REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE

Nouvelle méthode pour RETROUVER et DECODER ses vies antéreures grâce à la psycho-généalogie, à la psycho-étymologie et à la science des symboles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ALEX et SANDRA au pays d'autrefois...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1291
Age : 59
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: ALEX et SANDRA au pays d'autrefois...   Dim 10 Fév - 12:18


VIES ANTERIEURES = remontées du PASSE SIMPLE
qui est la résonance du PASSE COMPOSE qui lui-même
provient du PASSE ANTERIEUR .....
L' ECOLE nous APPREND les TEMPS du PASSE ...
à MEDITER .....
Ne pas chercher plus LOIN ce qui vibre en cet instant...


Bonjour à toutes et à tous,

Il y quelques mois, Sandra une jeune fille de 16 ans, qui habite ma vallée,
et que je connais de vue, est venue se présenter à moi, en tant que candidate,
pour effectuer son stage de 3éme dans mon entreprise.
Je lui demande des précisions sur la nature de ce stage et, c’est avec un
certain plaisir que j’ accepte de tenter l‘aventure , après avoir lu sa convention.

Je prends le temps de lui expliquer les différentes conditions de travail,
concernant le personnel, par exemple les horaires, la tenue vestimentaire,
etc…. et je prévois un stage de 35 h00.

Je précise à la jeune fille que je ne sais pas encore exactement ce que je
lui donnerai à faire puisque durant la période de son stage, je n’avais
pas de clients prévus.

Lundi 21 janvier 2013 :

Sandra arrive, accompagnée de sa mère qui me déclare devant sa fille,
et ce, sur un ton plutôt du genre assez dédaigneux :
- « je ne sais pas ce que vous allez bien pouvoir faire d’elle, mais….. Bon » .

Je rappelle que la jeune fille a 16ans….

Je passe donc, une partie de la matinée avec Sandra, pour l’occuper aux
tâches ménagères , qui font partie intégrante du métier.
Je passe, ensuite le relais à Agnès, mon adjointe, et je précise à Sandra
que sa pause déjeuner se fera entre 12h et 13h…
Je lui recommande d’apporter une 2ème paire de chaussures, et de ne
pas oublier de passer par le préau pour revenir après sa pause déjeuner.

Sandra se présente au chalet à 13h35, donc en « retard »
toujours accompagnée de sa mère, qui s’en s’excuser, sur un ton
autoritaire me réclame les horaires de mon entreprise…...
Son intervention agressive, me semble plus que déplacée, mais je
réussis néanmoins, à garder mon calme… en lui répondant,
que tout a été notifié dans la convention qui a été signée,
et dont elle possède un exemplaire.

De plus je l’informe que j’avais dû rappeler à Sandra certaines
consignes, qui étaient notées dans sa convention (horaires, chaussures etc ..) .
Il semblerait que ni la mère, ni la fille n’aient lu cette convention….

Car Sandra était non seulement en retard, mais n’avait
pas apporté la paire de chaussures demandées.
Sans se démonter, la mère me rétorque qu’elle croyait
que les horaires étaient les mêmes que ceux du collège,
que c’était inadmissible, et qu’elle allait appeler le collège.…..

Je suis obligée de constater que Sandra est étouffée par
sa mère ….OK!…

Gardant mon calme, ( bien que j’avais les tripes en compote,
me sentant agressée), je lui indique que je vais contacter
le principal pour éclaircir la situation.
Toujours sur le même ton offensif, la mère de Sandra renchérit
pour savoir si sa fille doit venir le mercredi toute la journée.

Je lui demande de relire la convention, dans laquelle tout
y est écrit ..
Mais quel phénomène….

Toujours sur un ton calme, j’explique à Sandra, que son retard
m’a inquiétée, car selon les termes du contrat que nous avons signé,
celui-ci indique qu’elle est sous ma responsabilité pendant ses heures
de travail …

Une fois la mère partie, je me sens plus ou moins déstabilisée …
Je ne m’attendais pas à subir une telle agression, alors que
cette personne est en tort … .

Aussi, je contacte le collège et le principal me confirme que l’élève
doit se conformer aux horaires de l’entreprise.

Je lui rapporte l’intervention de la mère, et celui-ci me confie pour me
rassurer, que dans d’autres entreprises, certains élèves commencent
à 6h du matin …. Cela fait partie du jeu…. Il essaye de me parler
des relations entre la mère et la fille …et là je lui réponds c’est
« sans commentaire » … et lui rajoute que leur vie privée
ne me regarde pas… Mais…. Bon….. Je sens qu’il y a un malaise….

Ma réaction est intéressante pour la suite de mon histoire….
Car je me sens quand même angoissée….

Question:
« Pourquoi, j’attire cette expérience, qu‘ai-je réveillé de
mon passé? EH! OUI….Je suis ébranlée par cette « confrontation »…
Moi qui croyais rendre service en participant à la vie de la
commune …..Au secours Dame Chapelle….

Toujours réactive, Dame Chapelle, me conseille, pour l’instant
de me concentrer sur Sandra …..
« Pour commencer, tu lui donnes un calepin et un crayon, afin
qu’elle puisse prendre des notes…. Car elle va avoir un rapport
de stage à remettre, à l‘école …. »

Mardi 22 janvier 2013 :

Sandra, se présente le matin à l’entreprise, toujours sans la paire
de chaussures réglementaire exigée, et sans avoir pris le passage
par le préau, là encore, comme je lui avais demandé. Intérieurement,
j’essaye de rester calme, mais je sens que la jeune fille n’en a rien à foutre ….

Ok…..Je mets en application les conseils de Dame Chapelle
, je lui donne de quoi écrire, afin qu’elle y inscrive ce qu’elle
a fait et observé la veille ….. Et surtout qu’elle n’hésite pas
à poser des questions concernant l’entreprise et son
fonctionnement….

Que ce soit à Moi, ou à Agnès mon adjointe ….qui est très sympathique….
Cinq minutes plus tard, elle a déjà terminé. Je lis et je constate qu’elle
a noté très peu de chose , aussi, je lui demande de recommencer
et d’essayer de se rappeler ….tout ce qui s’est passé la veille
et là encore une fois elle note deux ou trois bricoles….
Sans poser de questions …. .

Aussi, je prends sa première feuille sur laquelle elle avait
noté des petites choses sans les détailler, pour y rajouter
par exemple, les différents intervenants de l’entreprise,
l’équipe technique (les employés de collectivités ou polyvalent),
la gérante, la personne qui fait les réparations…
Ensuite, je lui indique de se rendre auprès d’Agnès
afin qu’elle lui pose des questions …..


Je prends mon rôle au sérieux…. Ça me semble évident …
Aussi, observer, poser des questions, est la seule façon
d’apprendre, comment fonctionne l’entreprise au quotidien……
Par exemple cette semaine, le travail est différent car le groupe
qui occupe le chalet est en gestion libre. Sandra pourrait bondir
sur l’occasion pour savoir ce que signifie une gestion libre….
mais non…. Aucun intérêt…..Aussi, je continue à donner des
explications sur les différentes formules proposées par les
sapins enchantés….. Et je me rends compte ….que cette jeune fille….
de 16ans…. Reste hermétique à mon discours….. Je suis obligée
sans cesse, de lui rappeler de prendre des notes …..

J’essaye de m’investir…..mais voilà, Sandra semble ne
pas vouloir jouer le jeu…. et pourtant, c'est elle qui est venue me solliciter....
pour ce stage...

L’après midi, nous nous installons pour prendre un café,
et je lui propose alors de poser ses questions à Agnès qui lui
répond volontiers.

Avec humour, et gentiment, je lui fais remarquer qu’elle ne note
pas tout ce que lui dit Agnès. Journée laborieuse….
Je prends trop à cœur , mon rôle Pourquoi?

Mercredi 23 janvier :
La stagiaire passe sa matinée avec Agnès. Je m’absente pour régler
un litige et demande a Agnès mon adjointe,
de me tenir informer du départ de la jeune fille.
Je suis de retour au chalet après le déjeuner à 13h18 ma stagiaire
n’est toujours pas là.

Un peu agacée, je me prépare à lui téléphoner, quand
je la vois arriver avec sa mère.
Cette dernière comme une furie me balance que sa fille est en
retard, parce qu’elle n’avait pas sa voiture , et que de toute
façon, je n’avais rien à dire …. Car elle avait aperçu mon
véhicule au village, ce qui signifie, qu’à 13h, je n’étais pas
au chalet … et surtout que je n’avais pas intérêt à m’en
prendre à sa fille ….

Incroyable….C’est le monde à l’envers….Je ne suis plus
MAITRE chez MOI ….

Aie…. Et là, je sens que je perds pied,et de nouveau prise par mes émotions
je me piège en répondant:
« Bien sûr qu’il n’est pas question que je m’en prenne à votre fille…. »
( Au secours Dame Chapelle )
Et là, elle a le culot de répondre que justement, je n’arrête pas de
lui râler dessus… du genre , il est où ton calepin…. Il est où ton calepin……
Prends des notes…. Vous passez votre temps à râler sur votre personnel …..

On me l’a rapporté ……je connais quelqu’un qui a bossé pour vous.
Je lui réponds que c’est faux, et que je n’ai pas l’habitude de râler
après mes employés, ou qui que ce soit mais elle reste
fixée sur ce que lui a rapporté sa fille.

Aie…. Trop tard… Au secours Dame Chapelle, je me suis fais piéger
par ma culpabilité….. …aie aie je me suis justifiée…..
La mère de Sandra toujours en furie poursuit:
-« Si…. vous râlez après vos salariés …….on me l’a dit…… et aussi,
après votre mari….. D’ailleurs, c’est pour ça qu’il est parti….
Et même , après vos enfants . »
(Aie… là encore, no good…) Je demande à Agnès son avis puisqu’elle
a bossé avec moi l’an dernier …..et qu’elle bosse de nouveau avec moi.

Mais la mère ironique …..Agnès ne dira rien…..elle ne veut pas
perdre son emploi.
Ok…Vu les conditions actuelles, nous allons mettre fin au stage.
Et là, comme une tigresse, elle rebondit, en me menaçant d’aller
voir le principal pour lui annoncer que mes salariés sont maltraités…

J’essaye de savoir qui est ce fameux « ON » auquel , elle ne cesse de
se référer … et qui diffuse ses rumeurs.
Elle prétend que je dois savoir qui c’est …… J’insiste…..et rajoute que
cela s’était mal terminé avec cette salariée ……
je ne vois toujours pas …..Bref ….!!!

Aussi, épuisée par son comportement, Je lui demande ce qu’elle désire …..
et là, elle recule, presqu’outrée, en me disant que c’est à moi de décider ….

J’avoue qu’intérieurement, je ne sais plus quoi faire….. Comment sortir
de cette situation … Je me sens perdue….. Aussi, elle réagit en
me disant qu’elle repartait avec sa fille pour l’après midi et
qu’elle la ramènerait le jeudi matin …..

Avant de partir, je lui impose une décharge écrite …. . .
Aie…. Au secours Dame Chapelle, je me suis laisser envahir par
les attaques de cette femme…aie aie je me suis justifiée…..

Et j’ai eu du mal à garder une certaine contenance….
Dame Chapelle , me rassure et me demande:
- « As-tu envie de continuer cette aventure …..Non !!! OK ! …..
Alors nous allons rédiger tout de suite, un courrier pour mettre
fin à la convention immédiatement …. Nous avons les arguments adéquates…

Jeudi 24 janvier 2013,
Je contacte le collège et lis le courrier au responsable des stagiaires…..
Ensuite , je rejoins Sandra pour l’informer que je mettais fin à son stage
immédiatement …. Et qu’elle pouvait appeler sa mère ….
Pour qu‘elle vienne la chercher.
Une fois , la mère et la fille partie, j’appris par Agnès mon adjointe,
que la mère de Sandra m’avait appelée « la folle furieuse »
avant même de me connaître ….

Si cette mère croyait que j’étais une folle furieuse, pourquoi
a-t-elle accepté que sa fille fasse son stage chez moi !!!!!


Comme par magie, des souvenirs me sont remontés….
Mon stage de 3ème …….dont voici le récit :
A cette époque, nous devions faire un rapport de fin de stage et
l’employeur devait remplir une fiche d’appréciations…..
"J’avais 14ans, et je me souviens d’avoir effectué mon stage
dans une librairie rue du Mail en face du lycée Corot
à Savigny sur orge.

Le mardi soir si j’ai bon souvenir, ma patronne m’avait dit de
partir et comme je voulais finir ce qu’elle m’avait demandé
je lui ai proposé de rester un peu plus longtemps.

J’étais tellement bien, heureuse, que je n’étais pas pressée
de rentrer à la maison.
( Ah, j'oubliais, que c'est moi, qui avait trouvé ce stage toute seule,
sans faire appel à mes parents qui pourtant étaient dans le commerce
et j'étais fière car mon père disait que "j'étais bonne à rien"
un peu comme sous-entendait la mère de Sandra.)

Donc, sur le chemin pour rentrer à la maison, me sentant toute fière,
du travail accompli …. J’aperçois la voiture de mon père...
Je lui fais signe, il s‘arrête, et là je me prends une engueulade…
Vu l’heure qu’il était, mon père s’était inquiété ( c’était bien
la première fois )…

Il était très en colère, et voulait aller voir ma patronne ….
Il voulait voir les horaires de stage…. Aussi, paniquée, je lui ai expliqué que
c’était moi qui avait insisté pour rester plus longtemps ….
Je voulais bien faire… montrer à ma patronne, que j'étais une jeune fille
consciencieuse .....Il s’est donc calmé, et m’a expliqué, qu’avec maman,
ils avaient eu peur de ne pas me voir rentrer … à une heure si tardive…
A l’époque, je rappelle que je n'avais que 14ans….

En me souvenant de mon vécu, je constate qu’aujourd’hui, Sandra
(diminutif d’Alexandra, mon prénom) a elle aussi, le pouvoir de choisir …..
et de décider de sa vie ....

Et qu’il semblerait que chaque parent a une façon bien particulière
de démontrer leur amour et protection. Sandra a réveillé en moi un épisode
de mon vécu passé oublié qui me démontrait que mon père tenait à moi…..

Puisqu’il s’était inquiété, quand j‘avais 14ans….. Dame Chapelle me fait
remarquer que souvent nous avons tendance à oublier certains vécus
( positifs ) de notre enfance pour se focaliser dans le regret de certains
autres …

Justement, Dame Chapelle me rappelle, une expérience toute récente,
qu‘il est important que je garde en mémoire …. Concernant mon père…

Pour Noël, mes parents sont venus passés quelque jours….
Et j’ai donc regardé des films de Belmondo, et là, surprise j’apprends
que mon père, adore lui aussi Belmondo…. Et il est très étonné
que moi aussi…Nous avons donc pu partager de bons moments
à rire ensemble ….. Au point que ma mère nous trouvait
un peu ridicule ….mais qu’importe…super cadeau….

Or, petit clin d'oeil SANDRA s'appelle BELMOND..
Merci Sandra, et à MOI enfant d’autrefois…. de m’avoir fait vivre cette
expérience, car maintenant je ne doute plus de l’amour de mon père ….. ….


ALEX







_________________
Avec PLAISIR tu fusionneras, quand "CODE CHAPELLE " tu appliqueras

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse de L'Univers

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 50
Localisation : L'Univers
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: ALEX et SANDRA au pays d'autrefois...   Jeu 21 Fév - 19:44

Fabuleuse aventure, bravo Alex !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde

avatar

Nombre de messages : 711
Age : 47
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Alex et Sandra   Mer 6 Mar - 15:31

Coucou Alex!

Nous sommes le 6 mars ( jour de la Ste Colette ...clin d'oeil pour Béatrice et toi aussi, car concernée par l'histoire aussi!!!) et je ne prends connaissance qu'aujourd'hui de ton témoignage ...
Très troublant en effet ...

D'autant plus troublant que moi aussi , j'ai pris une stagiaire fin janvier/ début Février de 3ème !! Moi, rien d'affolant comme toi, mais comme beaucoup de jeunes, pas une grande motivation et curiosité ...moi, le contraire, la maman que je connais déjà, est complètement "je m'en foutiste" jusqu'à oublier de préparer le repas de sa fille !
Du coup, expérience avec les jeunes de cet âge étant là, je ne me suis pas gênée pour faire un bon petit compte rendu !
Anecdote de l'histoire: la maman d'Estelle ( ma stagiaire) est la petite fille par alliance d'une dame que je vais quelque fois épiler près de Vaux le Vicomte ...or, cela me faisant loi, j'ai souvent dit à cette dame que ces enfants pourraient quand même l'amener chez moi ! Et bien, bingo, elle m'a appelé me disant que la maman d'Estelle allait me l'amener à la maison !

J'ai lu ton parcours de stage à Savigny sur Orge ...troublant également ...il y 2 semaines environ, ma chef de travaux ( j'ai repris un poste d'enseignante en LP les lundi et mercredi) nous envoie un message via la boîte mail académique et le mot d'une directrice de foyer de vie pour HANDICAPES sur SAVIGNY SUR ORGE; cette personne aimerait un partenariat avec le lycée sachant qu'il y a l'esthétique et la coiffure mais aussi tout l'accompagnement à la personne comme enseignements au lycée. La chef de travaux nous demande nos ressentis et nos points de vue ...je lui ai bien sûr répondu lui expliquant que j'étais très sensibilisée à ces personnes en ayant des clients et clientes handicapés motuers ou cérébraux dans ma clientèle ...quand j'ai revu ma chef de travaux, elle m'a dit : "Merci, vous êtes bien la seule porfesseur à m'avoir répondu! Nous allons voir ensemble tout cela!."

Comme toujours beaucoup de synchronicités !

Ton expérience me démontre à moi également les changements que j'ai opérés en moi et notamment l'assurance que j'ai prises face aux élèves ( jeunes filles, souvent en difficultés, de 14 à 20 ans), aux autres profs et acteurs du lycée et à toutes les autres Ames en général !
Chose que je sais désormais faire avec mes élèves, et dont je suis fière par rapport aux autres profs: savoir laisser exprimer leur joie et leurs émotions mais en les cadrant en étant "intraitable" avec la discipline et l'approche professionnelle...à priori, cela fonctionne puisqu'elles m'apprécient !

Voilà mon petit débriefing pour faire suite à ton aventure !
Maintenant que tu as démystifié cette rencontre avec Sandra, tu seras prête à renouveler l'expérience ...non ?

Bonne continuation Alex et à très bientôt!
Je t'embrasse.
Clotilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALEX et SANDRA au pays d'autrefois...   Jeu 7 Mar - 0:58

Bonsoir Clotilde,

Le foyer dont tu parles ne serait il pas le foyer Jacques Coeur, par hasard?

Pour répondre à ta question, aujourd'hui, je ne suis pas prête à renouveller l'expérience. A suivre!!!

Intéressant que tu prenne connaissance de ce message aujourd'hui!! Car j'ai moi même eu un petit clin d'oeil concernant la maman de Sandra dont l'attitude a été remarquée dans d'autres entreprises. A tel point qu'elle est je cite "grillé dans la région"!!!

En en ce qui concerne la motivation des jeunes, je constate chaque jour que la motivation n'a pas d'age. J'ai une équipe de 3 personnes (4 pendant 2 semaines) dont deux ont 20 ans.

Agnès avait 19 ans l'année dernière quand elle a postulé chez moi. Aucune expérience professionnelle. Je l'ai reçu en entretien et sur les CV qu'elle avait envoyé seul deux personnes lui ont répondu. L'argument qui lui était donné était son manque d'expérience.

Elle était logée à proximité elle est venue à pieds dans le froid elle a mis une heure pour venir (5 minutes en voiture nous sommes à la montagne). Après l'entretien, je lui dit que je la tiens au courant et lui propose de la raccompagnéer. Elle me dit non. Quelques heures après notre entretien, elle m'envoie un mail pour me demander finalement de lui répondre afin qu'elle sache pour son autre entretien et qu'elle continue ses démarches si je ne la prends pas. Sa détermination m'a plu et j'ai donc décidé de l'embaucher.

Je l'ai formé, je l'ai accompagné tout au long de la saison. Elle m'a posé de nombreuses questions.
Et petit à petit elle est devenue autonome, et a pris des intiatives.

Cette année, c'est elle qui a formé les membres de l'équipe. Elle est attentive, réactive, professionnelle, serieuse et une personne de confiance.

Et les autres (dont une jeune femme de mon âge) se sont référés à elle pour l'oraganisation et le fonctionnement du boulot au chalet.

L'autre personne de 20 ans est un garçon Miche. Il est arrivé depuis peu dans la région. Premier contact : il m'appelle et souhaite me porter son cv en main propre immédiatement. Au moment où il m'a appellé, je n'était pas disponible et j'ai été un peu sèche. Dans la conversation, il me dit qu'il est venu dans la matinée et qu'il a tocqué aux carreaux mais qu'il n'y avait personne. Je lui réponds toujours aussi sèchement que le chalet est grand, difficile d'entendre quelqu'un tocquer de l'autre bout du chalet. Mais que le numéro est affiché sur la porte. Je lui demande de m'envoyé son CV par mail.

J'en parle avec Béatrice. Puis je le rappelle, j'avais noté son numéro. Je lui propose de venir pour un entretien. Il ne connait pas le boulot et viens du batiment mais il a fait la plonge dans un resto. A la fin de l'entretien, je lui dit que je le rappelle. Il me dit que son téléphone ne fonctionne plus. Alors je lui propose de m'envoyer un sms dés qu'il aura changé de téléphone et je décide de l'embaucher. La encore sa détermination me plait!!! Depuis qu'il est là, il est toujours à l'heure, il est agréable avec les clients, il a beaucoup d'humour et est attentif aux différntes remarques qui lui sont faites par moi ou Agnès!!! Venant du batiment, je lui ai confié certaines réparations et il a également déneigé les cours!!!

Aujourd'hui, je me suis levée plus tard car Agnes et Ed (ma salariée qui a le même âge que moi) ont préparé tout pour ce matin pique nique...

Et ce soir, Ed et Miche m'ont proposé à nouveau de me lever plus tard.

Je suis ravie de bosser avec une équipe professionnelle et je heureuse de constater que la motivation n'a pas d'âge et le professionnalisme n'a pas de diplôme!!!

Ma saison se passe dans le plaisir, la joie, l'humour, et le boulot ai fait avec efficacité et sérieu!!!

Merci à toi de me donner l'occasion d'exprimer cela,

Au plaisir d'avoir de tes nouvelles,

Alexandra









Revenir en haut Aller en bas
Déesse de L'Univers

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 50
Localisation : L'Univers
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: ALEX et SANDRA au pays d'autrefois...   Jeu 7 Mar - 2:59

Amusants ces similitudes entre toutes les deux ...
Je le constate aussi dans vos avatars respectifs : le cœur fleuris de papillons colorés pour Clotilde et le Cœur en cours de transformation : une couche (de pierre ?) qui s'effrite laissant apparaitre la nature du cœur d'Alex
a suivre.....
Bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde

avatar

Nombre de messages : 711
Age : 47
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Alex et Sandra   Jeu 7 Mar - 22:04

Super !! Nathalie!! Les coeurs !! Je n'avais pas remarqué!!
Bises!
Clotilde I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse de L'Univers

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 50
Localisation : L'Univers
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: ALEX et SANDRA au pays d'autrefois...   Jeu 7 Mar - 22:19

moins de dureté pour Alex (peut-être) (?)
et plus de joie et de légèreté .... pour toi (?)

Dis moi ce en quoi tu crois je te dirais ce que tu attires à toi ..... l'inverse marche aussi ..... bises miss clotilde I love you sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde

avatar

Nombre de messages : 711
Age : 47
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Alex et sandra   Ven 8 Mar - 20:29

Oui, Nathalie, beaucoup plus de légèreté pour moi !!!
Bisousss!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse de L'Univers

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 50
Localisation : L'Univers
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: ALEX et SANDRA au pays d'autrefois...   Ven 8 Mar - 20:43

Hier un ami me présente un certain POL ARTE ......... -un jeune homme espagnol qui ressemble fortement à Keanu Reeves-

ARTE symbole de L'ART => représente mon activité Professionnel : L'ART Audiovisuel (entre autres)
ARTE du latin ARS [1] signifie proprement « composition, assemblage ».
Cela confirme bien mon activité audiovisuelle puisque j'assemble, je monte, je fais du compositing etc...

Le message est clair : au travers de la personne POL ARTE , .... j'ai reçu la confirmation de ma transformation laquelle était reliée aux "charges" émotionnelles d'autrefois coté MATERNELLE -matricielle- puisque PAULE [POL] était ma Mère décédée ET ARTE représente L'ART !

La Voie/voix ARTistique est bien la voie de la "libération" dans mon histoire.....

Un Message Magique et magnifique à la fois ..... merci à la Magie du Code Chapelle, et merci à l'Uni-vers-elle et donc vers moi ... farao

dis moi les gens que tu attires, les expériences que tu vis, les Mots que tu prononces, le œuvres d'art que tu réalises...les avatars que tu mets... etc..... je te dirais qui tu ES ..et qui tu as choisi d'être....

Et oui c'est aussi simple que ça .... Ha la magie du code Chapelle ! Basketball

Pour ma part ça me renvoie une fois de plus aux Codes de la Matrice ....

d'ailleurs en tapant "Code Matice" sur google .... voilà vers quoi ça me renvoie :




Matrix, mon film culte !! "on" s'en serait douté....
pourtant pas aussi évident qu'il y parait, car même en tapant seulement le mot "CODE" , Google renvoie quand même vers des illustrations de MATRIX ....

ça confirme bien qu'il n'y a pas de hasard si j'ai attiré à moi le CODE chapelle
Amusant ....n'est ce pas alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ALEX et SANDRA au pays d'autrefois...   

Revenir en haut Aller en bas
 
ALEX et SANDRA au pays d'autrefois...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Balade au pays Basque
» Jambon pays ananas
» C’est comment l’halloween dans votre pays
» "Pays de Normandie" - 911 / 2011.
» La Normandie... l'autre pays du vin!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REINCARNATION & PSYCHO-GENEALOGIE :: DEMYSTIFICATION-
Sauter vers: