REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE

Nouvelle méthode pour RETROUVER et DECODER ses vies antéreures grâce à la psycho-généalogie, à la psycho-étymologie et à la science des symboles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 HISTOIRE sans FIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1291
Age : 59
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: HISTOIRE sans FIN    Jeu 25 Avr - 20:14

HISTOIRE SANS FIN
Catherine 40 ans vient me consulter, car elle se sent perdue……
Angoissée…… Dispersée….. Avec des vagues de désespoirs, qui
l’envahissent et l’assaillent …… Elle est suivie par un psychiatre…..
Elle est sous anti dépresseur, et autres psychotropes…..

Progressivement, en écoutant Catherine, j’ai le sentiment que sa thérapie
et son traitement ne me semblent plus adaptés à son état actuel, et
qu’il serait peut-être temps pour elle, d’aller vers un autre psychothérapeute….
Ce qu’elle refuse évidemment d’admettre …. Ce qui me fait sourire ……
Je suis habituée à ce genre de réaction.

Clairvoyante, je sais par avance, que mes conseils et décodages
qui vont suivre, ne seront pas mis en application .……
Mais qu’importe…. Elle est venue pour les entendre, pour avoir
le, ou les remèdes à ses maux, à son MAL ETRE PERSISTANT, récurant.

En tant que photographe, elle vient de collaborer à l’illustration d’un ouvrage,
qui est sorti sous le titre : «  l’OISEAU des Iles ».
Plus j’écoute Catherine, plus j’ai la sensation que celle-ci semble
se complaire dans la plainte , et se positionner en tant que victime.
Voici donc ci-dessous les SIGNES du DESTIN, révélant l’origine
de son mal être….. SIGNES qui indiquent aussi le remède,
ce qui pourrait changer sa vie………

La question est :
A-t-elle vraiment ENVIE d’être heureuse ?
Donc, Catherine, photographe amateur, a une passion pour les OISEAUX.
Elle bosse à mi-temps dans une boutique qui s’appelle la
boutique de l’OISEAU .

Boutique qui vend des accessoires qui concernent, évidemment
l’OISEAU de tout horizon. Elle se plaint non seulement du
mauvais caractère de son patron, mais aussi d’être très
mal payée, et rajoute qu’elle n’a pas le choix, et qu’elle
doit faire avec.

Je cherche à lui faire raconter comment elle en est venue
à bosser dans cet endroit.
Elle esquive ma demande, et continue dans son débit de
paroles négatives. C’est ainsi que malgré le caractère
odieux de son patron, celui-ci lui permet quand même
d’exposer dans sa boutique les photos d’oiseaux qu’elle prend,
au gré du vent et de son inspiration.

 Photos qu’elle peut ainsi vendre pour son compte personnel….
Elle ne semble pas s’apercevoir que si celui-ci était aussi odieux
qu’elle le prétend, il ne lui ACCORDERAIT pas l’autorisation de
vendre ses photos dans sa boutique . Je la sens très aigrie,
pleine de rancœur, surtout contre les gens qui ont les moyens
financiers, riches ou moyennement riches sans compter
les patrons …Tout y passe…

Pourtant, elle bosse dans un quartier chic, et sa clientèle
est assez aisée.
Je la pousse un peu plus dans ses retranchements, et voici
l’histoire qu’elle me raconte, sans s’apercevoir de toutes
les répétitions et similitudes.

Un jour, une cliente inconnue, entre dans la boutique avec
l’intention de lui acheter une vingtaine de photos pour illustrer
un livre en préparation.

Cette femme est directrice d’une grosse maison d’édition connue.
Après diverses négociations, l’affaire est conclue….

Mais Catherine, là encore ne semble pas satisfaite…
Alors qu’elle se plaint d’un manque d’argent conséquent
et RECURANT….

Aussi, à force de bousculer Catherine dans ses souvenirs,
je finis par apprendre que ce n’est pas la première fois
que Catherine vit ce genre d’expérience…….

Mais cette fois-ci, il semblerait que la PROVIDENCE veille
sur elle, afin de lui rendre les honneurs et donc valeurs…..

En effet, il y a 7ans, Catherine qui commençait à se
passionner pour la photo animalière, réalisa un reportage
sur les oiseaux des campagnes. Toute contente, elle l’avait
envoyé à un magazine animalier connu, qui n’existe plus
aujourd’hui.

A l’époque, la journaliste Astrid M……. en était la rédactrice,
et elle avait tellement été séduite par toutes ses photos, qu’elle
avait répondu à Catherine qu’elle les publierait bien, mais qu’elle
ne pourrait pas la payer, le magazine étant dans une mauvaise
passe.

Catherine trop heureuse et fière, accepta que ses photos soient
publiées sans contrepartie financière et autre….
Je répète c’était, il y a 7ans. Mais revenons à aujourd’hui, Catherine

finit par apprendre que l’auteur, écrivain du livre « l’oiseau des Iles »
est en fait Astrid M….. la même personne qui 7 ans auparavant
avait publié gratuitement les photos de Catherine.

INCROYABLE…… De nouveau, l’histoire se reproduit……Mais cette
fois-ci les photos sont payées et le nom de Catherine apparaît
sur le livre. Mais celle-ci ne semble pas encore satisfaite…..

Très intéressée, par cette extraordinaire synchronicité, je demande
à Catherine, si enfant, elle aurait vécu une aventure avec des
oiseaux, qui l’aurait touchée.

Elle cherche à évincer la question, mais, j’insiste, et là, elle finit
par raconter une anecdote qui remonte quand elle avait 10 ans.

c’était un dimanche, ses parents avaient été invités à manger le
midi, chez des amis. Ceux-ci avaient trouvé un « OISEAU des ILES »
tout tremblant qui semblait abandonné. Afin d’éviter tout risque
d’accident, les amis de ses parents avaient attaché l’OISEAU, ne
sachant pas les réactions de l’animal face à des enfants, voire
des inconnus.



Catherine m’expliqua qu’elle était tombée sous le charme de cet
OISEAU, et avait joué tout l’après- midi avec…. Au moment de
le quitter, elle avait fait une telle vie à ses parents, que finalement,
ils ont emporté et adopté l’OISEAU des ILES, à qui ils ont donné
le nom de «  l’OISEAU » …….

L’OISEAU semble avoir pris une place énorme dans la vie de la
petite fille qu’était à l’époque Catherine….

Mais un an après, voilà, que les parents de Catherine se séparent,
et le père prendra l’OISEAU avec lui ….. Déchirure ….. Torture pour
Catherine enfant, qui avait appris que son père, en fait n’était pas
son véritable père …..

Catherine enfant va donc développer vis-à-vis de son  « père adoptif »,
une certaine rancœur, mélangée à de la colère .….

En l’écoutant me raconter son histoire, je sens qu’elle éprouve encore
un certain ressentiment…. Qui a été réactivé au moment
où l’OISEAU est mort, Catherine avait 18ans, et n’était
donc plus une enfant.
En effet, son père vivant seul, bouleversé par la perte
de son animal de compagnie, désespéré, va se montrer
maladroit en disant :
« Désormais, je n’ai plus personne à aimer ».

Cette phrase va provoquer chez Catherine un cataclysme,
même si elle prétend aujourd’hui avoir pardonné à son père.
J’en doute, et tous les SIGNES de sa vie nous montrent
le contraire…..

Pour commencer, l’ OISEAU était son nom, et la boutique
dans laquelle Catherine bosse, s’appelle l’OISEAU.

Le livre porte le titre « l’OISEAU des ILES », et l’OISEAU était
un oiseau des Iles.

Sans compter, que son psychiatre s’appelle DESILES (= des iles).

De plus, elle a déjà vécu il y a 7ans une même expérience
avec un autre reportage photo, et la même journaliste écrivain.

Inconsciemment, Catherine s’accroche à sa rancœur du
passé. Aussi, pour briser la MALEDICTION que Catherine
continue d’alimenter, je lui propose d’appeler son père
afin de lui poser des questions sur l’oiseau de son enfance,
puisque ses souvenirs semblent incertains sur certains points.

Ainsi, ensemble, ils pourront créer une communication
basée sur un être qu’ils ont aimé….. Et cela pourrait les rapprocher…..
Catherine refuse avec véhémence, sous prétexte qu’elle risque
de tourmenter son père sur une histoire qui fait partie désormais
du passé…. Et rajoute qu’aujourd’hui, cela reste pour lui
un sujet trop sensible…. Et qu’il n’est pas question
qu’elle le rende malade avec sa thérapie.

J’ai beau lui expliquer de long en large, que si elle suit mes
instructions, cela pourrait justement les guérir tous les deux
de leur souffrance.

Elle reste sur son idée, et me dit que de toute façon elle
allait lui offrir le livre de « L’OISEAU DES ILES » avec
sa dédicace.

Et là, je ne peux m’empêcher de lui montrer ses
contradictions. Elle ne veut pas faire souffrir son père
en abordant le sujet de l’oiseau, mais par contre, elle
va lui imposer son livre, avec plus d’une vingtaine de photos
d’OISEAUX des îles……

A ce moment, elle est bien obligée de se rendre à l’évidence,
qu’en fait ce qu’elle recherche avant tout, ce n’est pas le
bien- être de son père, mais plutôt son affection, et
surtout sa re-con-naissance …..

Je ne crois pas qu’elle fera ce que je lui ai conseillé, mais je
sais que le fait de l’avoir confronté à sa vérité, aura quand
même eu un effet magnétique positif sur sa vie, et c’est
déjà magnifique.




_________________
Avec PLAISIR tu fusionneras, quand "CODE CHAPELLE " tu appliqueras

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
HISTOIRE sans FIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire sans parole ...
» Films pas cons pour enfants de six ans
» un peuple sans histoire est un peuple sans avenir...
» l'histoire de l'Opinel
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE :: FORUM :: REPORTAGES ou TEMOIGNAGES d'EXPERIENCES VECUES ..........-
Sauter vers: