les escroqueries de leur père et ce, contrairement aux affirmations d'Emilien qui continuait d'expérimenter, à travers moi, son pouvoir de manipulation.

Dans mes croyances d'alors, si leur père se suicidait du fait de mes révélations, ils souffriraient comme j'ai moi-même souffert, après le suicide de mon père.

Or, c'est à la fois "consciemment et inconsciemment" qu'à la saint BARNABE 2004 Emilien a inscrit son établissement au registre du commerce Suisse. Il ne faut pas oublier que ce Saint est censé couper l'herbe sous le pied de Médard lui-même censé faire tomber la pluie.

De Saint BARNABE, nous pourrions dire en suivant le dicton qu'il est censé ramener le soleil dans le ciel d'Emilien. Or le fait qu'il soit allé se cacher rue de la Grenade, nous informe qu'il se trouve actuellement sur un champ de mines. Il a donc enclencher le compte à rebours.

Le message associé à Saint Médard comme à Saint Barnabé, c'est qu'il pleut souvent dans la SUISSE Romande qui recouvre le canton de GENEVE où il est donc allé cacher sa société.

Pluie = eau = émotion = société d'Emilien où l'eau est l'élément essentiel.


Citation :
Après quelques recherches et questionnements, Noëlle m'a proposé le centre de LUC-sur-mer, à mi-distance entre nos deux domiciles, ce qui nous convient à toutes les deux. (or, étymologie de Luc = lumière : nous allons aller faire la lumière sur nos histoires ?).

Citation :
C'est mercredi 14 et jeudi 15 février, que nous avons réservé notre cure à Luc, pour la semaine du 19 au 23 mars prochain...

En y regardant de plus près :

Mercredi 14 = Saint Valentin. Saint Valentin, prêtre, est mort décapité sur la Voie Flaminienne (parce qu'il mariait en secret) sous les ordres de l'Empereur CLAUDE.

Saint Valentin = mon histoire d'amour escroquerie

Citation :
Jeudi 15 février = Saint CLAUDE

Lorsque j'ai connu Emilien, mon nom marital était LUC et mon mari duquel j'étais déjà divorcée, se prénommait Claude.

Citation :
Lundi 19 mars = ANNIVERSAIRE de NOELLE

Noëlle est comme moi du signe des POISSONS.

Citation :
Vendredi 23 mars = veille de la Ste CATHERINE de Suède

23 mars = saint VICTORIEN et naissance d'Alfred mon grand-père maternel

Citation :
S'il y a quelque chose qui ne vous semble pas clair dans ce message, n'hésitez pas à me le dire !
Je prépare une autre partie de mon histoire, que je mettrai prochainement sur le forum...

Bisous à tous.
Catherine,
I love you I love you I love you

Merci à vous Catherine et Noëlle qui m'avez à travers vos histoires d'abus incestueux, amenée à démystifier mon histoire d'abus (escroquerie).

Merci à Ingrid et à Chantalounette.

Merci à tous et à bientôt pour la suite de Catherine.
Marie flower


Dernière édition par le Dim 18 Fév - 10:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christine

avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: DECODAGE pour attouchements   Sam 17 Fév - 21:32

Bonjour Catherine, bonjour à tous,

Félicitations, oser t'exprimer aux yeux de tous alors que le silence de ton frère a été acheté, je te tire mon chapeau cheers

il me semble qu'à l'époque, par manipulation affective, mon jeune frère Eric a aussi du se taire!
J'ai provoqué une rencontre distrayante Vendredi 9 et j'ai le sentiment actuel qu'il se ferme à moi! plus que d'habitude !

Etrange similitude entre nous Catherine!

Je suis heureuse de partir en cure avec toi Very Happy Very Happy Very Happy
Bises
Noelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chantalounette

avatar

Nombre de messages : 441
Localisation : rhone alpes
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: lois de cause à effets   Mer 21 Fév - 18:25

bonjour à tous,sunny

au sujet de la loi de cause à effets , j'ai réalisé que dans ma famille des naissances d'enfants naturels se sont produites par trois fois et peut-être plus je n'en sais rien mais le frère de mon arrière grand-mère maternelle (qui se trouve être la mère de mon grand-père maternel Toussaint ) a eu une fille qui a donné naissance à un fils naturel appelé Antonin, ensuite une soeur à mon grand-père Toussaint a eu elle aussi un fils naturel appelé Roger et ma mère fille de Toussaint a eu elle deux enfants naturelles dont ma soeur Monique et moi même , j'ai le sentiment que tout cela s'est produit par les nons dits ou des choses mal digérées, cette histoire s'est reproduite de génération en génération

bisous
Chantalounette,flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claudie

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 58
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: DECODAGE pour attouchements   Sam 5 Juin - 15:43

Ce récit me touche de près. Sad

Se taire .... métier de secret aire (SECRET TAIRE ?).

Attouchements, viols, agressions.

Pour l'instant, je ne peux en dire plus.

Le nom de DUPONT est une partie du nom de ma gynécologue !!! Shocked

Trop d'erreurs sur mon corps de sa part... de douleurs.

J'ai décidé d'aller chez un autre gynécologue dont le prénom est Gilles.

J'ai subit des attouchements de la part d'un ancien gynécologue (aujourd'hui décédé), prénommé Jacques, lorsque j'avais 20-21 ans, et des erreurs et négligeances de sa part, ont failli me rendre stérile et m'ont envoyée en urgence à la clinique. (Infection très grave).

Même chose pour cette gynécoloque qui, à cause de ses erreurs et incompétences, m'ont conduitent à l'hôpital alors qu'il n'y avait pas lieu.

C'est le Docteur Gilles N. qui a encore une fois réussi là où l'autre avait échoué. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taezifairy

avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: DECODAGE pour attouchements   Mar 3 Mai - 0:50

Bonsoir à toutes !
Je m'insère dans la conversation touchée particulièrement sur le sujet des attouchements
et de la répétitions de générations en générations,

en effet moi même j'ai eu une relation incestueuse avec mon frère, et il me semble avoir entendu que mon père a été victime d'abus plus jeune de la part de son propre frêre,
ce qui m'inquiète c'est que cela se répète dans les générations à venir sans que je puisse rien faire.
La démystification en est-elle une solution ?


Merci à l'avance et bravo à Noëlle et Catherine pour votre courage !

Camille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DECODAGE pour attouchements   

Revenir en haut Aller en bas
 
DECODAGE pour attouchements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» où trouver du tissu pour inserts et lingettes?
» bon plan pour toboggan ?
» Marche pied pour poussette
» Poussette avec landau pour campagne
» PRÉDICTION POUR 2009...SELON GINETTE BLAIS ASTROLOGUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE :: DECODEZ VOS VIES ANTERIEURES-
Sauter vers: