REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE

Nouvelle méthode pour RETROUVER et DECODER ses vies antéreures grâce à la psycho-généalogie, à la psycho-étymologie et à la science des symboles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les MEMES et le PASSE plus ou moins antérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1291
Age : 59
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Les MEMES et le PASSE plus ou moins antérieur   Sam 23 Mar - 13:23

Voici une expérience qui peut servir d’exemple, sur comment mettre en application
dans la vie quotidienne, certains enseignements transmis par Neale Donald Walsch
auteur des livres « Conversation avec Dieu » aux éditions Ariane.

Tout comme lui, je suis d’accord sur le principe :
Que « La Loi de cause à effet », fonctionne suivant la
croyance° ci-dessous :

« °Que l’émotion est la force MAGNETIQUE qui attire ».
Ce que tu crains fortement tu en feras expérience…..
° L’émotion est de l’énergie en mouvement. (Page 54 Tome 1).


Convaincue à 100 % aujourd’hui de cette croyance °,
je décide consciemment, et concrètement de la mettre
en pratique en l’associant à certains enseignements
tirés du TOME 1, des éditions Ariane :
page 44 & Dieu dit:
………Si je ne vais pas vers l’intérieur,
je vais en manque vers extérieur……


Page 21 & Dieu dit :
La vie (comme tu l’appelles) est une occasion pour toi de savoir
de façon expérientielle ce que tu sais déjà de façon conceptuelle.
Pour cela, tu n’as qu’à te rappeler ce que tu sais déjà et
à le mettre en pratique…….
L’ AME cherche à faire l’expérience…….


Page 58 & Dieu dit :
L’univers a utilisé tous les moyens nécessaires pour placer
cette vérité devant vous. En chansons, et en contes, en poésie
et en danse, en paroles et en mouvement, dans des images
du mouvement, que vous appelez films, et dans des collections
de paroles, que vous appelez livres………..



Page 59 & Dieu dit:
…. Observe, écoute les paroles de la prochaine chanson
que tu entendras, l’information du prochain article que
tu liras, le synopsis du prochain film que tu regarderas,
la phrase fortuite de la prochaine personne que tu
rencontreras, où le murmure de la prochaine rivière,
du prochain océan, de la prochaine brise qui te caressera
l’oreille.


Tous ces procédés sont miens ; toutes ces avenues me
sont ouvertes.
Si tu écoutes, je te parlerai. Je viendrai à toi si
tu m’invites. Je te montrerai que j’ai toujours été là.
De toutes les façons.




Voici donc le récit, le compte rendu de mon expérience .

Mi-juillet 2012, je décide consciemment, de tester mon
baromètre émotionnel en réactivant un vécu douloureux
de mon passé, afin d’observer sous quelle forme
celui-ci va se matérialiser à présent dans mon quotidien.

En fait je cherche à provoquer, ce que certains appelleront le
« DESTIN  » (ou loi de cause à effet ) afin qu’il me montre
les SIGNES qui me permettront d’affirmer :
- « OUI, aujourd’hui, je suis bien RECONCILIEE ou NON,
avec l’enfant , l’adolescente et la femme que j’étais à
un moment bien précis, et qui souffraient de
mille maux dus aux CROYANCES EDUCATIVES d’autrefois .



Voici donc quelques explications, sur les évènements
passés qui m‘intéressent…..
pour observer la répétition des SIGNES ….….

Pour moi, la matière étant la gardienne de la mémoire collective,
les mots, sont les outils , les clés, les SIGNES, qui permettent
de retranscrire l’histoire passée plus ou moins antérieure,
et ce, qu’elle soit individuelle ou universelle….

C’est pourquoi, toujours selon mes convictions,
l’A-VENIR se lira dans le SOUS-VENIR (souvenir )….
ce qui signifie toujours selon ma vision et mes expériences
que le PASSE plus ou moins antérieur est créateur
de notre instant PRESENT …..




Donc, retour vers le PASSE année 1987 :

- « Suite à mon emménagement le 4 août 1987, hors caserne,
dans la ville de PLAISIR, je vais être chamboulée par une succession
de situations dramatiques … comme si j’étais victime…..de la POISSE….
. (mon adresse était impasse de POISSY (Poissy= poisse ).

Lors du déménagement, angine pour moi ( 40°) avec traitement
piqûres, et rougeole pour Nana, ma petite fille âgée de 15 mois…..
Et pour couronner le tout, l’ouverture des compteurs d’EDF,GDF
n’a pas été faite, suite à un oubli de leur part…. période de vacances,
pas de technicien, donc pas de gaz ni d’électricité pendant 8 jours..


suite ci-dessous


_________________
Avec PLAISIR tu fusionneras, quand "CODE CHAPELLE " tu appliqueras

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1291
Age : 59
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Les MEMES et le PASSE plus ou moins antérieur   Sam 23 Mar - 13:31

Quelques jours après, le 18 aout 1987, jour de la fête de la
Ste Laetitia, prénom de ma fille Aînée, ma petite fille NANA
âgée de 15 mois, va réussir, Dieu sait comment, à passer
par la fenêtre du deuxième étage….


L’horreur….. j’ai cru qu’elle allait mourir ….Elle sera plâtrée
six semaines…. Qui seront six semaines d’enfer, vu qu’elle était
plâtrée de dessous les bras, jusqu’au pied ce qui fait
qu’elle ne pouvait être assise…. Et hurlait du soir au matin…..
Dans la foulée, en octobre mes beaux parents auront
un accident avec la caravane….. Qui se retournera…..
ils s’en sortiront indemnes, mais très choqués.


Laëtitia, ma fille aînée, perturbée, par tout ça,
aura de grosses difficultés d’adaptation à l’école….
Refusant de s‘y rendre…
Donc sur les conseils des différents médecins, psys
et assistante sociale, je dois envisager avec désespoir,
de la mettre en pension pour la rentrée scolaire de
septembre 1988.


Décision qui me déchire intérieurement, m’angoisse,
m’étant fait la promesse que jamais mes enfants
n’iraient en pension. Du fait de ma propre histoire
d’enfant de la Ddass, martyrisée.



C’est donc à contre-coeur, que je vais être obligée de
passer le permis de conduire. Mon mari, gendarme
bossant le week-end, il fallait que je me débrouille par mes
propres moyens pour emmener ma fille en pension et aller
la rechercher….

C’est donc à l’âge de 30 ans que poussée par le désespoir
je vais passer mon permis de conduire….Comme l’avenir
se créée à partir du vécu passé, qui nous a le plus touché,
je ne savais pas encore à cette époque, que je ne faisais
que répéter le scénario de mon enfance sauf que là,
je jouais le rôle de l’adulte.



Donc, c’est précisément, le lundi 11 avril 1988, que je pris
ma première leçon de code, jour où en parallèle, mon mari
partait pour trois mois, comme élève motard à l’école de
gendarmerie de Fontainebleau…..

Je passerai donc mon permis de conduire le 4 août 1988,
et c’est à cette période, que je vais donc rencontrer mon
amie Marilyne, femme de gendarme qui venait d‘emménager.



Je reprends un passage de WALSCH du tome 1
des éditions Ariane pour
démontrer en pratique ce qu’il écrit Page 58 & Dieu dit :

L’univers a utilisé tous les moyens nécessaires pour placer
cette vérité devant vous. En chansons, et en contes,
en poésie et en danse, en paroles et en mouvement, dans
des images du mouvement, que vous appelez films, et
dans des collections de paroles, que vous appelez livres………..



Essayez d’être attentif aux DATES et NOMS qui vont
se répéter, ce sont les outils, les signes que le DESTIN
utilise pour communiquer avec Nous. (Vous pourrez
ainsi observer plus facilement dans votre vécu, les répétitions…)


Donc, je reprends, mon récit…..
le 4 août est une date importante dans ma vie.
En effet, le 4 août célèbre le jour de la mort de
Saint Jean-Marie Vianney, appelé aussi le curé d’ARS,
fondateur d’un orphelinat appelé la PROVIDENCE …


Signe du destin, j’ai passé mon permis de conduire
à Bois-d’Arcy, ( ARS-Y) .
Phonétiquement les mots « ARCY et ARS » se rapprochent.

Dans mon histoire personnelle, comme par hasard le 4 août
est aussi le jour où est morte mère « Saint-Augustin »
la fondatrice de l’orphelinat « la PROVIDENCE  » dans
lequel j’ai été initiée à la religion chrétienne…et dans
lequel nous allions prier 4 fois par jour à la chapelle.




En examinant le déménagement précédent à celui du 4 août 1987,
je m’aperçois qu’il a aussi eu lieu le 4 août 1983.

Un petit clin d’œil, j’apprendrai par la suite que mes beaux-parents
se sont mariés un 3 juillet dans une chapelle en BOIS
dédiée et portant le nom de « Jean-Marie Vianney ».

Ces quelques éléments sont importants pour la suite de l’histoire.

suite ci-dessous




_________________
Avec PLAISIR tu fusionneras, quand "CODE CHAPELLE " tu appliqueras

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1291
Age : 59
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Les MEMES et le PASSE plus ou moins antérieur   Sam 23 Mar - 13:46

Donc retour au présent :
le 20 juillet 2012, je téléphone à mon amie Maryline pour
savoir si elle a toujours en sa possession les patrons pour
confectionner des mamies, « poupées de chiffon »,
que nous faisions il y a 24 ans quand nous étions à plaisir.
Car suite à l’avant dernier déménagement,
mon mari a jeté les miens.

Je lui explique le but de ma demande.
Elle se souvient bien sûr, qu’à cette époque j’avais beaucoup
d’attaques de panique et que j‘étais très mal…
Et que le fait de fabriquer des grand-mères, avait été
pour moi pour moi en quelque sorte une forme
de thérapie, remède.


Enthousiaste, elle me répond, toute joyeuse, que depuis
quelques temps, elle avait, elle aussi l’envie de s’y remettre.
Elle me promet d’envoyer les patrons, dès son
retour de vacances.

Retour en arrière…. début août 1989, c’était à la même
époque de l’année que j’ai commencé la fabrication
de ces MEMES, MAMIES, en poupée….

elles ont joué, un rôle essentiel, vital dans ma vie.
Je rajouterai qu’elles m’ont maintenue en vie, tellement
je souffrais d’attaques de panique, de vagues de désespoir,
car non seulement je ne pouvais plus sortir à l‘extérieur ,
mais je ne pouvais plus rester toute seule chez moi….
À cette époque, j’étais devenue complètement agoraphobe….
et atteinte d’un dédoublement de personnalité.


De quoi souffre un agoraphobe ?
L’agoraphobe a la TERREUR des lieux publics, des espaces
ouverts ou fermés, de la foule. Cette phobie se manifeste
par un sentiment d'insécurité dans les lieux publics ou
les vastes espaces et par la peur de ne pas pouvoir
s'échapper en cas de problème.
Pour ma part, progressivement, j’ai aussi fini par développer
d’autres phobies, par exemple comme celle ne plus
pouvoir rester chez moi toute seule.


Voici quelques souvenirs qui surgissent rien qu’au mot
PLAISIR….à la vibration auditive …..

Celle que je suis ( en 2012 ), observe celle d’autrefois ( de 1987 )
que j’étais il y a 24 ans…. Qui pleure, désespérée car se retrouvant
à la campagne…alors qu‘elle déteste ça….

Eh, oui, la campagne réveille mes souvenirs d’enfant,( année 1969
j'ai 12 ans )..Je suis placée en famille d’accueil dans un endroit
paumé du limousin, chez une nourrice handicapée âgée
de 60ans … qui la maltraitait .

Cette nourrice est décédée le 3 décembre, jour où sans
le savoir, moi-même un 3 décembre 1989,
j’ai craqué à PLAISIR…

Vu mon état de terreur, Laetitia, ma fille aînée, âgée de 12ans,
paniquée est allée chercher Maryline, dans l’immeuble voisin,
ne sachant pas qui appeler…
Ma fille avait 12ans et moi aussi enfant j'avais 12ans....
C'est important de le rappeler...)

A cette époque, j’avais le sentiment de devenir folle…
Je me croyais envoûtée......Je voyais les couteaux
venir vers moi, au ralenti, m’ouvrir le ventre, faire
sortir mes tripes, et mourir dans d’horribles souffrances…….


J’avais peur de faire du mal à mes enfants….. de nous faire
du mal…. Conduire devenait dangereux pour moi et pour
les autres…. Une voix intérieure me demandait
d’accélérer pour me jeter contre un arbre…

je voyais des virages là ou il n’y en avait pas ….la science
appelle ça la déréalisation, la dépersonnalisation…Partout je
déformais, les marches d’escaliers, je restais dehors des heures
dans le froid devant les escaliers qui devenaient mous
comme dans les dessins animés …..

Maryline venait voir si j’allais bien et me trouvait contre le mur
plaquée comme une araignée tétanisée paralysée…..

Dans l’appart je ne pouvais changer de pièce j’ouvrais la fenêtre
avec mon manteau sur le dos, plaquée contre le mur je
restais immobilisée 3h, le temps que Maryline sonne
à ma porte pour aller chercher les enfants au bus …
les coliques et tout toutime…je ne pouvais pas répondre
au téléphone il était la sonnette d’alarme, je ne pouvais
surtout pas appelée….

Dès le départ, j’ai été suivi par un psychiatre
le docteur LAMY (là encore un SIGNE )….à plaisir.

Palpitations, tachycardie Tremblements, secousses
musculaires, Douleurs, gênes thoraciques, Sensation
d'étranglement, souffle court, parfois, déréalisation,
dépersonnalisation, coliques, vertige, terreur,
panique, fuir à tout prix, mais pour aller où ?

L’envie de mourir, pour ne plus souffrir ….mais là encore
sueur, frayeur…. claustrophobie, la terreur d’être
enterrée….. . Suite à mon éducation, chez les religieuses,
je me posais différentes questions du style :

Qu’y a-t-il après la mort ? L’Enfer? Le Purgatoire? Le paradis ?
Ou bien le néant… …

me suis-je assez sacrifiée pour l’amour de mon prochain,
pour mériter le paradis ?

Suis-je égoïste?

Ai-je fais preuve suffisamment de générosité, de modestie etc.

En fait je me posais toutes sortes de questions existentielles…..
dont je suis restée pendant de nombreuses années

sans réponse …. questions dont je possède les réponses aujourd’hui.



Suite ci-dessous




_________________
Avec PLAISIR tu fusionneras, quand "CODE CHAPELLE " tu appliqueras

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1291
Age : 59
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Les MEMES et le PASSE plus ou moins antérieur   Sam 23 Mar - 14:00

Donc en 1989, ne pouvant plus sortir de chez moi,
j’ai saisi comme une bouée de sauvetage, le fait de
Fabriquer les mémés, Mamies.
Cette occupation m’aidait à surmonter plus ou
moins mes attaques de panique qui survenaient cinq
ou six fois par jour sans aucune raison me semblait-il
à l’époque…..



Il était vital pour moi, de maintenir cette petite activité,
car en fabriquant chaque mémé, mamie, je ressentais
comme un certain réconfort…. du baume au cœur,
j‘irai jusqu‘à dire un certain plaisir.

Du fait que je ne pouvais plus sortir, c’est avec tristesse,
que j’ai du bannir en moi tous les plaisirs extérieurs,
afin de moins souffrir de ne pouvoir en profiter….

Par exemple, j’adorais, me promener, faire des randonnées,
prendre le train, le bus, faire les boutiques, rencontrer
des gens, aller au cinéma, au restaurant, chez le coiffeur,
rendre visite à mes amis à ma famille.


Dès que le mot SORTIR était prononcé, la terreur m’envahissait,
avec tous les maux que cela impliquait ( maux de ventre,
colique, vertige, nausées palpitations, étouffement,
chaleur intense, étranglement difficultés à déglutir,
blocage des cervicales, pincement….luminosité aveuglante,
bruit assourdissant …… brûlures dans tout le corps,
tremblement, paralysie, difficultés à bouger,
d’où l’envie de mourir, mélangée à l’envie de fuir.)


L’horreur….. ma vie était devenue un tel enfer, que
seul le fait de fabriquer ces mémés, parvenait à me
maintenir en survie ….et me donnait encore le sentiment
d’une certaine façon, d’être encore utile pour ma famille.….
puisque par le plus grand des hasards, je fus amenée à les vendre.

Voici comment la première Mémé, Mamie a été achetée.
À l’époque je repassais du linge pour des gendarmes
célibataires. L’un d’entre eux, Sam, a carrément craqué
en voyant, la première MAMIE….

Si bien qu’il m’en commanda deux autres dans la foulée….
et c’est suite à cette rencontre que d’autres personnes se
sont mises à m’en commander…..cela me permettait ainsi
de me sentir « productive » voire « opérationnelle  »
tels étaient les mots utilisés par mon mari militaire….
à l’époque…

Oui productive …. utile pour ma famille, le petit commerce
des MAMIES permettaient de gâter mes enfants…… et surtout,
je prenais cela comme une démarche thérapeutique…..un but.

Ainsi, je me trouvais obligée de sortir malgré ma terreur,
pour acheter les différentes fournitures indispensables
à la confection de mes mamies.

Généralement, c’est en voiture tremblante, et accompagnée
de mon amie Marilyne, que je me rendais au centre
commercial Auchan plaisir « affronter » mes différentes
peurs de la foule, du bruit, de la lumière, de la chaleur… etc.


Dans le centre Commercial Auchan Plaisir, il y avait
deux magasins de laine, « Phildar » et « Pingouin  ».
Petite parenthèse, j’étais aussi à l’époque tricoteuse
à domicile pour le magasin pingouin, aussi, je choisis
de me rendre chez Phildar.

C’est ainsi, que Mme Phildar tomba sous le charme
de mes grands-mères, et les exposa dans sa vitrine.







( Les MAMIES MAGNETIQUES )

A suivre ci dessous


_________________
Avec PLAISIR tu fusionneras, quand "CODE CHAPELLE " tu appliqueras

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1291
Age : 59
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Les MEMES et le PASSE plus ou moins antérieur   Sam 23 Mar - 14:32

Revenons au samedi 4 août 2012 de cette année, jour
où je reçois les patrons envoyés par mon amie Marilyne.
Déjà nous avons un premier SIGNE …..

le 4 août, souvenez-vous, c’est la date anniversaire de mon
permis de conduire, mais aussi la date anniversaire de
deux déménagements, reliés à PLAISIR, et tout en
remontant le temps, le 4 août, me renvoie à l’orphelinat
« La PROVIDENCE » dans lequel j’ai subi
les maltraitances, traumatismes dus à la religion….

sans compter, quotidiennement les quatre passages
obligatoires de prière à la chapelle……. chapelle, qui est
mon nom de femme depuis le 2 juillet 1983...
( c’est d’ailleurs le 4 août 1983 que j’ai emménagé
avec M. chapelle dans sa première affectation à Saint-Denis.

Et quatre ans après, le 4 août 1987 nous avons emménagé
à plaisir. Sans compter que mes beaux-parents se sont
mariés un 3 juillet dans la chapelle Jean-Marie Vianney
qu’ils ont inaugurée.

J’insiste sur ces Liens récurrents car aujourd’hui
je sais avec certitude que c’est le vécu passé dont on
continue d‘entretenir les croyances,
qui est créateur de notre présent.

J'invite vivement les personnes souffrant de phobies,
de paniques et autres .... à me contacter...
Je leur montrerai comment DECODER leur histoire,
étape par étape....... afin de désactiver
les croyances ( culpabilités peurs de toutes sortes)
qui sont issues de leur éducation, et non pas de
leurs propres expérimentations ..

Donc, je retourne à mon récit :
Le 4 août à un rapport avec l’orphelinat appelé
« la PROVIDENCE » et mes traumatismes de l’enfance,
des terreurs reliées à la religion, où quatre fois
par jour, passage obligatoire à la chapelle, située
à côté du dortoir .

Je souris, quand je reçois les patrons
le samedi 4 août 2012 au matin…..
Voilà, un SIGNE du DESTIN .
Loi de cause à EFFET, synchronicité…..


Aussi pour jouer le jeu, en ce 4 août 2012 je me suis mise
à confectionner ma première MEME, MAMIE
après 13 ans d’arrêts.

Je décide de leur donner un nom à chacune
d’entre elles…et de les prendre en photo.
Voir message précédent...

En fait, j‘ai décidé de leur donner le nom qui
correspondra au saint du jour, aussi la première
s’appellera donc Mémé Vianney… en date du 4 août…..
En donnant une identité à chaque MAMIE,
je scelle en moi une alliance de paix et d’harmonie
entre moi d’aujourd’hui de SENS et moi d’autrefois
de PLAISIR


Voici un autre signe, qui est intéressant,
les deux premières MAMIES fabriquées qui portent
les noms de Vianney et Kervedou ont été envoyées
à côté de la « chapelle d’abondance »
chez Mme LECORRE, le 13 août 2012.

LECORRE est le nom de femme de ma grand-mère maternelle,
et KERVEDOU son nom de jeune fille.
Mme LECORRE qui m’a achetée les deux MAMIES,
n’a aucun lien de parenté avec moi.


La troisième mamie, fabriquée en aout 2012
a été nommée Mémé Augustine
par Catherine la personne qui me l’a commandée.
Augustine étant le prénom de sa maman…

Là, encore un SIGNE du DESTIN…

Les SIGNES PASSES et PRESENTS se retrouvent,
puisque c’est mère st Augustin qui a créé l’orphelinat
la providence de mon enfance et qui est morte
le même jour que Jean-Marie Vianney
c’est-à-dire le 4 août .



Toujours relié à la date du 4 août 1988, jour de mon
permis de conduire, à cette époque la voiture que
nous possédions avec mon mari était une MAESTRO
de la marque AUSTIN ROVER …..

( MAESTRO signifie MAITRE, AUSTIN traduction AOUT,
ROVER traduction VAGABOND).
Le soir même que j’ai eu mon permis de conduire,
nous partions en vacances, au pays des CATHARES,
et c’est pendant ces vacances que j’ai basculé
dans l’agoraphobie.

Aujourd’hui je n’ai plus de phobies, mais le seul plaisir
que je ressens c’est quand je pratique mon activité
professionnelle, en tant que psy-coach et voyante,
spécialiste des phobies, entre autres ……


Il semblerait que la sensation de PLAISIR reste
toujours reliée aux phobies, mais cette fois-ci
contrairement à la période de la fabrication de
mamies en 1989, où j’étais la malade, aujourd’hui,
en tant que psy je donne le remède approprié aux
personnes qui souffrent de cette pathologie….


Les phobies, angoisses, paniques, ne connaissent pas les week-ends
et jours fériés, heures de bureau, etc…. c’est pourquoi, en tant
que psy, je suis joignable n’importe quel jour, n’importe
qu’elle heure….

Et ce, tout au long de l’année, même pendant les vacances…
.tout comme pour la fabrication des MAMIES, je n’avais pas
d’heure, de jours de repos et même pendant les vacances,
qui étaient les moments les plus horribles,
j’emmenais ma machine à coudre…


Pour Moi, vibration " MAMIE " était inséparable
de PLAISIR et d’AGORAPHOBIE.


SAMEDI 18 AOUT 2012
Afin de poursuivre mon expérience, mais n’ayant pas dans
ma ville un centre commercial Auchan, je décide de me
rendre au centre ville dans les voies piétonnes où se
situe une boutique PHILDAR afin d’essayer de mettre
en dépôts-ventes une mémé.

Un samedi après-midi, ce qui signifie, la foule, le bruit,
la chaleur etc. tout ce qu’un agoraphobe redoute….
Auparavant j’avais relevé sur le site Internet de
la ville, un signe révélateur pour ma démarche ……

le nom d’une boutique « le grenier de grand-mère » rue gâteau.

Contrairement aux expériences passées où j’étais accompagnée
de Maryline, cette fois-ci ce sont mes deux filles
qui proposent de m’accompagner.

Nous déambulons dans la voie piétonne bondée de monde …
et malgré cela, je me sens libre et heureuse
de pouvoir me promener, il fait beau chaud….
Arrivées devant le GRENIER de GRAND-MERE,
un panneau nous indique sa fermeture définitive.






Or, il y a 24 ans, c’est en panique, et accompagnée de
mon amie Marilyne que je m’étais rendue en voiture,
à Auchan PLAISIR chez PHILDAR déposer mes grands-mères.

Ah…. encore un SIGNE….. J’oubliais que GRENIER
était le nom de mon médecin généraliste à PLAISIR

A suivre ci-dessous




_________________
Avec PLAISIR tu fusionneras, quand "CODE CHAPELLE " tu appliqueras

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1291
Age : 59
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Les MEMES et le PASSE plus ou moins antérieur   Sam 23 Mar - 15:16

Là 24 ans après, je me sens enfin libre et heureuse
de pouvoir me promener, de faire les boutiques
avec mes filles.

Sur Internet, j’avais aussi relevé deux merceries,
à proximité de la voie piétonne…. et c’est dans
la mercerie appelée « fil à point » qu’une
mémé sera exposée en vitrine….

La patronne est très.... très sympathique...
Là encore un signe
« PHILDAR = fil d’art….




Je souris en observant les signes d’aujourd’hui,
qui se synchronisent avec mon parcours
d’autrefois…..je teste mon baromètre émotionnel,
et je me sens en paix avec mon vécu passé.


Lundi 27 août 2012 (toujours dans la foulée des MAMIES )
Je suis au téléphone, avec une amie Martine….

Je lui raconte ma démarche concernant l’histoire des mémés.

Elle habite à 15 km de Bordeaux. Je lui propose de
participer à ma démarche pour remplacer mon amie
Marilyne…..

je lui demande si elle accepterait de proposer, l’une de mes
mamies, dans une boutique de la galerie du centre commercial
CORA , où elle va faire ses courses. ( corps à ) …..

par exemple l’Occitane, qui vend des produits «  bonne mère »…
je souris….. et me demande si sur SENS ce genre de
boutique existe…et là, je découvre que ces produits sont
en effet vendus dans la boutique « LE GRENIER de GRAND-MERE » .

Souvenez-vous, c’est la boutique qui est fermée définitivement.
Là encore je prends, ce signe du destin, comme quelque chose
qui est terminé…..


Début septembre 2012, Alexandra Lecorre me commande
une MAMIE …pour offrir à de ses amies qui a craqué
devant celles qu’Alexandra m’avait commandées )…

Alexandra vie à côté de la CHAPELLE d’ ABONDANCE.
Elle y tient un centre d'ACCUEIL...Là encore petit clin d'œil
à mon vécu passé relié à mon Nom Chapelle....


Nouveau signe du destin :
LECORRE est le nom de famille de ma grand-mère maternelle,
qui est bretonne.
Mon Grand-père maternel que je n’ai pas connu
s’appelait Joseph Alexandre LECORRE..

Voici encore un signe du destin….
En quelque sorte, j’ai attiré la rencontre avec Alexandra Lecorre,
pour que je puisse symboliquement me réconcilier avec
une situation mal vécue de mon enfance.


J’avais 10 ans, j’étais à l’Assistance Publique, et nos grand-mères
paternelle et maternelle nous prenaient, moi et mes sœurs,
chacune un mois, pendant les vacances d’été.

C’était de grands moments pour nous.
Ma grand-mère lecorre, que nous appelions MEME habitait en Bretagne.
Ma grand-mère Chevalier que nous appelions MAMIE habitait en Vendée….


MEME LECORRE étant âgée, c’était sa fille JEANNE, âgée de 45 ans
qui s’occupait de nous. Ma tante savait que j’avais une
préférence pour ma mamie de Vendée, qu‘elle détestait.

Aussi, au cours d’une dispute, ma tante POUR ME BLESSER,
m’annonça que ma grand-mère de Vendée ne m’aimait pas
autant qu’elle le prétendait, puisqu’elle se faisait payer
elle aussi par l’Assistance Publique pour nous avoir en
vacances.



Ce jour là quelque chose en moi s’est brisée.
Blessée au plus profond de moi, je ne suis plus
jamais revenue chez MEME, en Bretagne….

Mais, la blessure la plus profonde, concernait ma mamie de Vendée…
car je faisais en sorte de ne pas trop manger,
car elle se plaignait tout le temps que la nourriture
coûtait chère.

C’était terrible pour moi enfant de 10 ans, de découvrir
que pour ma famille, sentiments rimaient avec argent.

Il est important de préciser, que mes parents nous déposaient
quand j'avais 3ans, en garantie contre des sommes
d’argent, qu’ils ne remboursaient pas. c’est ainsi
que nous sommes retrouvés à l’Assistance Publique,
et que mes parents ont été déchus
de leurs droits.


Au fond de moi, j’ai le sentiment que l’enfant de 10 ans,
est en PAIX avec sa tante Jeanne de BRETAGNE, qui était
la sœur de ma mère….
Dans le cadre d'une démarche de réconciliation,
je l’avais contactée, il y a cinq ans, afin de faire la paix
avec mon vécu d'enfant….

Elle est décédée un an après....
EXACTEMENT, Le jour où ALEXANDRA accouchait de son fils
........en VENDEE....


Cela me rappelle aussi, que suite à l’orphelinat
la providence, j’ai été placée, avec mes sœurs chez
des nourrices de plus de 60 ans. Des grand-mères
en quelque sorte…..qui étaient sœurs.

Je prends conscience aujourd‘hui, que les MAMIES, MEMES,
grand-mères que je fabriquais autrefois à PLAISIR
étaient en fait reliées à une situation mal vécue de mon enfance ….
Et c’est pourquoi en retour, ces MAMIES MEMES que
je prenais plaisir à fabriquer devaient me
rapporter de l’argent, pour effacer les blessures d’enfant .


lundi 3 septembre 2012
Toute contente, de mes découvertes, et afin de compléter
mon parcours « réconciliation » entre le vécu passé de
PLAISIR avec l’instant présent je décide d’utiliser
l’outil Internet, que j’apprécie, pour tester mon
baromètre émotionnel en mettant une annonce
sur Ebay…

A vendre «  Poupée Mémé »
Fabrication ARTISANALE
pour décoration.

IDEE CADEAU ORIGINALE.

Objet de décoration dans
une salle à manger, chambre, salon …
C’est la poupée du bonheur .

Hauteur 50cm .
Matière : tissu
Bourrage de la tête et des mains en cellulose.
Le popotin de la mémé est rembourrée
avec du foin, ce qui dégage une odeur agréable.
Modèle unique.
70€ frais de port compris

Je me sens calme, sans état d’âme particulier….
Mais ravie de pousser l’expérience… de bousculer....
les ondes MAGNETIQUES....

Le jeudi 13 septembre 2013 , jour de la Sainte AIME
je suis contactée par une personne qui répond à l’annonce d'eBay
après avoir vu la photo des mamies…
elle se nomme Déborah….et se présente
comme étant journaliste de l’émission
« TRESOR dans votre maison . »





Au téléphone, elle me propose de participer à l’émission de M6.
Je n’en reviens pas du message qui m’est donné :
OUAAAA….AH………….!!!!!!

Mon passé est un trésor, mes MAMIES sont des trésors…

Le SIGNE du DESTIN est CLAIR…..
Ce contact me prouve bien, que je suis réconciliée avec mes
blessures reliées à mes grand-mères…..Mémé et Mamie…..

Suite à ce contact téléphonique, je me laisse guider
par mon intuition, et je tape dans Google :
« centre commercial Auchan plaisir… » SURPRISE….!!!!

Le centre commercial s' appelle aujourd’hui « Auchan GRAND plaisir…. »

j’y vois le clin d’œil suivant :
Je cherche à réveiller en moi le PLAISIR, pour moi-même
et j’observe qu’ « Auchan Plaisir  » s’est transformé
en Auchan GRAND Plaisir.

J’examine avec attention le plan de la galerie marchande,
pour savoir si les magasins « PHILDAR et PINGOUIN »
existent toujours….ce qui n’est plus le cas.

Dans un si grand centre, il doit bien exister une boutique qui vend
de la laine, voire de la mercerie….

A suivre ci dessous




_________________
Avec PLAISIR tu fusionneras, quand "CODE CHAPELLE " tu appliqueras

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1291
Age : 59
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Les MEMES et le PASSE plus ou moins antérieur   Sam 23 Mar - 16:04

.......... SURPRISE



En effet, j’éclate de rire quand je vais lire le nom de la boutique en question :

« MAMY BLUE » ….

Voilà, la MAGIE de la LOI de cause à effet.....
Ceux qui ne me connaissent pas, peuvent penser que j'ai inventé
toute cette histoire.... tellement elle est EXTRAORDINAIRE...
Admettez quand même que nous sommes de grands magiciens...

MAMY BLUE....pour mes MAMIES....SUPER...

Là aussi, un autre signe ...Nicoletta .... l'interprète de cette chanson
MYTHIQUE......figurez-vous qu'elle est originaire de HAUTE SAVOIE
à peine 15mn de l'endroit où habite ALEXANDRA LECORRE...
la 1ère personne qui a acheté les MAMIES de 2012....

Voici les PAROLES de la chanson qui là encore sont
adaptées à mon vécu ....

Oh Mamy blue!
Où es-tu, où es-tu Mamy blue?
Je suis partie un soir d´été
Sans dire un mot, sans t´embrasser
Sans un regard sur le passé


Dès que j´ai franchi la frontière
Le vent soufflait plus fort qu´hier
Quand j´étais près de toi ma mère

Et aujourd´hui je te reviens
Oui, j´ai refait tout le chemin
Qui m´avait entraînée si loin

Tu n´es plus là pour me sourire
Me réchauffer, me recueillir
Et je n´ai plus qu´à repartir



Et le temps a passé
Et Mamy blue s´est en allée

La maison a fermé ses yeux
Le chat et les chiens sont très vieux
Et ils viennent me dire adieu

Je ne reviendrai plus jamais
Dans ce village que j´aimais
Où tu reposes désormais



Franchement là, c’est concret et complet…..
C’est stupéfiant…..les signes du destin…..

Un petit clin d'œil aux enseignements de Neale Donald Walsch
inscrits dans les "livres conversations avec Dieu " dont
j'ai fait référence au départ...

De nouveaux je remets un extrait :

Page 58 & Dieu dit :
L’univers a utilisé tous les moyens nécessaires pour placer
cette vérité devant vous. En chansons, et en contes,
en poésie et en danse, en paroles et en mouvement,
dans des images du mouvement, que vous appelez
films, et dans des collections de paroles, que vous appelez livres………..

Page 59 & Dieu dit:
…. Observe, écoute les paroles de la prochaine chanson
que tu entendras, l’information du prochain article que tu liras,
le synopsis du prochain film que tu regarderas, la phrase
fortuite de la prochaine personne que tu rencontreras, où le
murmure de la prochaine rivière, du prochain océan, de
la prochaine brise qui te caressera l’oreille.
Tous ces procédés sont miens ;
toutes ces avenues me sont ouvertes.
Si tu écoutes, je te parlerai. Je viendrai à toi
si tu m’invites. Je te montrerai que j’ai
toujours été là. De toutes les façons.


Dans la foulée, je vais sur Google Maps chercher la rue,
où j’habitais, et là je n’en reviens pas….
Autre SIGNE important…

Dans le plan ci dessous,
Observez le NOM de la rue qui est dans le prolongement
de la résidence dans laquelle j'habitais....

« la rue des NOURRICES ».




Les NOURRICES que j'avais eu étaient des Grands-Mères
et elles étaient handicapées des jambes....
Elles sont mortes toutes les deux un 3 décembre...
Comme pour moi, j'ai craqué un 3 décembre 1988....


Nous sommes en octobre 2012, et
Suite à cet exercice, je trouve dans ma boîte aux lettres,
une publicité indiquant qu’un magasin AUCHAN allait ouvrir
à SENS le 23 octobre…..

Ils ont un site Internet, sur lequel je me suis inscrite,
et pour le FUN, je décide de poster une annonce
avec la photo d’une MAMIE… en SOUVENIR d'AUTREFOIS....


Aujourd’hui 15 novembre, LAETITIA, une cliente qui porte le prénom
de ma fille aînée m’a commandé une Mamie......pour sa maman....
Je lui ai présenté des tissus.....
Sa maman a choisi, un tissu les tons BLEUS .....
clin d’œil à Mamie Blue……

Signe du destin, ses parents sont "FAMILLE d'ACCUEIL "
pour les enfants de l’Assistance Publique.

Le saviez-vous ?
MAMIE BLUE, signifie Mamie qui broie du NOIR ....en référence au BLUES....

….Même si j’avais du plaisir à fabriquer ses Mamies, Mémés,
autrefois, c’était aussi, maintenir et entretenir un lien avec
la blessure de mon enfance reliée à ma MAMIE paternel,
et Mémé Maternel…

Les MAMIES ont ensuite étés mises en vitrine chez Brigitte....
La CORBEILLE à confitures ..... rue SAINT SPIRE ......inspirée....

Cette femme fabrique des confitures délicieuses naturelles....

https://www.facebook.com/lacorbeilleaconfitures






:

_________________
Avec PLAISIR tu fusionneras, quand "CODE CHAPELLE " tu appliqueras

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les MEMES et le PASSE plus ou moins antérieur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les MEMES et le PASSE plus ou moins antérieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dukan pour perdre moins de 5kg... ça m'inquiète...
» Je passe de l'amour total à l'agacement complet !
» Données de moins de 100 ans
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Le temps qui passe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE :: FORUM :: REPORTAGES ou TEMOIGNAGES d'EXPERIENCES VECUES ..........-
Sauter vers: